Ouvrir la recherche
Reportage

Rue Oberkampf, le nouveau visage de la bagagerie pour sans-abris

Mise à jour le 30/09/2019
L’association Onze Mille Potes fournit gratuitement 62 casiers et des machines à laver le linge pour les personnes SDF, dans des locaux entièrement rénovés, voisins des bains-douches d’Oberkampf (11e). Reportage sur une initiative issue du Budget Participatif.
Ils ont réalisé leur rêve : les bénévoles de l’association Onze Mille Potes disposent depuis mai dernier d’une nouvelle bagagerie jouxtant les bains-douches d’Oberkampf (11e). Des locaux flambant neufs et une entrée indépendante des bains – où était installée l’ancienne bagagerie temporairement déplacée rue de Ménilmontant – qui permet une ouverture des lieux 7 jours sur 7. «Nous comptons une soixantaine de bénévoles», explique Bernard Périsse, président de l’association à l'origine de l'initiative. Ils étaient moins d’une quinzaine en 2016.

Capacité doublée et nouvelles machines à laver

Concrètement, cette nouvelle installation permet de doubler le nombre de casiers mis à disposition gratuitement des personnes sans domicile fixe et de doubler également le nombre de machines où chacun peut laver son linge et le sécher.
C’est aussi un lieu de répit pour prendre un café, accéder à internet grâce aux deux ordinateurs portables de l’association… et s’appuyer sur l’équipe de bénévoles. Toutes les personnes sont orientées par des structures d’insertion partenaires de l’association et peuvent conserver un casier trois mois, voire plus, le temps de trouver des solutions pérennes pour leur logement, leurs papiers administratifs…
« Cette bagagerie m’a permis d’avoir un espace pour poser mes affaires, surtout mes habits, et j’y ai rencontré de bonnes personnes », confie Eric, 53 ans, qui a bénéficié d’un casier pendant cinq mois. Désormais, une nouvelle page s'ouvre : « Je vais retrouver un appartement dans le 19e arrondissement pour deux ans grâce à un bailleur », explique-t-il, sans détailler sa situation. Comme beaucoup, il a connu la rue et les appels quotidiens au 115 pour trouver un lieu où dormir.

Les bains-douches, un atout pour la bagagerie

La proximité avec les bains-douches est essentielle juge Ali – le prénom a été modifié à la demande de l’intéressé – une personne sans-abri rencontrée à la bagagerie. Notamment pour retrouver ou maintenir son emploi. « C’est très pratique. Par exemple, une personne SDF qui va travailler a besoin d’avoir des habits propres et de prendre une douche. » Le contact humain avec les bénévoles est aussi fondamental pour rompre la solitude. Se laver, disposer d'un espace pour ranger des affaires personnelles…
Cela apporte « du respect pour soi-même », estime-t-il. Techniquement, les bains-douches constituent aussi un atout non négligeable : « Nous sommes connectés à leur système d’extraction des vapeurs pour nos machines à laver le linge », détaille Bernard Périsse.

Neuf bagageries à Paris

Paris dispose d’un réseau de neuf bagageries dédiées aux personnes sans-abri. Seuls les bagages fermés et identifiés, sans denrées périssables (alimentation, médicaments…) y sont acceptés. La dernière ouverte Au bagage du canal se situe dans le 19e arrondissement.
Pour connaître toutes les infos pratiques sur les bagageries, consultez le "Guide Solidarité hiver (2018_2019)" (page 46).

La bagagerie en images

Infos pratiques
Bagagerie Onze Mille Potes, 42 rue d’Oberkampf (11e) – Métro : ligne 3 Parmentier , lignes 5 ou 9 Oberkampf
Précision : à la date de publication de cet article, les machines à laver et les sécheuses étaient en cours d'installation.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.