Ouvrir la recherche
Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 15/06/2020, il est possible que son contenu soit obsolète.
Appel à projets

Appel à projets pour la diversité des commerces culturels

Mise à jour le 15/06/2020
Sur le modèle de l'appel à projets destiné aux libraires, un dispositif est lancé pour venir en aide à d'autres types de commerces culturels.
Les commerces culturels à Paris ont été confrontés depuis le 14 mars 2020 aux mesures liées à la lutte contre l’épidémie du Covid-19. La fermeture prolongée de ces commerces de proximité impacte directement leur activité.
A ce contexte s’ajoutent des charges de loyers et des frais peu compressibles, liés à la nécessité d’offrir des services qualitatifs essentiels face à la concurrence de la grande distribution et du e-commerce, avec de faibles marges de rentabilité.
A Paris, au-delà des commerces référencés comme libraires, ayant fait l’objet d’un appel à projets lancé le 20 mai dernier, nombre de structures s’articulent autour de la vente de disques et/ou
proposent diverses offres hybrides ou originales de diffusion de contenus culturels.
C’est par exemple le cas de commerces ciblant de la vente de supports culturels dits « de niche », d’occasion ou de collection, et/ou des commerces culturels de type « ressourcerie culturelle ». Certaines de ces structures ont parfois vocation à être (ou à devenir progressivement) des tiers-lieux culturels, mêlant animations et activités tout en conservant une dominante de vente de produits et supports culturels.
Il est indispensable, et plus que jamais cette année, de conforter la fréquentation de ces commerces et s’assurer que leur clientèle y soit accueillie dans les conditions les plus favorables et conformes aux recommandations sanitaires.

Objectifs

Cet appel a pour objectif d’accompagner les besoins d’évolution de ces commerces, visant notamment
  • à améliorer les conditions d’accueil des lieux de vente et leurs équipements, y compris dans le cadre des aménagements et dispositifs nécessaires pour respecter les précautions sanitaires ;
  • à permettre l’intégration de nouveaux outils numériques ou systèmes de gestion et de vente innovants ;
  • à développer des projets favorisant leur intégration optimale à l’écosystème parisien des industries culturelles et créatives.
L’avenir des divers commerces culturels dépendant notamment de leur capacité à prendre de nouvelles initiatives susceptibles de renforcer leur compétitivité, il s’agit dans cette perspective d’accompagner des stratégies commerciales et des investissements adaptés à la réalité du marché, aux attentes de la clientèle et à la conquête de nouveaux publics.
L’innovation et le développement de solutions numériques constituent un axe important pour optimiser la visibilité de la création éditoriale et des propositions commerciales, mais aussi pour améliorer la compétitivité des entreprises.
Les projets s’appuyant sur la mutualisation de moyens, sur des actions collectives, et favorisant l’émergence de modèles économiques alternatifs et viables, sur le territoire, seront particulièrement soutenus.
Les projets retenus devront contribuer à dynamiser le commerce de proximité parisien, renouveler l’offre commerciale des commerces culturels et/ou proposer des équipements et services nouveaux répondants aux besoins de la clientèle.

Conditions de candidature

Cet appel s’adresse à des commerçants culturels parisiens indépendants, déjà existants qui ambitionnent :
  • d’équiper leur boutique pour assurer le respect des recommandations sanitaires pour leurs équipes et l’accueil de leur clientèle ;
  • de développer leur activité via l’aménagement ou la rénovation de leur boutique ou lieu d’exploitation commerciale ;
  • d’accroître leur attractivité et de développer leur activité via une diversification de leurs offres ou l’acquisition d’outils et d’équipements innovants pour faciliter ou enrichir le lien à la clientèle.
Cet appel à projets s’adresse à des structures dont le siège social est à Paris. Sauf exception, un seul dossier par an et par structure pourra être examiné. Ainsi, un établissement ne pourra pas bénéficier de plusieurs aides la même année pour le même objet. Sauf exception, l’instruction de la demande ne pourra être engagée que si toute aide antérieure a été dûment soldée.

Modalités de candidature

Les projets retenus pourront prétendre à un soutien uniquement pour les dépenses d’investissement nécessaires à la mise en place du projet.
Les lots pourront couvrir jusqu’à 70 % du montant HT des travaux à réaliser dans la limite de 20 000 euros, sur avis d’un jury.
La demande d’aide via cet appel à projets ne peut en aucun cas porter sur des investissements réalisés avant la date du 1er mars 2020.
Les lauréats, à l’issue du jury confirmé par un vote en Conseil de Paris, signeront une convention permettant le versement de l’aide.

Critères de sélection des dossiers

Les dossiers reçus seront examinés sur la base des critères suivants :
  • L’impact qualitatif des services proposés, la valeur ajoutée du projet vis-à-vis de l’existant, et la capacité du projet à générer des flux de public supplémentaires.
  • Le modèle économique du projet, son équilibre et sa viabilité dans le temps ;
  • Le caractère singulier de la demande d’aide, au regard des autres accompagnements existants dans le secteur culturel ;
  • La cohérence et la pertinence du projet, et sa capacité à bénéficier à la dynamique du quartier.

Obligations des lauréats

Les lauréats s’engageront à réaliser les travaux et/ou investissements à compter du 1er mars 2020 et dans l’année suivant le versement de l’aide, et à communiquer à qui de droit toute information sur l’évolution de leur projet ainsi que tout justificatif de dépenses.
Les lauréats autoriseront la Ville de Paris à publier leurs coordonnées, une description succincte de leur projet et à exploiter leur image et celle de leurs biens (photographies, reportages) dans le cadre des actions d’information et de communication liées à l’appel à projets.

Dossiers de candidature

Les porteurs de projets intéressés doivent envoyer leur dossier, par voie électronique, au plus tard le 10 juillet 2020 à 18h, au Bureau de l’Innovation de la DAE, [dae-innovation puis paris.fr après le signe @]qnr-vaabingvba@cnevf.se[dae-innovation puis paris.fr après le signe @] + [helene.rambert puis paris.fr après le signe @]uryrar.enzoreg@cnevf.se[helene.rambert puis paris.fr après le signe @]

Le dossier de candidature comprendra notamment le formulaire de réponse fourni en annexe (et les pièces complémentaires mentionnées), dûment complété.
Tout dossier incomplet ne sera pas étudié.
La Ville de Paris se réserve le droit de demander des précisions, ainsi que de procéder à d’éventuelles auditions des structures candidates.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.