Ouvrir la recherche
Équipement

Accueil de Jour "Les Balkans"

Mise à jour le 25/01/2022
Sommaire

Horaires

 

mardi 25/01 09:00 à 16:30
mercredi 26/01 09:00 à 16:30
jeudi 27/01 09:00 à 16:30
vendredi 28/01 09:00 à 16:30
lundi 31/01 09:00 à 16:30
mardi 01/02 09:00 à 16:30
mercredi 02/02 09:00 à 16:30
jeudi 03/02 09:00 à 16:30
vendredi 04/02 09:00 à 16:30

01 septembre 2021 au 01 septembre 2030
Lundi 09:00 à 16:30
Mardi 09:00 à 16:30
Mercredi 09:00 à 16:30
Jeudi 09:00 à 16:30
Vendredi 09:00 à 16:30
01 septembre 2021 au 01 septembre 2030

Accès

Accueil de Jour "Les Balkans"
26 rue des Balkans
75020 Paris
Métro
Ligne 3, Porte de Bagnolet
Bus
57, arrêt Porte de Bagnolet ou Louis Ganne
76, arrêt Pelleport-Bagnolet ou porte de Bagnolet
La traverse de Charonne, arrêt Debrousse - Centre de santé ou Pelleport Bagnolet
Velib
Station 20122, 98 rue Vitruve
Station 20108, 142 rue de Bagnolet
Station 20021, 2 rue de l’Indre

Contact

Nom : Accueil de Jour "Les Balkans"
Tél. : 01 43 67 62 37
Courriel : [casvp-ede-balkans puis paris.fr après le signe @]pnfic-rqr-onyxnaf@cnevf.se[casvp-ede-balkans puis paris.fr après le signe @]

Présentation

Le centre d’accueil de jour Les Balkans accueille entre un et trois jours par semaine des personnes âgées atteintes de maladie neuro-évolutive (maladie d'Alzheimer, de Parkinson, démences vasculaires, maladie à corps de Lewy etc.) vivant à leur domicile. Il permet aux personnes accueillies de maintenir un lien social et stimule leurs capacités par des activités thérapeutiques adaptées destinées à ralentir les effets de la maladie. La structure a également pour objectif de soulager les aidants et de les accompagner dans l’évolution des troubles.
L’accueil de jour a plusieurs missions :
  • apporter un accompagnement thérapeutique aux personnes atteintes de troubles neuro-évolutifs (maladie d’Alzheimer, de Parkinson, démences vasculaires, PSP…). Il permet au patient de bénéficier d’une stimulation spécifique et adaptée à sa pathologie et d’un soutien assuré par une équipe pluridisciplinaire formée. Il permet également de lutter contre l’isolement.
  • soulager les familles, leur offrir un moment de répit et les soutenir face à l’évolution des troubles.
  • préparer – si tel est le projet – l’entrée en institution par une première expérience de collectivité.
Il s’inscrit dans le réseau d’aides au patient et à sa famille, et à ce titre travaille en étroite collaboration avec tous les intervenants du secteur : M2A, filière gériatrique, consultations mémoire, structures d’aide et de soins à domicile, services de l’APA, Équipes Spécialisées Alzheimer, sociétés assurant les transports...
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations