Ouvrir la recherche
Actualité

Retour en images sur la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques

Mise à jour le 06/09/2021
Installé dans les jardins du Trocadéro (16e), ce village consacré au sport et à l'olympisme proposait un programme d'animations gratuites pour célébrer les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo.
Ce site éphémère, installé dans un cadre spectaculaire face à la tour Eiffel, a permis de pratiquer de nombreuses disciplines olympiques et paralympiques et de suivre sur grand écran l'événement.
Après les Jeux olympiques, voici les Jeux paralympiques ! Le Live des Jeux du Trocadéro (16e) vous a fait vivre au rythme des Jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août : c'était au tour des Jeux paralympiques qui se sont clôturés le 5 septembre.
Les amoureux de sport ont pu suivre en direct les épreuves diffusées sur écran géant et soutenir l’équipe de France entre le 2 et le 5 septembre.
Au programme dimanche 5 septembre, une marseillaise interprétée par Betty Moutoumalaya en "chant-signe", traduction d'une œuvre musicale en langage des signes, suivie d'une chorégraphie signée Sadeck Waff accompagné d'une équipe de 126 performeurs, dont 19 en situation de handicap, ainsi que d'Oxandre Peckeu, jeune homme équipé d'une prothèse de bras révolutionnaire, imprimée en 3D. Enfin un mix de l'artiste Pone, atteint depuis 2015 de la maladie de Charcot, que le co-fondateur du groupe de rap marseillais la Fonky Family a composé uniquement grâce au mouvement de ses yeux.
Des animations ont été proposées : boccia, sarbacane, joëlette, basket fauteuil, tennis de table, parcours fauteuil, volley assis, badminton, aviron ergo ou encore triathlon.

Retour en images sur la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques

Le Live des Jeux

Sur le site du Trocadéro, le public pouvait également tester gratuitement des disciplines olympiques ou paralympiques grâce à la mobilisation des fédérations olympiques, et a pu rencontrer les athlètes médaillés à leur retour de Tokyo.
Conformément au principe de l’accessibilité universelle, la Ville de Paris a aussi installé des dispositifs spécifiques pour les personnes en situation de handicap : signalétique adaptée, structure adaptée pour les personnes à mobilité réduite (PMR) sur l’intégralité du parcours spectateur, mais aussi des solutions innovantes pour répondre à des besoins particuliers, par exemple, la mise à disposition d’un « gyrolift », dispositif de locomotion et de verticalisation destiné à faciliter les déplacements des PMR.

Le village du Trocadéro en images

Célébrer les Jeux de manière écoresponsable

Live des Jeux : Cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo
Henri Garat / Ville de Paris
Evénement sportif, festif, mais aussi écoresponsable : c'est tout un défi pour le village olympique. Afin de limiter l'empreinte carbone de cette célébration et dans le respect de la charte des événements écoresponsables, diverses mesures ont été mises en place :
  • Zéro bouteille en plastique sur le site. Pour s'hydrater, des fontaines gratuites étaient à disposition. Les gourdes individuelles étaient encouragées et les buvettes servaieent les boissons dans des gobelets réutilisables consignés (1€).
  • Zéro goodies emballés individuellement.
  • Tri des déchets favorisé et encouragé. Des messages de prévention ont été diffusés sur les écrans géants pour rappeler les bons gestes.
  • Stationnement sécurisé et gratuit pour les vélos.
  • Protection des arbres sur le site du Trocadéro. Un dispositif de luminothérapie a été mis en place pour préserver les ifs se trouvant sous la scène et les pelouses seront remises en état en septembre prochain.
  • Dispositifs de rafraîchissement. Le public pouvait se rafraîchir grâce à la mise en place de tours végétales ombragées, de parasols et de dispositifs de brumisation à faible consommation d'eau.
  • Evaluation de l'impact carbone. A la fin de l'événement, son impact carbone sera évalué et des projets de compensation carbone seront financés si nécessaire.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations