Ouvrir la recherche
Actualité

Le Bal Arrangé clôture le Mois parisien du handicap

Mise à jour le 08/07/2021
Pour clôturer le Mois parisien du handicap et inaugurer Paris Plages, le chorégraphe Johan Amselem et la compagnie de danse La Halte Garderie vous invitent à un grand bal inclusif, cohésif, solidaire, festif et participatif le samedi 10 juillet de 16 h à 19 h, 1 quai des Célestins, voie Georges Pompidou sur les berges de Seine. Le bal est gratuit et ouvert à toutes et à tous !
Du 26 mai au 10 juillet, la possibilité a été donnée à de nombreux acteurs, associations, citoyens et services de la Ville d’organiser ou de participer à des événements dont l’objectif est de mettre le handicap au cœur de l'actualité parisienne.
Dans tous les arrondissements de la capitale, toutes et tous ont pu se familiariser avec le handicap au travers d'événements festifs, de conférences, de débats, d’animations.

Un grand bal inclusif et participatif avec un chorégraphe parisien

Pour clôturer le Mois parisien du handicap et inaugurer Paris Plages, le chorégraphe Johan Amselem et la compagnie de danse La Halte Garderie vous invitent à un événement dansé, inclusif et festif qui vient clôturer le Mois parisien du handicap et inaugurer Paris Plages. le samedi 10 juillet de 16 h à 19 h, 1 quai des Célestins, voie Georges Pompidou (Paris Centre).
Pour s'y rendre :
  • accès depuis la passerelle face au 12 quai des Célestins
  • accessible depuis les bus 67/72/86/87 ou le métro Sully-Morland / sortie 4 « Quai des célestins »
  • Répétition Générale (Quai des Célestins, voie Georges Pompidou, 75004 Paris) Paris)- vendredi 9 juillet de 18h à 20h.

Informations et inscriptions : [balarrange2 puis gmail.com après le signe @]onyneenatr2@tznvy.pbz[balarrange2 puis gmail.com après le signe @]

Les moments forts de cette édition

Une caravane pour l’inclusion des enfants en situation de handicap

Jusqu'au 25 juin, la Caravane des enfants de l’AFP-France Handicap défend l'inclusion pour tous les enfants en situation de handicap. Cette caravane prend la forme d'un plateau de télévision itinérant qui s'installera dans 34 villes de France.
L'objectif est de donner la parole aux enfants en situation de handicap et d'ouvrir le dialogue avec les acteurs locaux. Le 26 mai, la Caravane des enfants s'est arrêtée aux pieds de la Station F, dans le 13e. Une étape qui a lançé avec panache le Mois parisien du handicap !

Une expo photo pour montrer le « beau »

Du 4 au 26 juin, l'exposition photo « Être Beau », présentée sur les grilles de la tour Saint-Jacques, a exposé une série de portraits de personnes de tous âges, tous milieux, toutes professions, qui ont pour point commun de ne pas être considérés dans la norme du fait de leur handicap. Pendant trois ans, Frédérique Deghelt, écrivaine, et Astrid di Crollalanza, photographe, ont donné parole et visibilité à ceux qui ne sont généralement pas représentés, pas écoutés, ignorés. Vingt-six photographies grand format permettent d’engager une réflexion sur l’image de soi et la place de l’autre dans la société.

Un colloque sur les thèmes du handicap et de l’accessibilité

Le 16 juin, à partir de 9 h 30, un colloque a été organisé. Il portait sur l’accès des personnes handicapées à la pratique sportive ou encore à la culture, et aborde la question de l’innovation en tant qu’outil de compensation du handicap, ainsi que celle de l’insertion économique et sociale des personnes handicapées.
Parmi les intervenants attendus autour des quatre tables rondes, on comptait Marie-Amélie Le Fur, championne paralympique et présidente du Comité paralympique et sportif français, Carlos Moreno, scientifique à l’origine du concept de ville du quart d’heure, Michaël Jeremiasz, porte-drapeau de la délégation française lors des Jeux paralympiques de Rio qui réalise actuellement un film documentaire retraçant 150 ans d'histoire du sport et du handicap, Nicolas Droin, directeur général de l’Orchestre de chambre de Paris ou encore Frédéric Bardeau, président et cofondateur de l’école du numérique Simplon.co.

Pour un Paris plus inclusif et accessible

Près de 7% de la population parisienne est concernée par un handicap. À travers la mise en accessibilité des établissement recevant du public (ERP), l'objectif de 100% de logements accessibles dans toutes les constructions neuves du parc social municipal, le soutien aux associations, le sport adapté, la médiation culturelle et sensorielle dans les musées et les centres de loisirs à parité (CLAP), la Ville entend offrir à tous les mêmes chances, les mêmes opportunités et la même qualité de service.
Chiffres clés
- 7% des Parisiens sont concernés par un handicap
- 20% de Parisiens sont confrontés à des difficultés de mobilité
- Près de 180 000 Parisiens bénéficient d'un droit ouvert à la Maison départementale des personnes handicapées de Paris (MDPH)

Le site du handicap à Paris

Logo du site du handicap à Paris
mdph
Guichet unique numérique du handicap, handicap.paris.frconstitue l'outil essentiel d’information et d’accès aux droits et aux services des Parisiennes et des Parisiens en situation de handicap. Il s’agit d’un site ressource pour les usagers de la Maison départementale des personnes handicapées de Paris – la MDPH 75 – mais aussi pour les familles et les aidants.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations