C'est parti pour la campagne de dératisation

Par arrêté du préfet de Police, les propriétaires, gérants (syndics, bailleurs), gardiens et locataires ont l'obligation d'intensifier les mesures de dératisation dans tous les immeubles et sur les terrains non bâtis, du 4 mars au 28 juin 2019 inclus.

Une campagne annuelle contre les "nuisibles"

Durant cette période, les propriétaires, gérants ou syndics, les locataires des immeubles à usage d’habitation, de commerces ou d’industries et les propriétaires de terrains non bâtis, sont tenus de prendre toutes les mesures nécessaires en vue d’assurer la destruction des rats.

Des gestes simples pour assurer l’efficacité de cette campagne 

  • Disposer de containers à ordures en nombre suffisant, les munir de couvercles et remplacer ceux présentant un défaut d’étanchéité de manière à empêcher la pénétration des rats. 
  • Ne pas laisser traîner de détritus alimentaires. 
  • Tenir les caves et les cours en bon état de propreté, boucher les trous et blinder le bas des portes.
  • Fermer les soupiraux, soit par grillage dont les mailles n’ont pas plus d’un centimètre et demi dans leur plus grande dimension et dont le fil n’a pas un diamètre inférieur à un millimètre, soit par une plaque métallique percée de trous n’ayant pas plus d’un centimètre et demi dans leur plus grande dimension.
  • Vérifier l’étanchéité des tampons du tout-à-l’égout.
  • Munir les gargouilles et tuyaux de descente de paniers métalliques.
  • En cas de non-exécution, les travaux sont imposés aux responsables (propriétaires, gérants, syndics, locataires, industriels ou commerçants).
Ces précautions prises, la destruction des rats sera assurée, soit par des pièges, soit par des produits raticides vendus dans le commerce et employés avec les précautions d’usage. On peut également s’adresser aux établissements spécialisés qui effectuent la dératisation.

À l’expiration de cette période annuelle de dératisation, des contrôles seront effectués et des procès-verbaux de contravention dressés en cas d’infraction à l’arrêté.

À savoir

Les agents de la Direction départementale de la protection des populations de Paris (DDPP) n’interviennent pas directement sur les nuisibles (pas d’application de produits, ni pose de pièges…). Ils prescrivent aux parties concernées la réalisation de travaux afin de remédier aux infractions relevées lors de leurs inspections.

Côté pratique

Dernière mise à jour le mercredi 13 mars 2019
Crédit photo : © François Grunberg / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.