Ouvrir la recherche
Reportage

« Premières Heures » cultive la réinsertion

Mise à jour le 14/04/2021
Depuis 2013, la Ville de Paris met en place le dispositif Premières Heures offrant un soutien financier pour des structures proposant des activités rémunérées à des Parisiennes et Parisiens en grande exclusion sociale, comme au Square Saint-Laurent (10e).
À deux pas de la gare de l’Est sur le boulevard Magenta se tient un petit jardin de réinsertion, collé à l’église Saint-Laurent. Du même nom, il est entretenu par Emmaüs Solidarité dans le cadre du dispositif Premières Heures depuis 2016, qui accompagne progressivement pendant douze mois des personnes en extrême difficulté à retrouver un emploi.
Depuis 2011, l’association s’occupe du Square Saint-Laurent avec un objectif en tête : créer du lien social entre les personnes à la rue et les habitants du quartier, tout en embellissant cet espace. En 2020, les trois jardins du quartier (Saint-Laurent, Saint-Vincent Cavaillé-Coll et Jessaint) ont connu 138 travailleurs et 29 bénévoles s’attelant à les magnifier. Dans cette optique de resocialisation des publics isolés, près de 460 ateliers ont également été réalisés sur ces trois espaces verts, que ce soit pour du jardinage, du bricolage, ou encore de l’art.
En cet après-midi de mars particulièrement fraîche, quatre personnes labourent, arrosent et plantent dans ce jardin du 10e arrondissement. Parmi eux, Farid, sans-domicile fixe, qui y travaille depuis un mois. « J’étais éloigné de l’emploi depuis dix ans, ça me permet de me remettre à niveau petit à petit, de reprendre le goût du travail. Et je ne suis plus tout seul dans mon coin. Ça lave l’esprit, quand je suis ici je ne pense pas à mes problèmes du quotidien. », raconte-t-il. Jardinier de formation, il a d’ailleurs tout de suite accepté lorsque l’association lui a proposé cette mission. Et en collaboration avec Nasha et Nissata, deux femmes bénéficiant aussi de Premières Heures, ainsi qu’une bénévole, cette équipe fait du Square Saint-Laurent un lieu accueillant et plein de bonne humeur.
Après leurs douze mois avec le dispositif, ils espèrent alors retrouver une activité professionnelle. En 2020, quatre des sept personnes ayant bénéficié de Premières Heures avaient pu s’insérer dans la vie active directement. En espérant que les graines semées au Square Saint-Laurent en 2021 puissent germer de la même manière pour ces trois jardiniers.
Le dispositif Premières Heures
Premières Heures propose jusqu'à 12 mois d'accompagnement à ses bénéficiaires. Le dispositif vise à lever les freins qui peuvent être rencontrés dans un processus de reprise progressive d’activité professionnelle (par exemple ceux liés au logement et à la santé).
À terme, l’objectif de Premières Heures est de faciliter l'accès à l’emploi, notamment en structure d’insertion par l’activité économique, avec un contrat d’à minima 26 heures de travail hebdomadaires.
Square Saint-Laurent
68 boulevard de Magenta
75010 Paris
Métro
Gare de l'Est, ligne 4,5,7
Velib
Station 10017, 1 rue de la fidelite
Station 10018, 110
Station 10016, 29 rue des recollets

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations