Sexualité et contraception

Contraception, interruption volontaire de grossesse, lieux de distribution de préservatifs : tous les contacts parisiens.

Les centres de planification parisiens

Le service de PMI assure les missions de planification familiale. Une équipe pluridisciplinaire (médecin, sage-femme, conseillère conjugale et familiale, infirmière, secrétaire) vous accueille pour:

  • des entretiens et des conseils relatifs à la vie de couple, la parentalité, les violences et les relations filles-garçons,
  • des consultations médicales (délivrance d’une contraception ou d’objets contraceptifs, consultations pré et post-IVG et IVG par voie médicamenteuse, dépistage et traitement des infections sexuellement transmissibles (IST)).

Ces prestations sont gratuites pour les mineur.e.s et les personnes sans couverture sociale. Il n’y a pas besoin d’autorisation parentale. Les personnes majeures assurées sociales doivent se munir de leur carte vitale.

Les professionnels des centres de planification familiale organisent également des sessions d’information et d’orientation des adultes, des jeunes et des mineur.e.s autour de la vie affective et de la sexualité. Ces actions de prévention sont ainsi menées dans les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) ou auprès des jeunes en milieu scolaire.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

À Paris, 22 centres de planification et d’éducation familiale vous accueillent et vous accompagnent.

À noter : Il est conseillé d’appeler les centres avant de vous y rendre pour connaître les horaires.

Fermetures estivales

Certains CPEF sont fermés pendant l'été. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le tableau ci-dessous. 

Séléctionnez un arrondissement :

2e arrondissement de Paris

CPEF – Associatifs

MFPF - Mouvement Français pour le planning familial

M° Bourse

10 rue Vivienne - 75002 PARIS

Tél : 01 42 60 93 20

>> Liens utiles

Méthodes contraceptives

Dès les premiers rapports sexuels, des méthodes contraceptives permettent d’éviter les grossesses non désirées. Choisissez le procédé qui s’adapte au mieux à votre mode de vie en tenant compte de ses contraintes, de son coût et de son efficacité.

Voici les méthodes classées par ordre d'efficacité

Implant contraceptif

Présentation : bâtonnet de 40 mm de long et 2 mm de large.

Pour qui : peut être utilisé par toutes les femmes, à tout âge, sous réserve de contre-indication et sur prescription médicale.

Modalité d’utilisation : il est placé sous la peau au niveau du bras, après une anesthésie locale. Il libère régulièrement une hormone qui assure une efficacité contraceptive proche de 100%.

Informations pratiques : la pose de l’implant est très rapide. Il peut être retiré sur demande et au plus tard au bout de 3 ans d’utilisation. Il protège d’une grossesse non désirée mais pas des IST et peut être utilisé avec un préservatif.

Prix : 105,40 euros, remboursés.

Dispositif intra-utérin (ou stérilet)

Présentation : sous forme d’un petit objet en plastique de 20 ou 30 mm ; en cuivre ou contenant des hormones.

Pour qui : sur prescription médicale à toutes les femmes, à tout âge, sous réserve de contre-indication.

Modalité d’utilisation : placé dans l’utérus par un médecin, il assure une efficacité contraceptive proche de 100%. Il peut être retiré à la demande de la patiente et être gardé pendant 3 à 5 ans voire plus.

Informations pratiques : une fois le dispositif placé, il est conseillé de faire un contrôle médical annuel. Il protège d’une grossesse non désirée mais pas des IST et peut-être utilisé avec un préservatif.

Prix : environ 30 euros pour les dispositifs au cuivre et 100 à 110 euros pour les dispositifs hormonaux, remboursés.

Le progestatif injectable trimestriel

Présentation : préparation liquide pour injection contenant une hormone.

Pour qui : sur prescription médicale à toutes les femmes, à tout âge, sous réserve de contre-indication.

Modalité d’utilisation : cette méthode est discrète et très efficace. L’injection intramusculaire (dans la fesse) doit être réalisée par un médecin ou un.e infirmier.ère toutes les 12 semaines.

Informations pratiques : cette injection protège d’une grossesse non désirée mais pas des IST et peut-être utilisé avec un préservatif.

Prix : 2,38€ remboursés.

Les pilules contraceptives

Présentation : elles se présentent sous la forme de plaquettes de 21 ou 28 comprimés.

Pour qui : elles s’adressent à toutes les femmes, sous réserve de contre-indication et sont délivrées sur prescription médicale.

