Ville de Paris

Actualité

Avec le jeune pianiste Rayane Hechmi, Paris a un incroyable talent !

Mise à jour le 11/01/2023
À 15 ans, cet élève du conservatoire du 12e arrondissement, hébergé dans un foyer de l’aide sociale à l’enfance, a remporté la finale de « La France a un incroyable talent ». Et rêve désormais de devenir pianiste professionnel. Nous l'avons rencontré.
Dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, Rayane Hechmi fait courir ses doigts sur un piano et enchaîne les notes. En ce 10 janvier, c’est l’heure de l’ultime répétition pour l’adolescent : dans deux heures, il interprétera le troisième mouvement d'une célèbre sonate de Ludwig Van Beethoven (la fameuse sonate au Clair de Lune). Cinq minutes, seul au piano devant 800 personnes lors des vœux de la maire de Paris. Pas de quoi effrayer le jeune talent !
A 15 ans, cet élève du conservatoire municipal Paul Dukas (12e et du collège Césaria Evora de Montreuil [93] vit « une incroyable aventure », comme il le résume en souriant. En décembre dernier, il remportait la finale de la 17e édition de l’émission « La France a un incroyable talent » grâce à son interprétation d’une étude de Chopin, qui a ému le jury et le public.
Le pianiste Rayane Hechmi
Crédit photo : Clément Dorval/Ville de Paris

J’ai appris à jouer à l’oreille sur des pianos en libre-service et en regardant des vidéos sur Internet

Rayane Hechmi
apprenti pianiste
En septembre dernier, il est rentré au conservatoire malgré son profil atypique. La musique, Rayane l’a apprise en autodidacte, en jouant… sur les pianos en libre-service dans les gares et les boutiques parisiennes. « J’ai appris à jouer à l’oreille, surtout en regardant des vidéos sur Internet », confie-t-il. Désormais, il apprend à lire des partitions et découvre tous les secrets de la musique classique.
Son amour pour le classique, il le doit à une professeure de 5e qui lui a fait découvrir Beethoven. Une révélation pour le jeune adolescent, également fan des compositeurs Frantz Liszt et Frédéric Chopin.
Hébergé depuis 1 an dans un foyer de l’association Kairos-AVVEJ, Rayane est notamment accompagné par les services et éducateurs de la protection de l’enfance de la Ville de Paris. Un soutien précieux pour l’adolescent : « Ils m’accompagnent dans tous mes choix au quotidien, témoigne Rayane, et ils m’ont aidé tout au long de mon parcours ».
« C’est vraiment extraordinaire d’avoir un tel élève, s’enthousiasme Stefano Vismara, son professeur de piano au conservatoire Paul Dukas. Rayane n’a pas le profil typique du conservatoire. Par exemple, il n’avait jamais étudié le solfège auparavant. Mais il a une très grande motivation, et il a trouvé dans la musique un moyen d’expression privilégié ».
Le pianiste Rayane Hechmi
Crédit photo : Clément Dorval/Ville de Paris
Avec la musique classique, Rayane a trouvé sa vocation. Il rêve d’être « concertiste-interprète et d’enseigner la musique ». Tout en étant conscient du chemin à parcourir. Stefano Vismara et l’équipe du conservatoire veillent sur le talent précoce de Rayane. Sans brûler les étapes : « L’essentiel est de respecter sa personnalité artistique, tout en lui permettant d’enrichir ses connaissances. Devenir pianiste est un parcours artistique en perpétuelle évolution ».
L’apprentissage collectif est aussi « l’occasion de se confronter à d’autres élèves au parcours plus académique », précise Philippe Barbey-Lallia, directeur du conservatoire.
En vidéo : sa performance pour « La France a un incroyable talent »

Cette vidéo est hébergée par dailymotion.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations