Le centre de Paris sera piéton un dimanche par mois

Pour un Paris plus apaisé et respirable, le centre de la capitale sera dédié un dimanche par mois aux piétons, aux circulations douces et aux transports collectifs. Cette mesure entrera en vigueur le 7 octobre.

En 2014, Anne Hidalgo s’était engagée auprès des Parisiennes et des Parisiens à dédier le centre de Paris aux piétons, aux circulations douces et aux transports collectifs un dimanche par mois. « Cette promesse deviendra réalité à partir du 7 octobre prochain, avec la mise en place d’une zone Paris Respire dans les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements »

Le cœur de Paris dédié aux piétons, aux circulations douces et aux transports collectifs 

Centre de Paris sans voiture

« Cette mesure très attendue par les habitants est le fruit d’un important travail partenarial avec la Préfecture de Police, les Maires d’arrondissement et les associations de quartiers », précise la maire de Paris. « Elle portera sur l’essentiel des rues, à l’exception des grands axes tel que le boulevard Sébastopol et les quais hauts, qui resteront ouverts à la circulation automobile », détaille Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris en charge des transports, de la voirie, des déplacements et de l'espace public

 Paris Respire

Créé en 2003 et plébiscité par les Parisiens, le dispositif Paris Respire permet à toutes et tous de profiter le week-end et les jours fériés de rues libérées de la circulation automobile, Il concerne actuellement vingt quartiers de la capitale, répartis dans les différents arrondissements, et notamment les Champs-Élysées rendus piétons un dimanche par mois. 

 Baisse du trafic automobile

L’action de la Ville de Paris en faveur des mobilités douces et non polluantes a permis une baisse de 6% du trafic automobile intramuros en 2018 par rapport à 2017, un chiffre record. Cette baisse atteint 15,8% depuis 2013. Sur la même période, la pollution de l’air s’est réduite dans des proportions comparables. Aucun Parisien n’a été exposé à un dépassement de la valeur cible en particules PM2.5 en 2017, contre 700.000 Parisiens exposés en 2013 ; seuls 80.000 Parisiens ont été exposés à un dépassement de la valeur limite en particules PM10 en 2017, contre 1,1 millions de Parisiens exposés en 2013.

Dernière mise à jour le lundi 17 septembre 2018
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.