Ouvrir la recherche
Actualité

Paris va accueillir une conférence pour la préservation des forêts d'Afrique centrale

Mise à jour le 27/09/2021
Cette conférence rassemblera le 6 octobre à l'Hôtel de Ville des acteurs des pouvoirs locaux, des représentants du monde associatif, universitaire et de l'entreprenariat, ainsi que des experts et des grands témoins européens et africains.
Co-organisée avec le Groupe Le Monde, en partenariat avec l'Association internationale des maires francophones (AIMF), cette conférence s'attachera à mettre en lumière les menaces qui pèsent sur les forêts d'Afrique Centrale, sur les écosystèmes, la biodiversité, mais aussi les populations qui habitent ces espaces. L'objectif est de montrer les solutions mises en œuvre, au niveau local principalement, pour aboutir à un plaidoyer global.
À la fois en présentiel et en visioconférence, la conférence sera articulée autour de séances plénières et de tables rondes et portera sur cinq enjeux cruciaux :
  • la préservation de la forêt équatoriale africaine et sa biodiversité ;
  • la lutte contre le réchauffement climatique ;
  • le rôle central des populations ;
  • le développement de nouvelles pratiques agricoles et alimentaires ;
  • les villes et les forêts.

Assister à la conférence en live

Cette vidéo est hébergée par vimeo.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Une programmation culturelle a aussi été mise en place en parallèle de l'événement afin de sensibiliser le grand public aux enjeux liés à la préservation des forêts du bassin du Congo : expositions en extérieur, rencontres en bibliothèques, concert, projections à destination des scolaires. Le programme culturel est à retrouver sur Quefaire.paris.fr.

Un écosystème menacé par la main de l'homme

La forêt d'Afrique centrale est le deuxième massif forestier tropical du monde après la forêt amazonienne. Partagée entre le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale, l'Angola, le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie, elle est le deuxième poumon vert de la planète.
En avril, une étude internationale coordonnée par des chercheurs de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) a permis de révéler la composition des forêts tropicales d’Afrique centrale et leur vulnérabilité engendrée par le changement climatique et l'exploitation humaine.
Pour connaitre le programme et suivre la conférence en ligne, rendez-vous sur www.initiative-forets-afrique.paris.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations