Le pacte "Logement pour tous"

En juin 2014, Anne Hidalgo et Ian Borssat ont réuni un grand nombre d'acteurs professionnels publics et privés du logement. L'objectif de cette rencontre était de mettre en oeuvre tous les dispositifs permettant d'amplifier la construction de logements à Paris et de favoriser l'émergence de formes d'habitat innovantes. 

Cinq axes prioritaires de travail ont été présentés et un pacte logement pour tous a été signé par l'ensemble des élus et des professionnels présents.

Surélever le bâti

C'est une longue tradition parisienne : depuis Henri IV et jusqu'aux années 1970, les règles en matière de hauteur des immeubles parisiens n'ont cessé d'évoluer. Après la période haussmannienne (19e s.), le règlement d'urbanisme de Louis Bonnier en 1902 permet aux architectes d'ajouter des corniches et des combles aux formes les plus diverses au sommet des immeubles, en accord avec les conceptions esthétiques de l'époque et en particulier celles de l'Art nouveau. Durant la première moitié du 20e siècle, 16 717 permis de construire ont été délivrés à Paris pour autoriser la surélévation de bâtiments, contre 1 211 ces vingt dernières années. La question de la hauteur mérite donc d'être à nouveau posée.


Transformer 200 000 m² de bureaux obsolètes en habitation

En 12 ans, 393 000 m² de bureaux ont été transformés en surfaces d’habitation. Il s’agit essentiellement de petites opérations de 100 à 1000 m². Seules deux opérations Porte de Choisy et rue de Bercy ont dépassé les 10 000 m². 36% des logements créés par transformations de bureaux sont des logements sociaux, soit à l’initiative de bailleurs sociaux, soit réalisés par des opérateurs privés pour des opérations situées en zone de déficit en logement social.

L'objectif pour la mandature est de mobiliser toutes les ressources foncières disponibles pour produire 10 000 logements par an et de transformer 200 000 m² de bureaux obsolètes en habitation.

Réparer la ville

Longtemps délaissés, des pans entiers du territoire parisien, souvent situés à sa périphérie, ont fait l'objet, ces dernières années, de vastes opérations de requalification urbaine. La résorption de l'habitat insalubre et les réhabilitations d'immeubles d'habitation ont été au coeur de ces actions d'envergure. Située à la Porte Pouchet (17e), la Tour du Bois-le-Prêtre en est un des exemples les plus emblématiques.

Continuer et amplifier ce mouvement de fond, recoudre la ville en lien avec les communes limitrophes de la capitale, réinvestir les territoires anciennement relégués, tels sont les enjeux d'aujourd'hui, avec comme fil rouge, la priorité donnée au logement pour tous.

La tour du Bois-le-Prêtre réhabilitée à la Porte Pouchet

Renouveler les opérations d'aménagement de l'espace urbain

Beaujon, Bercy-Charenton, Saint-Vincent de Paul… autant de Zones d'Aménagement Concerté (ZAC) qui repensent la ville en y intégrant de nouvelles exigences en termes de mixité sociale de l'habitat, d'équipements publics de proximité, d'implantations de petits commerces... Mais dans une ville dense et attractive comme Paris, ces actions aussi ambitieuses soient-elles ne peuvent se cantonner à un périmètre figé. C'est pour cette raison que de nouveaux sites font aujourd'hui l'objet d'études aux quatre coins de la capitale.

Inventer de nouvelles formes d'habitat

A l'automne 2014, l’appel à projets innovant « Réinventer Paris » a été lancé. Son but est de réinventer l'urbanisme parisien sur des terrains que la Ville vend à des groupements internationaux. En janvier 2019, la 2e édition de l’appel à projet portant sur «les dessous de Paris» a désigné ses 20 lauréats et leurs projets sur le potentiel inexploité des sous-sols parisiens.

Les projets sont jugés sur leur innovation en matière de performance énergétique, de nouvelles formes de travail et d'habitat, de végétalisation, ou encore d'utilisation de toits, de sous-sols et même des ponts.

Par ailleurs, un appel à projets pour construire de l'habitat participatif a été lancé par la Ville, le 26 mai 2014. La Ville souhaite mettre l'accent sur toutes ces démarches qui placent le citoyen au cœur de la décision.

En 2018, la vente de parcelle au premier des 3 lauréats a été effectuée par la Ville de Paris.


Dernière mise à jour le mercredi 30 janvier 2019
Crédit photo : ©APUR

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.