Expérimentation logistique urbaine

La Ville de Paris a lancé en 2015 avec Paris&Co un appel à expérimentation sur la logistique urbaine. Cet appel s’inscrit dans le cadre de la charte de logistique urbaine durable, mais également dans la mission plus globale que s’est donnée Paris de devenir un modèle en matière de ville durable.

Le transport de marchandises et la logistique sont des activités économiques indispensables au fonctionnement de la ville, ils participent à sa vitalité et constituent un service urbain.

Les entreprises de transport qui interviennent sur notre territoire sont, pour la plupart, dans un processus permanent de modernisation et d’optimisation de leurs activités. Néanmoins, les efforts doivent se poursuivre afin de tendre, à court terme, vers des résultats notamment environnementaux de réduction des pollutions locales.

La Ville mène depuis plusieurs années des actions visant à fédérer l’ensemble des acteurs du transport de marchandises et de la logistique et à mettre en place des outils réglementaires, techniques ou organisationnels vertueux.

Pour la première fois, la Ville dédie un appel à expérimentation à cette activité économique. Elle souhaite faire émerger, avec une approche partenariale, des solutions reproductibles permettant d’améliorer l’empreinte environnementale de la ville et offrir une logistique plus compatible avec le cadre de vie des habitants et commerçants. Ce défi est porté par plusieurs partenaires qui sont aux côtés de la Ville, comme l’ADEME, la Caisse des Dépôts et Consignations, la CCI Paris, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, La Poste, Franprix, le groupe Monoprix, SOGARIS, la SAEMES, la SEMAEST, le marché international de Rungis, Ports de Paris, le GATMARIF, le CEREMA, l’IFSTTAR, Nov’eo, NOV@LOG. Certains, vont tester directement des solutions et sont ainsi territoires d’accueil.

Le jury, composé d’élus de la Ville, a retenu 22 candidats sur un total de 33 dossiers déposés.

La mise en œuvre des expérimentations est en cours. Les expérimentations retenues portent sur l’implantation de consignes automatiques sur l’espace public, d’espaces de stockage réservables en ligne dans des locaux privés, de solutions de rationalisation des flux (algorithme, mise en relation de transporteurs pour remplir les camions), de tests de véhicules (camion biodiesel issu de l’huile de friture, petit véhicule électrique), des réservations d’emplacements de places de livraison, de solution de transport fluvial.

L’ensemble de ces expérimentations fait l’objet d’une évaluation par un groupement de bureaux d’études et de chercheurs indépendants avec un recueil de données. Cette évaluation permettra à la Ville d’évaluer la pertinence ou non du service rendu aux usagers, d’en mesurer les gains et éventuelles faiblesses. Ces résultats seront partagés. Ils auront une portée au-delà du seul cadre parisien et pourront utilement servir les réflexions et projets lancés par d’autres grandes agglomérations. La Ville va ainsi décider si ces dispositifs sont reproductibles ou non.

Deux expérimentations sont déployées sur l’espace public en 2017:

Dachser et Libner mutualisent les flux de livraison de plusieurs enseignes à partir d’un porteur qui sert de base logistique mobile pour un petit véhicule électrique. Ce petit véhicule assure des rotations à l’échelle d’un ou de plusieurs arrondissements. Le porteur est stationné sur l’espace public. Il est présent boulevard Edgard-Quinet jusqu'à la mi-juillet 2017.

FM Logistic en partenariat avec Egis et Onesitu
FM Logistic est un organisateur de solutions logistiques pour ses clients. Ils mettent en place une solution organisationnelle de pooling multi-industriel pour rationaliser et mutualiser les flux pour les livraisons en centre-ville. L’expérimentation porte une mutualisation de livraison de produits cosmétiques et de santé livrés chez les coiffeurs et les pharmaciens. Les livraisons s’effectuent depuis des hubs péri-urbains avec des véhicules électriques ou à bioénergie. Il est testé jusqu’à juin 2017, à hauteur du 93-95 rue de Rennes, avec un service interactif de capteurs sur des places de stationnement dédiées.


Dernière mise à jour le mardi 18 juillet 2017
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.