Ouvrir la recherche
Actualité

Soutenons les commerces et les lieux culturels parisiens

Mise à jour le 19/12/2019
En cette période de mouvement social national, les commerces et lieux culturels parisiens accusent une forte baisse de leur activité. La Ville invite les Parisiens à les soutenir en allant chez eux. Dans le même temps, elle a décidé de débloquer une aide de 2,5 millions d’euros pour aider les commerçants et artisans parisiens impactés par les manifestations de décembre.

Une période clé pour les commerces de proximité

Commerce de patisseries orientale dans le marché Saint-Quentin
Commerce de patisseries orientale dans le marché Saint-Quentin
Emilie Chaix / Ville de Paris
Les fêtes de fin d’année approchent, synonyme d’une activité intense pour les commerces parisiens, tous secteurs confondus. Mais pas cette année. Après une fin 2018 compliquée suite au mouvement des gilets jaunes, les commerçants subissent en ce mois de décembre 2019 de plein fouet les difficultés pour les Franciliens et les touristes à se déplacer.
Selon la chambre de commerce et de l’industrie de Paris, l’activité aurait reculé de 30% à 50% depuis le 5 décembre. Pour la fédération du commerce spécialisé (Procos), ce chiffre dépasserait même les 50% dans la restauration, alors que pour le commerce de bouche, le dernier mois de l’année et en particulier la semaine de Noël est un moment clé de l’année.
C'est pourquoi la Ville de Paris incite les Parisiens à réaliser leurs achats dans leurs commerces de proximité afin de soutenir l'activité.
Rappelons également que Paris se caractérise par une très forte densité de commerces, d’une exceptionnelle diversité. Aujourd’hui, ses 62.000 enseignes de proximité en font la première ville d’Europe en nombre de commerçants et artisans par habitants. Le commerce de proximité permet en outre de diminuer le nombre de livraisons et donc de lutter contre la pollution et la congestion dans les rues parisiennes.

Des subventions pour soutenir le commerce

Boulanger patissier
Boulanger patissier
Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
La Ville de Paris soutient tout au long de l'année et lors d'opérations ponctuelles l'activité commerciale parisienne. Ainsi, lors du dernier conseil de Paris en décembre, la Ville a voté par exemple plusieurs délibérations pour soutenir les commerçants dans le cadre du fond de soutien monté avec l’État à la suite des manifestations des "gilets jaunes" (voir document ci-dessous) : subventions en faveur des associations de commerçants ; subventions pour les associations de commerçants et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ; subvention à la CCIP au titre de la campagne de communication en faveur du commerce parisien ; subvention pour un plan de relance de la destination Paris ; attribution d’indemnités exceptionnelles aux kiosquiers de presse parisiens. Par ailleurs, pour les fêtes 2019, la Ville a soutenu la mise en œuvre d’illuminations de fin d’année dans les quartiers populaires: rue du buisson- Saint-Louis 10e ; rue de Tolbiac 13e ; Métro Marx-Dormoy, square Louise de Marignac et avenue de la porte de Montmartre 18e ; avenue de Flandre et place des fêtes 19e ; rue Saint-Blaise 20e.

Des aides en cas de dégradations lors de manifestations

Répondant à une demande forte, la Ville de Paris a décidé de débloquer en cette fin d'année une aide de 2,5 millions d’euros pour aider les commerçants et artisans parisiens impactés par les manifestations de décembre. Les commerçants et artisans parisiens seront exonérés pour un mois des droits de terrasses et d’étalage. Ce dispositif ne nécessitera pas d'action particulière de la part des commerçants. Leurs avis minorés leur parviendront directement.
A noter également que les magasins victimes de dommages matériels ou corporels (pour les employés) lors d’une manifestation à Paris ou en petite couronne peuvent également bénéficier d'une prise en charge, directement ou par l’intermédiaire de leur assureur, de l’indemnisation de leurs biens et des dommages corporels que ils ont subis (voir document ci-dessous).
Le commerce à Paris en chiffres
92 marchés de quartier
Plus de 13 000 bars, café et restaurants
Plus de 47 000 commerces et services
Dont 1 186 boulangeries
Des centaines de salles de concerts, théâtres, clubs et café-concerts

La programmation continue dans les théâtres et les musées

Théâtre du Châtelet
Théâtre du Châtelet
Emilie Chaix / Ville de Paris
L’association pour le soutien du théâtre privé (ATSP) enregistre, quant à elle, près de 40% de réservation en moins. Plusieurs spectacles ont déjà dû être annulés alors que certaines salles comme le Théâtre du Châtelet mettent en lien les spectateurs avec des services de covoiturage ou proposent des réductions dans les parkings. La Seine Musicale a mis en place de son côté un service de navette fluviale depuis la station Batobus Champs-Elysées/Concorde.
Les musées connaissent eux-aussi une baisse de leur fréquentation depuis le 5 décembre et bousculent leurs horaires d’ouverture, comme c’est le cas dans les musées de la Ville.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.