Ouvrir la recherche
Reportage

La solidarité envers les personnes sans-abri se fabrique à Paris

Mise à jour le 07/11/2019
Vous souhaitez vous engager auprès des personnes en grande exclusion ? Depuis mai dernier, la Fabrique de la solidarité propose plusieurs formations adaptées à tous. Reportage.
Une fois par mois, la formation « comment se mobiliser auprès des personnes sans abri ? » est proposée à tous ceux qui désirent agir aux côtés des personnes sans abri. De 18h30 à 21h, des responsables associatifs et de la Fabrique donnent les clés pour aller vers une personne en situation de rue et répondent aux questions de l’assistance composée ce soir-là d’une centaine de personnes. Depuis le lancement du projet de la Fabrique, 600 Volontaires de la Solidarité ont participé à cette formation. Ils rejoignent désormais les 1 700 bénévoles formés lors des deux précédentes « Nuit de la Solidarité », une opération destinée à compter les personnes toujours à la rue, malgré les dispositifs. Notez-le-bien : la prochaine «Nuit» se tient à Paris le 30 janvier 2020.
Une fois par mois, la Fabrique organise une formation ouverte à tous : « Comment se mobiliser auprès des personnes sans abri ? »
Joséphine Brueder / Ville de Paris
A deux pas de la Gare de Lyon (12e arrt.), ce nouvel espace - qui est une ancienne de bal - est désormais un carrefour des solidarités et un laboratoire d’innovation sociale pour rassembler les bonnes volontés. Tout un chacun peut s’y rendre, y rencontrer des professionnels, des bénévoles ou des personnes sans abri. Entre discussions libres et mini-ateliers décontractés, Antoine, 27 ans, journaliste demandeur d'emploi, discute avec les autres participants « c'est le bon moment d’offrir de mon temps, même si je ne sais pas trop comment le faire : c’est pourquoi je suis venu ce soir ». Les autres personnes sont venues elles aussi repérer quelle action pourrait le mieux leur correspondre. Des bénévoles et des représentants d'Emmaüs, des Restos du coeur ou de plus petites associations comme La Chorba décrivent comment a commencé leur engagement et en quoi ils consistent. Au cours des échanges, Eric, un sexagénaire avec plusieurs années de rue derrière lui, souhaite préciser : «il ne faut pas imposer l’aide au sdf que vous croisez mais la lui proposer. On a trop tendance à penser à notre place ».

Il ne faut pas imposer l’aide au sdf que vous croisez, mais la lui proposer. On a trop tendance à penser à notre place

Eric
ancienne personne en situation de rue
La Fabrique est aussi un lieu conçu pour casser les idées reçues sur le sans- abrisme et imaginer de nouvelles solidarités telles que celle lumineuse des « Jam » maraudes (en musique), organisées par les associations Cosmos arts et Hologramme global. Il existe tant d’actions possibles : distribuer des repas, apprendre le français ou passer quelques heures dans un centre d’hébergement.
Ces derniers ouvriront d’ailleurs leurs portes durant la Nuit de la solidarité 2020 aux volontaires qui ne participeraient pas au comptage. Une bonne manière de découvrir le quotidien des personnes sans-abri qui apprécient également de rencontrer des personnes qui ne soient pas forcément des travailleurs sociaux ! Beaucoup d’autres initiatives (collecte de vêtements, ateliers lecture) sont annoncées sur la page Facebook de la Fabrique mais le mieux est encore d’y passer !

Contact

Fabrique de la solidarité
98, quai de la Rapée
Métro : Quai de la Rapée
Tél. 01 55 78 23 63 / 64
[fabrique-solidarite puis paris.fr après le signe @]snoevdhr-fbyvqnevgr@cnevf.se[fabrique-solidarite puis paris.fr après le signe @]

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.