Vrai/Faux: idées reçues sur la voiture à Paris

Pour lutter contre la pollution, depuis le 1er juillet, les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997 ne peuvent plus circuler en semaine dans la capitale entre 8h et 20h. Pour mieux comprendre les usages de la voiture, la Mairie de Paris a commandé une enquête auprès de 1.127 conducteurs traversant l'hyper-centre de Paris. Celle-ci se révèle riche d'enseignements et bat en brèche un certain nombre d'idées reçues.

La voiture: pour quel usage?

Malgré ce qu’on pourrait penser, la voiture dans Paris est très peu utilisée par les familles, par des groupes ou par les parents avec leurs enfants: une voiture transporte le plus souvent… une personne seule! Quel gâchis d’énergie! 

Le covoiturage et l’autopartage proposés à Paris (Autolib’, services de véhicules partagés…) sont des solutions adaptées à ce genre de trajets d’automobilistes seuls!

Trajets et destinations

On sait que plus de 50% des Parisiens ne possèdent pas de véhicule; on pourrait donc imaginer que la circulation dans Paris est principalement composée d’automobilistes venant de communes plus éloignées, qui seraient par exemple moins bien desservies en transports en commun… Et pourtant non, plus de la moitié des automobilistes et deux-roues motorisés traversant l’hyper-centre ne roulent que dans Paris! 

Pourtant, dans la capitale, bien d’autres solutions de transport existent! Les transports collectifs, Vélib’… Seuls 10% des automobilistes ou conducteurs de deux-roues motorisés viennent ou vont vers la grande couronne: ce sont donc des déplacements très minoritaires.

Particuliers versus professionnels

De nombreux professionnels dans Paris ont besoin d‘un véhicule pour transporter leur matériel; on pourrait imaginer qu’ils composent la plus grosse partie des déplacements dans Paris. Mais ce n’est pas du tout le cas: 80% des véhicules en circulation dans l’hyper-centre concernent des particuliers, seuls 20% concernent des professionnels…

Catégories socio-professionnelles 

Tout comme les déplacements en provenance ou à destination de la grande couronne sont très minoritaires, les automobilistes et conducteurs de deux-roues motorisés de catégories socio-professionnelles défavorisées, n’ayant pas les moyens de se déplacer autrement qu’avec leur véhicule, sont aussi très minoritaires. En effet, 64% des automobilistes et conducteurs de deux-roues motorisés circulant dans le centre de Paris sont des cadres (catégories CSP +). Ce ne sont pas les plus défavorisés qui roulent majoritairement à Paris!

Distances des parcours en voiture

Les automobilistes traversant Paris de part en part sont très peu nombreux; en fait la plupart des trajets sont de courte, voire très courte distance. Ainsi, 42% des trajets font moins de 10 km; 12% font même moins de 5 km! 

Sur de telles distances, des alternatives sont vraiment facilement envisageables (quelques stations de métro, ou de bus, le vélo, Vélib’…). Pour les deux-roues motorisés, le trajet moyen est de 12 km: 12 km, ça se fait bien en vélo à assistance électrique!

Motifs des déplacements

On imagine parfois que le choix de prendre la voiture dans Paris est imposé par le manque de solutions en transports collectif, ou bien par des choses lourdes à transporter... Mais non: 65% des automobilistes ou conducteurs de deux-roues motorisés répondent qu’ils préfèrent ce mode de transport car c’est plus rapide; 25% car c’est plus confortable. Majoritairement, l’usage d’un véhicule personnel reste donc une question de confort: seuls 22% des usagers reconnaissent avoir besoin d’un véhicule pour leur déplacement.
Et si on privilégiait la santé et la qualité de vie à long terme au confort immédiat?

La Ville de Paris déploie des solutions de mobilité alternatives pour faciliter le quotidien: des bornes de recharge électrique, Vélib’, Autolib’, des véhicules en autopartage… Vous avez le choix!

Dernière mise à jour le jeudi 19 janvier 2017
Crédit photo : Marc Verhille/Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.