Une nouvelle dynamique urbaine pour la porte de Montreuil

Située dans le 20e arrondissement, la porte de Montreuil fait partie des entrées stratégiques de la capitale. Sa requalification urbaine s’inscrit dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain qui vise à améliorer le cadre de vie des quartiers périphériques de Paris.

La porte de Montreuil aujourd'hui

De nombreux dysfonctionnements sont actuellement constatés porte de Montreuil. Ils sont liés notamment à :

  • Des infrastructures routières prégnantes
  • Des discontinuités piétonnes obligeant les piétons à faire le tour de l’anneau
  • Une chaussée largement surdimensionnée
  • Des trottoirs, bien que larges, qui n'intègrent pas de piste cyclable 
  • Des espaces squattés par les vendeurs à la sauvette autour des puces de Montreuil
  • Un sentiment d’insécurité

Les enjeux 

Le projet de réaménagement de la porte de Montreuil vise à transformer en profondeur l’espace public et à retisser les liens entre Paris, Montreuil et Bagnolet tout en faisant émerger de nouveaux usages, tant dans la programmation des activités économiques que dans l’utilisation des espaces publics.

Cette requalification urbaine doit permettre d’introduire une mixité d’usages, de rétablir un équilibre entre habitat et emploi, et de rendre le quartier plus attractif. L'un des principaux objectifs de ce projet est que les actifs qui travaillent dans l'une des trois communes passent par le quartier de la porte de Montreuil avec plaisir et que les habitants profitent davantage des espaces verts et des terrains sportifs.

S'inscrivant dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain, le projet de la porte de Montreuil vise à améliorer le cadre de vie des quartiers périphériques de Paris dont les principaux enjeux sont:

  • Transformer la porte de Montreuil en « place métropolitaine du Grand Paris » avec des liens plus directs vers Montreuil et Bagnolet adaptés aux piétons et aux vélos, tout en offrant de nouvelles fonctions urbaines entre Montreuil et Paris par l’urbanisation des parcelles situées le long du périphérique.
  • Tenir un calendrier permettant une transformation effective du secteur dans le cadre de la restructuration plus vaste du secteur (NPNRU d’intérêt national « Portes du 20e » qui s’étend de la porte de Bagnolet-Python-Duvernois, à la porte de Vincennes).

La première hypothèse retenue pour requalifier la porte de Montreuil était celle d’un franchissement axial. Ne s'agissant pas à proprement parler d’une place mais de six espaces séquencés par les bretelles d’entrée et de sortie du périphérique, le projet interroge alors sur le devenir des anneaux et des traversées piétonnes qui restent compliquées au regard du nombre de files à traverser. Enfin, l’existence d’un dénivelé important entre Montreuil et Paris (Montreuil étant plus bas que Paris) impliquait la construction d’un véritable pont routier qui aurait fait l’effet d’un « mur » entre Montreuil et Paris.

Les urbanistes TVK accompagnent la Ville dans ce projet

Au début de l'année 2017, l’agence TVK s'est vu confié la mise en œuvre d'une nouvelle étude urbaine sur le futur visage de la porte de Montreuil. A l'issue de cette réflexion élaborée à partir du diagnostic citoyen, et en concertation avec les riverains, l'agence suggère une solution alternative;

La proposition, conçue par l’agence TVK vise ainsi à occuper et animer les espaces par de nouveaux usages utiles aux riverains. Le schéma permet de transformer l’actuel rond-point en une place pacifiée, intégrée dans la ceinture verte et laissant une large place aux circulations douces, piétonnes et cyclistes, protégée des nuisances du boulevard périphérique et animée par l’installation de nouveaux commerces, restaurants, bureaux et des activités culturelles et sportives. « Nous avons beaucoup travaillé collectivement pour arriver à cette proposition qui va pouvoir transformer complètement ce secteur qui en a vraiment besoin. Je me réjouis de ce projet qui va pouvoir démarrer rapidement » souligne Frédérique Calandra, maire du 20e arrondissement.

Faire de la Porte de Montreuil un quartier d'excellence environnementale.

Jean-Louis Missika,
Adjoint à la Maire de Paris chargé de l'urbanisme, de l'architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité.

L'ambition du projet se traduit aussi par le lancement de l'appel à projet international «Reinventing Cities», pour créer de nouveaux bâtiments autour de la place et le long du boulevard périphérique. « Cet appel à projet est l’opportunité de faire appel aux meilleurs équipes dans le monde pour faire de la porte de Montreuil un quartier d'excellence environnementale. » souligne Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé de l'urbanisme, de l'architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l'attractivité.

La co-construction du projet avec les habitants va se poursuivre grâce à l’organisation d’ateliers et d’actions de préfiguration, pour aboutir dès 2019 aux premiers aménagements.

Dernière mise à jour le mardi 12 décembre 2017
Crédit photo : © Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.