Le FMAC partenaire culturel des Ehpad

Le Fonds municipal d’art contemporain, déjà partenaire d'établissements scolaires avec le programme du FMAC à l’école, travaille avec des établissements du champ médical et social. Depuis 2018, Julie Lamier est responsable de ces nouveaux partenariats au FMAC. Elle a repris parmi tous les dossiers celui des échanges avec les Ehpad. Elle nous explique comment se passent le prêt d’œuvre d’art dans ces établissements et les ateliers qu’elle y organise. 

Julie Lamier lors d'un atelier d'art plastique à l'EHPAD Alice Prin (14e)

Julie Lamier et un résident lors d'un atelier de médiation culturelle à l'Ehpad Alice Prin (14e)

Nous sommes le 22 janvier 2019. NADA G 12, la peinture à l’huile sur toile de 162,5 sur 97 cm de Jean-Louis Cascade-Reynaud, trône sur le mur de la salle d’animation de l’établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Alice Prin dans le 14e arrondissement. Ce jour-là c’est une séance d’arts plastiques qui est proposée aux résidents de la maison de retraite. Agnieszka Michaut, la référente culturelle de l’Ehpad, ainsi que Julie Lamier, la responsable des partenariats du FMAC, ont prévu des toiles de toutes les tailles, des pinceaux de toutes les formes, et de la peinture à l’eau de toutes les couleurs. L’objectif : utiliser le principe de la mise au carreau, comme l’a fait l’artiste.

Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me fait du bien…

Une résidente de l'Ehpad Alice Prin,
à propos de l'atelier d'arts plastiques

Un résident, très inspiré, enchaîne les toiles avec les mêmes couleurs, quand une autre ne cesse de se dénigrer… Une des participantes peine à tenir son pinceau, mais se confie : « Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me fait du bien… ». L’objectif ce jour-là n’est pas tellement de produire de grandes œuvres d’art, mais de mettre en résonance le tableau exposé avec une pratique plastique permettant à chacun de s’exprimer et de se réaliser. 

Atelier d'arts plastiques à l'EHPAD Alice Prin (14e)

Réalisations des résidents d'Alice Prin (14e)

Une large collaboration avec les établissements du CASVP

Le FMAC poursuit sa volonté d’aller vers les publics empêchés et/ou non initiés. C’est la deuxième fois que le FMAC signe un partenariat avec l’Ehpad Alice Prin (14e) dans le cadre d’une convention avec le Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP). Et désormais il travaille aussi avec cinq autres maisons de retraite parisiennes – Alquier Debrousse (20e), Anselm Payen (15e), Huguette Valsecchi (15e), et Herold (19e) – ainsi que l’Ehpad Cousin de Méricourt à Cachan (94). Une convention cadre entre le Centre d'action sociale de la Ville de Paris (CASVP) et le FMAC est en cours d'élaboration pour faciliter cette collaboration. 

Atelier d'art plastique en EHPAD dans le cadre de partenariats culturels avec le FMAC

Tous les partenariats commencent de la même façon. Une fois que Julie Lamier a présenté le FMAC et ses actions aux directeurs et aux équipes de l’Ehpad, elle réalise un "aller-voir". Le but de cette visite est de mesurer les conditions environnementales d’accrochage et de présentation du site, afin de respecter les règles de conservation préventive des œuvres d’art. 

C’est également l’occasion de rencontrer les référents culturels des établissements, et découvrir quelles sont les activités déjà mises en place. Il est essentiel que le partenariat soit réalisé en co-construction avec les équipes de l’Ehpad. "Elles apportent leur expertise vis-à-vis des publics qui résident sur place" nous spécifie Julie Lamier.

Des ateliers pensés pour les résidents 

Au regard de la thématique du projet pédagogique et des contraintes d’exposition, plusieurs œuvres sont proposées. Certains établissements font participer leurs équipes ou leurs résidents au choix. L’œuvre sélectionnée est installée par l’équipe de la régie du FMAC, puis des ateliers proposés aux résidents sont mis en place.

Installation de l'oeuvre de Françoise Pétrovitch, Sans Titre, à l'EHPAD de Cachan (94)

Installation de Sans Titre de Françoise Pétrovith à l'Ehpad Cachan.

"D’abord je fais une présentation, explique Julie Lamier. Je décortique les éléments de compréhension de l’œuvre. Je situe la démarche de l’artiste dans son contexte, et met en lumière les éventuels références ou héritages de mouvements artistiques."

Viennent ensuite les ateliers pratiques et plastiques. “On s’inspire de l’œuvre, et on produit souvent “à la manière de”. On observe la technique de l’artiste et on la simplifie, tout en pensant à l’aspect ludique.” La responsable des nouveaux partenariats nous met en garde “Le but n’est pas de mettre les résidents en difficulté, mais bien de les faire pratiquer avec le plus d’autonomie possible”. Ces ateliers animés par Julie Lamier et/ou par le ou la référente de l’établissement, peuvent parfois être l’occasion d’organiser une rencontre avec l’artiste en personne !

Le but est de faire vivre le lieu. [...] L'art s'invite chez eux.

Julie Lamier,
responsable des partenariats

L’objectif de ces ateliers pour les acteurs du partenariat est simple "Faire vivre le lieu. La présence d’une œuvre originale agrémente le quotidien des résidents. Ils s’approprient l’œuvre et le travail de l’artiste précise Julie Lamier. L’art s’invite chez eux." 

Pour suivre les actions dans les Ehpad et autres établissements partenaires du FMAC, retrouvez-nous sur notre page Facebook et notre compte Instagram

Dernière mise à jour le jeudi 25 avril 2019
Crédit photo : Julie Bigey - Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.