Actualité

« Paris Commerces » : un budget renforcé pour soutenir les commerces de proximité

Mise à jour le 29/09/2023
commerces culturels
Paris Commerces est né ! Fruit du rapprochement entre la Semaest et le GIE Commerces, et doté d'une nouvelle capacité financière de 200 millions d'euros, le dispositif va pouvoir installer encore plus de commerces en bas de chez vous.
Les habitants de la rue Jean-Pierre Timbaud (11e) peuvent se réjouir. En bas de chez eux viennent de s'installer la librairie Violette and co, AK Fleuriste et Crush cake, spécialisé dans les bentos cakes (petits gâteaux coréens). Ces trois commerces ont bénéficié de l'aide et de l'accompagnement de Paris Commerces et de sa nouvelle dynamique.

En vidéo, l'installation de Violette and co

Cette librairie indépendante a été soutenue par Paris Commerces pour trouver un local d'un bailleur social qui n'a pas de « pas de porte », ou droit d’entrée, une somme versée au bailleur par le locataire entrant dans un local commercial. Ce pas de porte peut osciller entre 100 000 et 300 000 euros dans le parc privé. « Ce qui est une charge très importante, voire impossible pour un commerce indépendant », comme le souligne Olivia Sanchez, libraire.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Un budget conséquent pour de prochaines installations

Paris Commerces est le fruit du rapprochement entre la Semaest (Société d'économie mixte de la Ville de Paris) et le GIE Paris Commerces. La première, créée en 2004, dispose d’une foncière de plus de 500 commerces, et le deuxième, créé en 2017, commercialise, sur un parc total de 7 000 locaux, les locaux vacants des bailleurs sociaux de la Ville de Paris (Paris Habitat, RIVP, Elogie-Siemp et leurs quatre filiales HSF, Hénéo, Aximo et Habitation Confortable).
En à peine six ans, la Semaest et le GIE Paris Commerces ont installé près de 1 650 nouveaux commerçants, mais aussi des artisans, professionnels de santé ou encore des acteurs associatifs de proximité.
Le rapprochement des deux entités sous la bannière Paris Commerces s’accompagne d’un renforcement des moyens financiers de 200 millions d’euros sur cinq ans, grâce au partenariat entre la Ville de Paris et la Caisse des dépôts et consignations (CDC).
Il permettra d'acheter des locaux commerciaux et d'installer 200 à 300 commerces de proximité sur tout Paris.

Les prochaines installations à venir :

  • 18, rue Jean-et-Marie-Moinon (10e), installation d'un artisan
  • 12, rue Pernety (14e), installation d'un commerce ou d'un service de proximité
  • 74-76, rue Saint-Blaise (20e), installation d'un professionnel de santé en secteur 1
  • 27, rue Ordener (18e), accompagnement d'un quartier en mutation et installation d'une activité de proximité
  • 56, boulevard Ornano (18e), local préempté pour y installer deux commerces de proximité

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations