PIMUN 2017: découvrir et comprendre les métiers et les règles diplomatiques

Après cinq années de succès auprès des étudiants, le Paris International Model United Nations (PIMUN) rouvre ses portes, du 31 mai au 5 juin,  pour une 6e édition encore plus riche en débats et en découvertes, autour du thème : «Aux devants de l'ordre international de demain».

Modèle des Nations Unies ou MUN

C'est une simulation des Nations Unies qui a pour but de former les participants aux négociations internationales visant à promouvoir les droits de l’homme, mais aussi à la communication, aux relations internationales et la diplomatie.

Les étudiants prennent le rôle des ambassadeurs ou des ministres des Affaires étrangères en participant à des simulations de sections internationales de l’ONU. Ils doivent ainsi faire des recherches sur les pays, les débats, les problèmes internationaux et tenter de trouver des solutions aux problèmes mondiaux.

Ce concept, existant depuis de nombreuses décennies dans les pays anglo-saxons, ne s'est exporté en France que depuis 2011.

Le MUN le plus notoire d’Europe continentale

Après un développement fulgurant, le Paris International Model United Nations ou PIMUN est aujourd’hui considéré comme le MUN le plus important d'Europe et regroupe environ 700 participants, découvrant chaque année la ville de Paris et la culture française durant cinq jours.

Pinum 2017

Le PIMUN découle de l'union de neuf universités, écoles et instituts parisiens comme Sciences Po et l’université Panthéon-Sorbonne au sein du Comité Inter-universitaire des Nations Unies de Paris (CINUP).

Apprendre et comprendre les règles diplomatiques

Le PIMUN permet ainsi de donner la parole aux étudiants et de tendre vers des solutions et des idées encore inexplorées à travers les considérations environnementales, humanitaires, migratoires, politiques, économiques et budgétaires.

Les étudiants français et internationaux participants travailleront en groupe et en anglais, et pourront ainsi apprendre les règles de la diplomatie et développer leur compréhension des relations internationales.

Une édition axée sur le concept d’Interconnectivity

Chaque MUN se déroule suivant certaines règles. Les participants (nommés «délégués») incarnent une Nation au sein d’un comité. Ils doivent faire valoir leurs opinions autour de thématiques qui permettront d’aboutir à la rédaction et au vote de résolutions conformes à celles des Nations Unies.

Cette année, PIMUN compte 19 comités qui travailleront sur des problématiques très diverses, de la protection du patrimoine en zones de guerre à la coopération commerciale internationale.

De plus, PIMUN 2017 a décidé d’axer une partie de son événement sur les migrations environnementales, et a notamment intégré le concept «Interconnectivity» afin d’enrichir l’expérience MUN. «Interconnectivity» a pour but de lier les comités entre eux, rendant ainsi les sessions de travail plus attractives et réalistes.


Dernière mise à jour le mercredi 31 mai 2017
Crédit photo : Pinum

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.