Paris renforce son soutien aux commerces de proximité

Depuis 2001, Paris mène une politique volontariste en faveur des commerçants et artisans. Dans un contexte de mutations profondes, liées à l’innovation numérique ou aux enjeux environnementaux, la Ville renforce et amplifie son soutien à ces acteurs de proximité. 

Paris se caractérise par une très forte densité de commerces, d’une exceptionnelle diversité. Aujourd’hui, ses 62.000 enseignes de proximité en font la première ville d’Europe en nombre de commerçants et artisans par habitants.

Depuis 2001, la municipalité mène une politique volontariste en faveur des commerçants. Elle protège le commerce et l’artisanat dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU), mais également par les opérations Vital’Quartier 1 et 2, la préservation et la modernisation du réseau de kiosques à journaux, etc.

Face aux mutations profondes auxquelles sont confrontés les métiers des commerçants et artisans – innovations numériques et technologiques, évolution des pratiques industrielles, enjeux environnementaux, émergence de nouveaux services – une série d’outils concrets a été mis en place au service d’une politique cohérente de revitalisation et de préservation du commerce et de l’artisanat, et cela en lien étroit avec les mairies d’arrondissements.

Création du dispositif «Paris Commerce»

L’installation, la préservation et la diversification des commerces de proximité sont renforcées grâce à deux outils:

Le GIE Paris Commerces réunit l’activité de commercialisation des pieds d’immeubles des bailleurs sociaux au sein d’une direction unique. Ce GIE agit en complément de l’activité de la SEMAEST sur le parc social de la Ville et dans l’ensemble du territoire parisien;

Le Contrat de Revitalisation Artisanale et Commerciale, porté par la SEMAEST pour agir sur le parc privé et dans 12 périmètres particulièrement touchés par la mono-activité et la vacance commerciale. Pour ce dispositif, la Ville alloue un budget de 37 millions d’euros.

Valorisation des savoir-faire locaux et de l’économie de proximité

Cela se traduit par:

  • le label « Fabriqué à Paris » pour poursuivre le travail de valorisation du savoir-faire parisien;
  • l’accompagnement des bailleurs sociaux dans la rénovation de leurs locaux commerciaux dans les quartiers en renouvellement urbain;
  • le renforcement de l’attractivité des 80 marchés alimentaires, via la collecte des bio-déchets, la redistribution des invendus, la création de trois marchés bio, un nouveau service de livraison à domicile propre, etc;
  • le soutien à de nombreuses manifestations de promotion du commerce et de l’artisanat tout au long de l’année: Prix du Goût d’entreprendre, Nuit de la coiffure, Grand Prix de la meilleure baguette, etc.

Accompagnement des commerçants vers l’économie de demain

Paris développe notamment:

  • des halles alimentaires dans le 10e et le 14e arrondissements;
  • les initiatives existantes telles que le testeur de commerce, le réseau CoSto ou l’incubateur de start-up alimentaires « Smart Food »;
  • l’accompagnement des commerçants dans le cadre de la transition écologique, avec par exemple des aides pour remplacer leurs véhicules polluants.

Dernière mise à jour le lundi 1er octobre 2018
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.