A la rencontre des Ateliers du chaudron, au cœur de Belleville

Les Ateliers du Chaudron, c'est un petit bout de culture, de théâtre, de musique et de partage, bref un petit bout d'humanité, niché au coeur de Belleville depuis maintenant vingt ans. Rencontre. 

Abolir les clivages entre les gens de théâtre, RMIstes, personnes handicapées ou exclues d'une façon ou d'une autre, faire du théâtre une question de survie, un accès à la vérité, s'ouvrir sur soi et les autres... Ce sont quelques-uns des fils conducteurs des Ateliers du Chaudron. En vingt ans, au fond d'une petite cour de Ménilmontant, mais aussi dans les rues et les squares environnants, la belle équipe des Ateliers, composée de comédiens, d'artistes, de musiciens, a accueilli plus de 6000 enfants, ados et adultes, de 4 à 70 ans, au cours d'ateliers, de concerts, de spectacles. 

Pour cette rentrée, comme chaque année, Tanith Noble, la co-fondatrice des Ateliers du Chaudron, bouillonne de projets. Il y  bien sûr les ateliers théatre qui redémarrent avec les enfants et les collégiens, et s'articulent autour de la fabrication de masques et de marionnettes. Il y a les instants partagés du "théâtre moteur" qui permettent à des personnes au RSA de s'essayer aux jeux d'improvisation, à l’écriture dramaturgique ou au soundpainting et les ateliers autour des haikus destinés aux séniors. 

Il y aussi le projet soumis au vote du budget participatif et dont les Ateliers sont partie prenante, de "faire vivre" le square Jean Aicard (11e), pour que lui-même fasse vivre le quartier. L'idée: transformer la surface de cet espace vert, le seul dans un périmètre de plus de 400 m, en un îlot joyeux et convivial, avec des jardins partagés et des espaces (pelouse, appareils de sport, kiosque multi-activités,…) pour tous les publics et les associations du quartier. Si vous travaillez ou habitez dans le 11e, vous pouvez voter jusqu'au 1er octobre!

Enfin, il y a surtout le projet d'aménagement d'un espace administratif, de répétition et de formation dans un nouvel espace, le "lavoir", au fond d'une cour du 20e, dans le très joli cadre des maisons ouvrières de la Fondation de Madame Jules Lebaudy. Pour créer cet espace où tout reste à faire (sanitaires, accessibilité, espaces de rangement...), l'équipe des Ateliers du Chaudron ne ménage pas sa peine : recherche de financement, campagne de financement participatif... Souhaitons-leur de pouvoir bientôt ouvrir ce nouveau lieu de culture et de vie, accessible à tous.


Dernière mise à jour le lundi 25 septembre 2017
Crédit photo : Ateliers du Chaudron

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.