11 projets soutenus par l’appel à projets SOLIDAE 2019

Depuis 2005, la Ville de Paris s’est engagée pour l’accès à l’eau potable, à l’assainissement, et à une gestion durable des déchets pour les populations qui en sont démunies dans les pays en développement. Avec 69 projets soutenus dans 25 pays pour un montant de 8,5 millions d’euros depuis 2005, l’accès aux services essentiels constitue une des priorités de la politique de solidarité internationale de Paris.

Ce soutien se fait dans le cadre de l’appel à projets SOLIDAE (SOLidarité Internationale Déchets Assainissement Eau), lancé en octobre 2018. Le Jury est composé de quatre adjoints à la Maire de Paris, co-rapporteurs de cette délibération, de représentants de tous les groupes politiques du Conseil de Paris, des directeurs des administrations concernées, de représentants d’Eau de Paris, du SYCTOM, du SIAAP et des usagers des services publics parisiens. 

Au titre de l’édition 2018-2019, les projets de 11 associations ont été sélectionnés pour recevoir une subvention de la Ville de Paris d’un montant total de 878.535€ sur la période 2019-2023, se décomposant en 656.787€ au titre du « 1% Eau et Assainissement », de 146.748€ au titre du « 1% Déchets » et de 75.000€ au titre du « 1% Énergies ».

Édition 2019

Les projets des associations suivantes ont ainsi été sélectionnés par le Jury SOLIDAE 2018-2019 :

  • L’Association de Développement Économique et Social en Afrique (ADESAF), pour son projet de captage d’une source et de distribution d’eau potable avec pompage solaire dans la Région des Plateaux au Togo.
  • L’association ADSCAL, pour son projet de construction d’un château d’eau et d’hybridation solaire du forage existant dans la Région de Matam au Sénégal.
  • L’association APAP-K, pour son projet d’installation d’un forage solaire et d’un réseau de distribution dans la province de Kinshasa en République Démocratique du Congo.
  • L’association AQUASSISTANCE, pour projet de création d’un forage et d’un  réseau de distribution dans la Région de l’Ouest au Cameroun.
  • L’association ELANS, pour son projet de gestion de collecte et de valorisation des déchets ménagers dans la municipalité Mbouda au Cameroun.
  • L’association Entrepreneurs du Monde, pour son projet de production et de distribution d’énergies en milieu rural, dans la province de Quezon aux Philippines.
  • L’association HAMAP Humanitaire, pour son projet de réhabilitation et extension du réseau d’eau potable et de réalisation de branchements particuliers dans la région de Kolda au Sénégal.
  • L’association ICD Afrique, pour son projet d’installation de 3 mini-forages solaires et d’un réseau de distribution dans la région de Tambacounda au Sénégal.
  • L’association Inter Aide, pour son projet de création de points d’eau, de latrines et de mise en place d’un réseau de réparateurs et de pièces détachées dans quatre districts de Sierra Léone.
  • L’association Le Partenariat, pour son projet de gestion de collecte et de valorisation des déchets ménagers dans la municipalité de Laaounate au Maroc.
  • L’association Un Enfant Par la Main, pour son projet de construction de citernes familiales et communautaires, ainsi que de blocs sanitaires dans la Chaîne des Matheux en Haïti.

Retour sur l'édition 2018

Avec soixante associations présentant un projet (deux fois plus que pour la précédente édition), le succès de l’édition était au rendez-vous. Parmi les 45 dossiers éligibles, 30% présentaient un volet de gestion des déchets. Ce résultat dès la première année de sa mise en œuvre montre que cette thématique est désormais au cœur des actions de solidarité internationale

L’analyse des dossiers a abouti à la sélection de neuf projets :

  • Morija pour son programme d’appui au service public de l’eau, de l’assainissement, et de la gestion des déchets de la commune de Nobéré au Burkina Faso
  • Le Comité Français de Soutien à GK Savar pour son projet d’accès à l’eau et l’assainissement dans la zone cyclonique des sundarban au Bangladesh
  • Migration et Développement pour son projet d’assainissement écologique dans la province de Tiznit au Maroc
  • Aquassistance pour son projet d’alimentation en eau potable et d’assainissement du village de Guélodé au Sénégal
  • La Guilde Européenne du Raid pour la création d’une filière soutenable de valorisation des déchets d’équipements électriques et électroniques au Cameroun
  • EAST pour son programme global d’élimination des déchets ménagers dans les quartiers défavorisés d’Antsirabe à Madagascar
  • Inter Aide pour son projet d’accès à l’eau et de pérennisation des services de maintenance des ouvrages d’accès à l’eau en zone rurale au Malawi
  • IDO pour son projet de formation et de soutien de 420 comités de gestion de points d’eau au Tchad
  • ADSCAL pour son projet global d’accès à l’eau et à l’assainissement dans le village d’Agnam Lidoubé au Sénégal

Le montant total de subvention sur les trois thématiques (Eau, Assainissement et Gestion des déchets) que la Ville octroie s’élève à 1,3 million d’euros, ce qui représente 35% du budget global des projets et touchent plus de 350 000 bénéficiaires.

Dernière mise à jour le mercredi 10 juillet 2019
Crédit photo : SOLIdae

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.