Modalités d’utilisation : mode de contraception le plus répandu en France, c’est une contraception très efficace si la prise est régulière. Il faut donc bien choisir son horaire de prise et l’associer à un geste de la vie courante pour éviter de l’oublier. La prise est soit de 21 jours avec pause (7 jours) ou soit de 28 jours en continu (prendre 1 comprimé par jour sans oubli jusqu’à la fin de la plaquette).

Informations pratiques : une visite médicale annuelle permet de vérifier la bonne tolérance de la pilule. Elles protègent des grossesses non désirées mais ne protègent pas des Infections sexuellement transmissibles (IST) et peuvent être utilisées avec un préservatif.

Prix : 2 euros à 10-12 euros par mois. Certaines pilules sont remboursées.

Patch

Présentation : timbre mesurant 45 mm x 45 mm, libérant une dose continue d’hormones.

Pour qui : pour toutes les femmes, sous réserve de contre-indication, qui désirent une contraception hormonale, efficace à 100%, discrète et avec moins de risque d’oubli. Le patch est délivré sur prescription médicale.

Modalité d’utilisation : 1 patch par semaine pendant 3 semaines puis 1 semaine d’arrêt (sans patch). Changement le même jour de la semaine (à n’importe quel moment de la journée).

Informations pratiques : 4 sites d’application, l’abdomen, le torse (partie supérieure), les fesses ou les bras. Ne jamais appliquer sur les seins. Le patch protège des grossesses non désirées mais ne protège pas des IST et peut être utilisé avec un préservatif.

Prix : 15 euros par mois, non remboursé.

Anneau vaginal

Présentation : anneau souple, transparent et incolore qui diffuse des hormones.

Pour qui : pour toutes les femmes qui désirent une contraception hormonale très sûre (100%), peu contraignante et invisible, sous réserve de contre-indication et sur prescription médicale.

Modalité d’utilisation : il doit être pincé et mis en place à l’intérieur du vagin. Discret même pendant les rapports. Il est placé pour 3 semaines consécutives. Le retirer le même jour de la semaine que celui de la mise en place puis arrêt de 7 jours.

Informations pratiques : vérifier régulièrement la présence de l’anneau. En cas d’expulsion accidentelle, le rincer à l’eau froide, voire tiède, puis le réinsérer immédiatement. L’anneau protège d’une grossesse non désirée mais pas des IST et peut-être utilisé avec un préservatif.

Prix : 15 euros par mois, non remboursé.

Les autres moyens de contraception

D’autres moyens de contraception existent (spermicides, diaphragme, cape cervicale…). Ils sont d’une efficacité moindre mais plus efficaces que l'absence de contraception! Vous pouvez retrouver sur le site de l’Association Française de Contraception leur description et venir vous informer dans un centre de planification

La contraception d’urgence

Il existe enfin une contraception dite de rattrapage : la contraception d’urgence.

Elle s’adresse à toutes les femmes en cas d’erreur ou d’absence de contraception : oubli de pilule, absence ou rupture de préservatif… Prenez-la le plus tôt possible et au plus tard dans les 5 jours après un rapport sexuel à risque, quel que soit le moment du cycle. La contraception d'urgence réduit la possibilité d'une grossesse dans 60 à 80% des cas. Il est indispensable de vérifier trois semaines après son utilisation l'absence de grossesse même si les règles sont apparues entre temps. 

Elle est délivrée en pharmacie avec ou sans prescription médicale.

Pour les mineures, elle est anonyme et gratuite dans les centres de planification, auprès de l’infirmière scolaire et en pharmacie.

Le stérilet au cuivre, posé dans les 5 jours qui suivent un rapport sexuel non ou mal protégé, est la méthode la plus efficace de contraception d'urgence (100%), même chez les femmes qui n’ont jamais eu d’enfant. Il peut ensuite être retiré ou laissé en place pour assurer une contraception au long court.

Les préservatifs masculin et féminin

Enfin il faut décerner une palme particulière aux seules méthodes destinées aux garçons comme aux filles, qui protègent non seulement des grossesses non désirées, mais aussi des infections sexuellement transmissibles : les préservatifs.

Préservatif masculin

Présentation : en latex. Il en existe une grande variété : épaisseur, couleur, taille, parfum…

Pour qui : pour tous les hommes. Il protège à la fois des grossesses non désirées et des IST (Infections Sexuellement Transmissibles).

