Le 13 décembre, la Ville de Paris célèbre la Journée de la citoyenneté européenne

La Journée de la citoyenneté européenne a lieu chaque 13 décembre à Paris, date qui coïncide avec l’anniversaire du drapeau européen adopté en 1955.

Cette deuxième édition présentera des actions d’information liées aux droits qui découlent de la citoyenneté européenne, avec pour objectif d’informer les citoyen.ne.s, et de mobiliser l’ensemble des acteurs parisiens au travers des associations, des organismes publics, des représentations diplomatiques et des centres d’animations à Paris.

Le 13 décembre, journée pour sensibiliser les citoyen.ne.s européen.ne.s

Plusieurs actions de sensibilisation à la citoyenneté européenne sont prévues entre le lundi 10 et le dimanche 16 décembre. Les consulats des pays membres de l’Union européenne, ainsi qu’un certain nombre d’associations parisiennes, prendront également part au dispositif en mettant de la documentation sur la citoyenneté européenne à disposition de leurs ressortissant.e.s (voir le programme sur Que Faire à Paris).

Cette année marque également le lancement du projet INCLUDE (Initiatives Nouvelles pour la Citoyenneté Locale et Urbaine des Européens). INCLUDE vise (1) à promouvoir la citoyenneté européenne auprès de tous les parisiens et (2) à inclure davantage les Européens dans la vie de la Cité. Ce deuxième objectif s’illustre notamment par la création d’une instance consultative pour les citoyens européens appelée « Conseil Parisien des Européens ». Initiative inédite, il rassemblera 61 citoyens ayant un lien fort avec Paris, qui représenteront chaque nationalité de l'UE (28).

Qui sont les Parisien.ne.s européen.ne.s?


Portugaise, italienne, espagnole, allemande, britannique ou encore polonaise, toutes les nationalités sont représentées à Paris. Les Européen.ne.s des trois premières nationalités citées représentent cependant plus de 50% de l’ensemble des Européen.ne.s en âge de voter résidant à Paris. Ce chiffre s’explique notamment de par les différentes vagues d'immigration en France : celle des Italien.ne.s et des Espagnol.e.s à partir de la deuxième moitié et la fin du XIXe siècle et celle des Portugai.se.s à partir de 1950. Ces immigrations étaient motivées principalement par des raisons économiques ainsi que politiques.

Un peu plus de la moitié des ressortissant.e.s de l’Union européenne résidant à Paris ont entre 25 et 64 ans. Cette population représente un quart des résident.e.s étranger.ère.s à Paris. On compte parmi elle un grand nombre d’étudiant.e.s Erasmus+ (elles et ils sont 6.000 à être venu.e.s étudier à Paris sur l’année 2016/2017). Le programme, qui a fêté ses 30 ans en 2017, recense plus de 125.000 établissements d'enseignement impliqués dans 25.000 partenariats européens destinés aux étudiant.e.s (la Ville de Paris met à disposition des liens d'informations pratiques pour les étudiant.e.s étranger.ère.s ici).

Quels sont les droits des Parisien.ne.s européen.ne.s?


Les ressortissant.e.s de l’Union européenne disposent d’une reconnaissance juridique propre, qui leur confère des droits de "citoyennes européennes et citoyens européens". Ces droits sont garantis par plusieurs traités (Traité sur l’Union européenne et Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne) et par la Charte des droits fondamentaux, annexée au Traité de Lisbonne.

  • Les citoyennes européennes et citoyens européens disposent d’un droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales et aux élections du Parlement européen dans l'Etat membre où ils résident, tout en bénéficiant des mêmes conditions que les ressortissant.e.s de cet Etat. Ce dernier droit est primordial car il permet aux ressortissant.e.s européen.ne.s de s’impliquer dans la vie locale, ainsi que de faire entendre leur voix au niveau européen.
  • Ils bénéficient aussi du droit de circuler et de séjourner, de travailler et d’étudier, sur le territoire des autres pays membres de l’Union européenne. Ce droit est reconnu aux actif.ve.s comme aux inactif.ve.s. L'entrée dans un autre Etat membre pour un séjour de moins de trois mois ne peut être refusée que pour des raisons de sécurité, d'ordre public ou de santé publique.
  • Le droit de pétition, qui permet à tout.e citoyen.ne de l’Union européenne d’adresser sous la forme d’une requête ou d’une plainte, une pétition au Parlement européen (plus d’informations ici).
  • Le droit d'initiative citoyenne, qui garantit à tou.te.s citoyen.ne.s européen.ne.s le droit d’inviter (à travers une initiative) la Commission européenne à présenter une proposition législative sur un sujet dans un domaine dans lequel l'Union européenne est habilitée à légiférer. L’initiative doit être soutenue par un million de citoyen.ne.s ressortissant.e.s d’au moins un quart des Etats membres (les modalités de la procédure à suivre sont disponibles ici).
  • Le droit d’adresser une plainte au Médiateur européen contre un cas de mauvaise administration commis par un organe européen ou une institution (la démarche est disponible en ligne).
  • Le droit à la protection consulaire des autorités diplomatiques d'un autre Etat membre aux citoyen.ne.s de l'Union européenne, lorsque leur Etat membre d'origine n'est pas représenté dans un pays tiers.
  • Un droit d'accès aux documents de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne, dans la limite des raisons d'intérêt privé ou public.
  • Les citoyennes et citoyens peuvent enfin écrire aux institutions européennes et recevoir une réponse dans la langue européenne de leur choix.

