Ouvrir la recherche
Actualité

Oleg Sentsov reçoit la citoyenneté d’honneur à l’Hôtel de Ville de Paris

Mise à jour le 24/02/2020
Libéré depuis deux mois, le réalisateur Oleg Sentsov est venu en personne à l’Hôtel de Ville recevoir la citoyenneté d’honneur, une distinction qui lui avait été attribuée en soutien à son combat pour les droits humains, alors qu’il été emprisonné abusivement en Sibérie.
Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov a été arrêté en 2014 puis condamné en Russie à vingt ans de prison pour actes terroristes alors qu’il protestait contre l’occupation et l’annexion de sa Crimée natale par les forces spéciales russes.
Emprisonné dans une colonie pénitentiaire de Sibérie, il a débuté le 14 mai 2018 une grève de la faim pour obtenir la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens détenus en Russie. Elle durera 145 jours. La Ville de Paris, de nombreuses personnalités politiques, écrivains et intellectuels de différentes nationalités ont affiché leur soutien et demandé publiquement la libération du cinéaste. À la faveur d’un accord aboutissant à un échange de prisonniers entre l’Ukraine et la Russie, Oleg Sentsov a été libéré le 7 septembre 2019.

Une mobilisation mondiale

Le 24 septembre 2018, le Conseil de Paris a attribué à Oleg Sentsov la citoyenneté d’honneur en soutien et en demandant publiquement sa libération. Depuis juillet 2018, le portrait du cinéaste était affiché sur la façade de la mairie du 4e arrondissement de Paris
Samedi 30 novembre 2019, l’Hôtel de Ville a eu l’honneur de recevoir le réalisateur, en homme libre, pour lui remettre officiellement la citoyenneté d’honneur en compagnie de ceux qui ont toujours témoigné leur soutien au cinéaste.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.