Modalités d’utilisation : il se pose sur le pénis en érection avant pénétration et retient le sperme. Ne pas oublier de bien le lubrifier. Se retirer avant la fin de l’érection pour qu’il ne reste pas dans le fond du vagin.

Informations pratiques : le préservatif est à usage unique. Vérifier son bon état et la date de péremption.

En vente libre dans les pharmacies et les grandes surfaces. Le choisir de qualité (label CE).

Gratuits dans les centres de planification, les CDAG/CIDDIST (centre de dépistage anonyme et gratuit)

Prix : 20 centimes d’euro le préservatif. Non remboursé.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Préservatif féminin

Présentation : en polyuréthane munie d’un anneau souple aux deux extrémités.

Pour qui : pour toutes les femmes et à tout âge de la vie. Il protège à la fois des grossesses non désirées et des IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Il transmet bien les sensations et ne provoque pas d’allergie, ni d’irritation.

Modalités d’utilisation: il se place, dans le vagin, comme un tampon avant pénétration et retient le sperme.

Informations pratiques: le préservatif est à usage unique. Il peut être placé plusieurs heures avant le rapport.

En vente en pharmacie. Gratuit dans les centres de planification et les CDAG/CIDDIST.

Prix : 2 euros par 2, non remboursé.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Des préservatifs à prix réduits dans les équipements sportifs municipaux

Afin de renforcer les messages de prévention et de réduire l’absence de protection lors des rapports sexuels, la Mairie de Paris a décidé de faciliter l’accès aux préservatifs à un coût limité dans des lieux fréquentés par des jeunes. Depuis décembre 2008, des distributeurs de préservatifs à 0,20€ / pièce (soit 1€ les cinq) sont ainsi installés dans 20 établissements sportifs de la capitale.

Trouvez l'un des 29 points de distribution de préservatifs à Paris

Séléctionnez un arrondissement :

4e arrondissement de Paris

Terrain d'Éducation Physique Neuve St Pierre

15 rue Neuve Saint-Pierre (75004)

Tél. : 01 42 78 21 04

M° Saint-Paul ou Sully-Morland

L’interruption volontaire de grossesse (IVG)

Vous êtes enceinte et vous ne pouvez ou ne voulez pas poursuivre cette grossesse. C'est une décision personnelle qui n’appartient qu’à vous. Le délai légal, en France, pour interrompre une grossesse est de 12 semaines de grossesse (14 semaines après le 1er jour des dernières règles).

Dans les centres de planification familiale, vous pourrez rencontrer, seule ou en couple, des professionnels (médecin, sage-femme, conseillère conjugale et familiale) qui peuvent vous renseigner et vous accompagner dans la réalisation de votre IVG.

Le ministère de la Santé édite également un guide d’information pour vous aider au choix de la méthode, vous informer sur les coûts et la prise en charge par l’assurance maladie… 

Il existe 3 méthodes :

  • la voie médicamenteuse qui ne s’adresse qu’à des grossesses jeunes (moins de 5 semaines de grossesse si réalisée à domicile et 7 semaines si réalisée à l’hôpital) ;
  • la méthode par aspiration sous anesthésie locale, réalisée à l’hôpital à partir de 6 semaines de grossesse
  • la méthode par aspiration sous anesthésie générale, réalisée à l’hôpital à partir de 6 semaines de grossesse

L’IVG peut, selon les méthodes, être réalisée à l’hôpital mais aussi à domicile avec l’aide d’un médecin ou d'une sage-femme libéral.e ou exerçant en centre de santé ou en centre de planification familiale.

Des associations et services vous proposent également une écoute et répondent à vos questions sur l'avortement (droits, méthodes d'IVG...).

L’Association Nationale des Centres d’Interruption de grossesse et de Contraception (A.N.C.I.C ) a été fondée en 1979 après la légalisation de l’avortement en France. S’y rassemblent des professionnels travaillant dans les centres de Planification et d’Interruption de grossesse des secteurs Privés et Publics, soignants, psychologues, psychiatres, sages-femmes, médecins et toute personne participant à la défense des droits des femmes, à la réflexion et aux recherches théoriques et pratiques concernant la sexualité et la maîtrise de la procréation, l’éducation sanitaire particulièrement l’éducation sexuelle .

Le mouvement français pour le planning familial a pour objectif d'être un lieu de parole concernant la sexualité et les relations amoureuses. Il gère également des centres de planification familiale.

Vous avez une demande ?

Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

Accéder
Dernière mise à jour le mardi 18 juillet 2017
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.