Pour pouvoir voter, il faut avant tout être inscrit.e sur les listes électorales. L’inscription est automatique pour les jeunes de 18 ans de nationalité française et qui ont effectué les démarches en vue de la journée défense et citoyenneté, à la mairie de leur domicile entre leur 16ème anniversaire et le dernier jour du 3e mois qui suit celui-ci. Dans tous les autres cas, l’inscription doit faire l’objet d’une démarche volontaire. Il est possible de s’inscrire à tout moment de l’année et au plus tard le 6ème vendredi qui précède un scrutin afin de pouvoir voter lors de ce scrutin.

Attention : par exception, pour voter aux élections européennes du 26 mai 2019, il faut s’être inscrit sur les listes électorales au plus tard le 31 mars 2019. Pour voter, les ressortissants de l’Union européenne doivent s’inscrire sur les listes complémentaires spécifiques aux élections des représentants au Parlement européen pour la France. Tout ressortissant de l’Union européenne votant en France à cette élection perd son droit de vote dans un des 27 autres États de l’Union.

L'Europe à Paris

La Maison de l’Europe

Comme de nombreuses villes françaises, Paris accueille sa Maison de l’Europe. Installée au 29 avenue de Villiers dans le 17ème arrondissement de Paris, elle informe toute l'année sur l’Europe, ses institutionnels et législations, les appels à projets internationaux, les dispositifs, etc.

Créée en 1956, la Maison de l’Europe de Paris est une association reconnue d’utilité publique qui poursuit une mission d’information, de communication et de formation du grand public sur les questions européennes. Elle permet aux Parisiens et aux Franciliens, avec le soutien d'Europe Direct, de vivre et de faire vivre l’Europe, en favorisant les rencontres et les débats sur les enjeux actuels de la construction européenne et sur l’avenir du projet européen.

Depuis 2004, la présidente de la Maison de l’Europe est Catherine Lalumière, et l’association est dirigée par Ursula Serafin.

Les sept principales Institutions européennes

Les citoyens européens bénéficient de droits qui leur sont garantis par les Institutions de l’Union Européenne. Voici un petit rappel de ces Institutions européennes.

- Le Parlement européen composé de 751 députés élus au suffrage universel direct, représente les citoyens européens.

- Le Conseil de l’Union Européenne, composé des ministres des 28 États membres, amende et vote avec le Parlement européen sur les textes de loi et le budget européen.

- La Commission Européenne, composée de 28 membres, représente les intérêts de l’Union dans son ensemble en ayant l’initiative des textes de lois.

Une institution établit les priorités, il s’agit du Conseil Européen composé des chefs d’État ou de gouvernement des États membres et du président de la Commission, qui fixe les orientations politiques globales de l’UE.

Trois autres Institutions jouent également un rôle majeur. Il s’agit de la Cour de justice de l’Union Européenne qui veille au respect de la législation européenne, de la Cour des comptes Européenne qui contrôle le financement des activités de l’UE, et de la Banque centrale Européenne qui gère la monnaie unique pour les 19 membres de la zone euro.

Les ambassades et consulats


Chaque ressortissant européen résidant dans un autre pays membre que son pays d’origine peut se rendre à l’ambassade et au consulat de son pays d’origine, dans son pays d’accueil.

L’ambassade exerce un rôle principalement diplomatique et représente le gouvernement d’un pays auprès des autorités du pays où elle est établie. Parmi les missions de l’ambassade, elle informe son gouvernement des réalités et actualités du pays d’accueil, et réalise la promotion de son pays.

Quant au consulat, il est un service diplomatique implanté à l'étranger chargé de la protection et du suivi administratif des ressortissants du pays dont il dépend.

 

Les centres culturels


EUNIC : EUNIC est une association européenne basée à Bruxelles qui rassemble 36 institutions politiques des 28 États de l’Europe et qui travaille pour la promotion du multilinguisme et de l’échange culturel. Le cluster EUNIC Paris est composé par 19 centres culturels présents dans la capitale française.

FICEP : Le Forum des instituts culturels étrangers à Paris (FICEP) a été créé en 2002 à l’initiative du Centre culturel canadien, avec l’objectif de mettre en valeur le rôle clef que les instituts et les centres culturels étrangers de Paris jouent dans la promotion de la diversité culturelle. En effet, Paris est la capitale qui détient le plus grand nombre d’instituts culturels étrangers et ils sont 53 à être réunis au sein du FICEP.

Les événements européens


Chaque année, l’Union Européenne est mise à l’honneur à Paris à travers différents évènements. Par exemple :

Fête de l’Europe : Chaque année en mai est organisée avec différents partenaires la Fête de l’Europe à Paris. Cette journée est l’occasion de festivités, concerts, débats, et animations ludiques sur l’Europe pour petits et grands.

Journée Européenne des Langues : La Journée Européenne des Langues, créée en 2001 par le Conseil de l’Europe, a lieu chaque année le 26 septembre. Cette journée est l'occasion de sensibiliser le public à l'importance de l'apprentissage des langues et de promouvoir la richesse culturelle de l'Europe. Des stands de découvertes sont installés à différents endroits dans Paris et plusieurs acteurs, dont les établissements scolaires, sont mobilisés pour l’occasion.

La Mairie de Paris met à votre disposition une carte interactive répertoriant tous les centres et instituts culturels, associations de ressortissants européens, et ambassades des pays de l’Union européenne à Paris.

L'Europe à Paris

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
Dernière mise à jour le vendredi 7 décembre 2018
Crédit photo : Commission Européenne

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.