Mobilib' : une nouvelle offre pour l'autopartage

La Ville de Paris lance le service d’autopartage Mobilib’ sur plus de 1.200 places réservées en voirie. À la suite d’un appel à candidatures, quatre opérateurs ont été désignés : Ada, Communauto, Drivy et Ubeeqo proposeront aux Parisiens des véhicules en autopartage « en boucle », c’est-à-dire sur des emplacements en voirie fixes et réservés.

La Ville lance « Mobilib’ ». Cette offre vient compléter celle des véhicules électriques proposés en free-floating, et fait de Paris une Ville résolument engagée pour l’autopartage.

Pourquoi développer l'autopartage ?

Pour développer les alternatives à la possession d’un véhicule individuel polluant et contribuer à la lutte contre la pollution atmosphérique, Paris accompagne depuis 2015 le développement des offres de véhicules partagés avec le déploiement d’une solution d’autopartage « en boucle » (vous ramenez le véhicule au point de départ après utilisation sur un point fixe et réservé) : le service de Véhicules partagés (SVP) se nomme désormais Mobilib’.


Qu'est-ce que le service Mobilib' ?

Il s'agit de 1 213 places réservées pour l’autopartage « en boucle ». Jusqu’en septembre  2018, la Ville mettait 220 places à disposition des usagers de véhicules partagés. A la suite d'une délibération votée au conseil de Paris d’octobre 2018, le nombre de places passe désormais à plus de 1 200 places avec 500 places réservées aux véhicules thermiques, et plus de 700 places électriques et rechargeables.


Quels sont les opérateurs qui proposent ce service ?

La Ville a passé un appel à candidatures pour l’occupation de plus de 1 200 places disponibles pour l’autopartage. Les quatre opérateurs désignés sont Ada, Communauto, Drivy, Ubeeqo (conditions de location à voir avec chaque opérateur). Chacun d’entre eux propose des véhicules propres (Certificat Qualité de l’Air CQA EL et 1), peu énergivores (Classe Énergie A-C), pouvant accueillir un usager seul, en famille, qu’il s’agisse d’un trajet pour le loisir ou professionnel.


Comment reconnaître une place Mobilib' ?

Une signalisation spécifique a été mise en place pour plus de lisibilité sur les emplacements réservés. 

Comment va se déployer le service ?

300 véhicules sont déjà disponibles. Fin mai, c’est 600 véhicules qui seront accessibles, avant que l’offre totale des 1 213 soit définitivement déployée au 1er septembre.

L'autopartage, une alternative à la possession d'un véhicule personnel

Le développement du service de véhicules partagés offre une alternative à la possession d’un véhicule personnel. Les études réalisées montrent que les abonnés à l’autopartage en boucle réduisent de 41 % leur kilométrage en voiture et 46 % des usagers d’autopartage en France renoncent à leur voiture personnelle. On estime qu’un véhicule utilisé en autopartage en boucle peut remplacer 7 voitures particulières et libérer 6 places de stationnement.

Dernière mise à jour le mardi 7 mai 2019
Crédit photo : Christophe Belin / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.