Un nouveau lieu d’accueil pour les réfugiés porte de la Chapelle

Aménagé et géré par la Fondation de l’Armée du Salut, un nouveau lieu d'accueil a ouvert  ses portes pour les réfugiés depuis le 31 mai à proximité de la porte de la Chapelle. Cette halte de jour permet d'apaiser la situation dans le quartier en attendant que l’Etat prenne ses responsabilités. 

Face à l'urgence humanitaire, la Ville se mobilise

Depuis plusieurs mois, des campements de grande ampleur sont réapparus porte de La Chapelle, porte d’Aubervilliers et avenue Wilson à Saint-Denis. Entre 700 et 1 200 réfugiés dorment actuellement dans la rue, dans des conditions indignes, dans l’attente d’être pris en charge par l’Etat qui en a la responsabilité.

Face à cette situation humanitaire alarmante, qui pèse aussi lourdement sur la vie quotidienne des riverains, la Maire de Paris a décidé de mettre en place plusieurs aides d’urgence, avec le soutien indispensable des associations : maraudes sociales, distributions alimentaires, installation de points d’eau et de sanitaires. Le Maire de Saint-Denis a mis en place des dispositifs analogues dans sa ville.

Paris mobilisée pour les réfugiés à la rue vignette

Une halte de jour ouverte de façon inconditionnelle aux réfugiés

L’intervention de l’Etat se faisant toujours attendre, les maires de Paris et de Saint-Denis ont décidé de franchir une nouvelle étape, en créant ensemble un lieu d’accueil, ouvert de façon inconditionnelle aux personnes migrantes. Ce projet a obtenu le soutien de la Compagnie de Phalsbourg, qui a accepté de mettre gracieusement à disposition des deux villes un bâtiment et un terrain situés à proximité immédiate des campements.

La gestion de ce lieu a été confiée à la Fondation de l’Armée du Salut, qui a une longue expérience de l’action sociale et coordonne déjà les distributions alimentaires. Grâce à la formidable mobilisation de ses équipes, la structure a pu ouvrir ses portes en un délai record. Elle a été inaugurée vendredi 31 mai 2019 par Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Jaklin Pavilla, première adjointe au Maire de Saint-Denis.

Cet accueil de jour est ouvert 7 jours sur 7, de 8h à 19h, jusqu’à fin septembre. Il répond aux besoins de première nécessité des réfugiés :

  • accès à un espace couvert, permettant de se mettre à l’abri pendant la journée de la pluie ou des grandes chaleurs
  • sanitaires, douches 
  • possibilité de se reposer quelques heures et de prendre une collation
  • permanences santé
  • cours de français

Il propose aussi des permanences associatives de France Terre d’Asile, du Samu Social, ou d’Aurore, en vue d’apporter une aide aussi complète que possible, tant en matière sociale, qu’administrative ou de santé.

Le coût des travaux d’aménagement et de fonctionnement de ce lieu représente un investissement de 200.000 euros, intégralement pris en charge par les deux villes.

Mobilisation de bénévoles

La Fondation de l’Armée du Salut recherche urgemment des bénévoles, tant pour donner des cours de français que pour animer cet accueil de jour. Les Parisien·ne·s et Dionysien·ne·s qui souhaitent apporter leur aide peuvent écrire à l'adresse : petitsdejparis@armeedusalut.fr.

Dernière mise à jour le vendredi 7 juin 2019
Crédit photo : Joséphine Brueder/Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.