Ville de Paris

Reportage

L’art fait aussi ses premiers pas à la crèche

Mise à jour le 11/03/2022
Avec « l’Art pour grandir », les enfants et les artistes se rencontrent autour de performances dès le premier âge. Démonstration avec la compagnie le Porte-Voix en résidence à la crèche Dunkerque (9e).
Il y a des entrées qui marquent plus que d’autres. D’un pas chaloupé, Florence Goguen et Miguel Ortega pénètrent en musique dans l’espace des enfants de 18-24 mois de la crèche Dunkerque (9e). Absorbés par le son clair du carillon de la comédienne, les enfants restent littéralement bouche bée.
Les deux acteurs de la compagnie Le Porte-Voix rejoignent le centre de la salle en dansant. Miguel fait voler une feuille de papier de soie entre ses mains. « Je suis la feuille, je suis la sève, je suis la rivière », chuchote Florence devant les petits captivés.
Crèche rue de Dunkerque art pour grandir 3
La compagnie Le Porte-voix se produit à la crèche Dunkerque (9e).
Crédit photo : Clement Dorval / Ville de Paris

S'éveiller à l'art dès le plus jeune âge

Ce lundi 7 mars, la compagnie propose un atelier pour chaque section des tout-petits : les 4-15 mois, les 15-24 mois et les plus de deux ans. Pendant toute une matinée, le duo d’acteurs réalise une performance chantée et dansée d’abord chez les grands, puis les moyens pour finir par les bébés au moment de leur repas.
C’est leur troisième rendez-vous à la crèche Dunkerque après les sessions du 17 et 31 janvier. Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de « l’Art pour grandir », un projet qui vise à favoriser l’accès et la participation de tous les enfants aux activités culturelles. Via ces trois matinées, l’éveil artistique des moins de trois ans se développe sur leur lieu d’accueil.

Découvrir de nouveaux sons et de nouvelles matières

Dans le sac de Florence, tout plein d’instruments de musique d’Afrique ou de la Réunion, des éponges naturelles, des matières nouvelles. Les enfants se saisissent des graines d’antada, une variété d’Afrique et des Antilles qui produit le son de clochettes, de maracas ou de la kalimba, une petite boîte à musique.
Assise sur les genoux de Shaïda, l’assistante de puériculture, Juliette a récupéré un morceau de la feuille de soie qu’elle déchire à son tour, par imitation.
Crèche rue de Dunkerque art pour grandir
Les graines d'antada produisent un son similaire à celui des clochettes.
Crédit photo : Clement Dorval / Ville de Paris
« Nous nous mettons à leur niveau, de manière à pouvoir être face à eux », explique la comédienne Florence Goguel. Un peu comme un chat, Miguel se déplace à terre, avant de ramper pour capter l’attention. Florence et son compère se répondent face à face en chanson. Ils passent de « Madeleine, Madeline » en honneur à la petite Madeleine à un chant colombien puis à une création sur le vif. « Nous ne savons pas à l’avance qui fait quoi entre la musique et la danse, qui va inspirer l’autre, appuie l’artiste. Le geste, la musique, la danse se parlent ensemble. ».

Faire équipe avec le personnel de la petite enfance

Au rez-de-chaussée, chez les grands, Florence a dégainé sa flûte en bois. Derrière elle, les bambins suivent son pas musical. « Vous voulez aller vite, on va vite, vous voulez aller doucement, on va doucement », entraîne la comédienne, qui en passant, va faire quelques guilis à un enfant plus à l’écart. Puis, cette fois-ci sous un voile bleu qui s'élève peu à peu, les enfants vont découvrir les petits instruments de musique.
Crèche rue de Dunkerque art pour grandir  8
Sous le voile bleu, des trésors d'instruments et de matières.
Crédit photo : Clement Dorval / Ville de Paris
« Les petits aiment bien, ils se détendent et s’ouvrent aux autres. Ils ont une bonne mémoire, ils reproduisent ensuite la même chose : les mêmes pas, les mêmes gestes », note Jamélia, auxiliaire de puéricultrice. « C’est important aussi de faire équipe avec le personnel, ajoute Miguel. Si l’adulte de référence nous suit, ils vont suivre. »

Une journée parent-enfant au Châtelet

En février, une journée pédagogique a été organisée au théâtre du Châtelet pour l’équipe de la crèche. Avec la compagnie, les professionnels de la petite enfance ont travaillé le jeu, le chant, les façons de se déplacer, de se mouvoir. Des compétences qu'ils peuvent utiliser tous les jours dans leur métier.
Toujours en chanson, les artistes quittent la salle des petits et leur donnent rendez-vous pour la représentation du spectacle au Châtelet samedi 12 et dimanche 13 mars. « Bientôt, vous allez venir au théâtre. C’est vous qui allez emmener vos parents, leur montrer le théâtre du Châtelet », conclut la comédienne. Car ce sont bien les enfants qui dévoileront leurs premiers pas artistiques aux parents.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations