Le saviez-vous ?

Tout savoir sur le Fnac Live Paris

Mise à jour le 22/06/2023
Foule devant le Fnac Live Paris
C’est un festival unique en France. Un événement gratuit qui a accueilli M ou Clara Luciani à leurs débuts, et qui programme chaque année des têtes d’affiche. Des concerts proposés à la fois sur le parvis de l’Hôtel de Ville et dans ses salons pour des prestations plus intimes… Avant l’édition 2023, les 28, 29 et 30 juin, retour sur l’aventure Fnac Live Paris.
Grâce à ses choix audacieux de programmation, Fnac Live Paris est devenu au fil des ans un événement culturel incontournable de l’été parisien pour les artistes et le public. Gros plan sur cet événement gratuit et idéalement situé en plein cœur de Paris, qui mobilise de nombreux agents de la Ville.

L’événement partage son ADN avec Paris Plages

Le festival, qui ouvre la saison estivale parisienne, ne s’est pas toujours appelé Fnac Live Paris ! S’il était déjà produit par l’enseigne culturelle, Fnac Indétendances était une manifestation gratuite qui se déroulait tous les week-ends de l’été à Paris Plages à partir de 2004. À l’époque, le festival servait essentiellement à présenter de jeunes talents, dont les titres se retrouvaient dans des compilations vendues dans les points de vente de la Fnac.
« Dès son lancement, on souhaitait que Paris Plages ne soit pas que synonyme de farniente au bord de l’eau. C’est un lieu de création qui offre des expériences exceptionnelles », explique Stéphane Chave, responsable du département des Grands Événements à la Ville de Paris.
C’est jusqu'en 2008 que le virage Sully vit au rythme de ces concerts. Les quelques passants qui s’arrêtent sur les berges de Seine pour écouter les artistes les premières années deviennent des centaines, puis des milliers… La popularité de l’événement ne permet plus, pour des raisons de sécurité, de jouer sur le site.
La Ville décide alors de faire monter l’opération sur le parvis de l’Hôtel de Ville, toujours à l’occasion de l’ouverture de Paris Plages.
C’est ainsi, dans ce nouvel écrin, que la manifestation estivale s’est transformée en Fnac Live, festival concentré sur trois jours, avec une montée en gamme de la programmation sous l’impulsion du programmateur de l’époque, Benoît Brayer… et une jauge qui atteint à présent 21 000 personnes.
Si Paris Plages ne commence qu’une semaine après le festival, des palmiers sont toujours présents aux abords de la grande scène pour rappeler l’ADN de l’événement. Et comme toutes les animations de Paris Plages sont par essence gratuites, les concerts le sont également restés. C’est ainsi que Fnac Live Paris est encore aujourd’hui le seul festival gratuit de cette envergure en France.

Il a accueilli plus de 300 artistes de tous styles musicaux

La programmation a toujours été éclectique, du rock, du rap, de l’électro, de la variété… et toujours pertinente. Alors qu’on attend cette année Franz Ferdinand, Benjamin Biolay ou encore Disiz sur la grande scène, d’autres grands interprètes ont sonorisé le parvis de l’Hôtel de Ville les années passées, à commencer par Arno, Alan Stivell, Tricky, Amadou et Maryam, Angèle, ou encore Cocoon, Alex Beaupain, Cali et Jacques Higelin. Sans oublier Moriarty, Catherine Ringer et Christophe ! Aya Nakamura et Nefkeu y ont fait leurs débuts. Thylacine et Julien Doré sont venus à plusieurs reprises.
Quant aux jeunes groupes et chanteurs, qui représentent encore la moitié du programme, cet événement leur donne une visibilité exceptionnelle, d’autant que pendant plusieurs années, Fnac Live Paris était également diffusé en direct sur France Inter et rediffusé sur Culturebox.
Fnac live
Crédit photo : Elisa Chauveau/Ville de Paris
Le programmateur actuel Nicolas Peschey a choisi non pas de faire « ouvrir » les révélations, mais de leur permettre de jouer une vingtaine de minutes en interplateaux entre deux artistes confirmés, ce qui leur donne une forte visibilité. « Elles montent sur scène à 21 h devant au moins 15 000 personnes. Clara Luciani et Eddy de Pretto ont commencé comme ça avant de revenir en têtes d’affiche. Quant à la chanteuse folk Lonny, elle était émue d'avoir d'abord été festivalière, avant de monter à son tour sur le plateau en 2022 ! »
Selon Estelle Flavet, responsable des événements culturels pour la Fnac, « tous ces artistes ont été marqués par leur prestation devant un monument aussi prestigieux. On est très sollicités par des musiciens qui veulent venir y jouer, d’autant que le public est là, fidèle chaque année ». Elle cite ainsi Violet Indigo, repérée au Printemps de Bourges, qui va réaliser son rêve en prenant le micro devant 20 000 personnes le 29 juin prochain. « L’ADN du festival est de rester un défricheur de talents ».
Derrière le parvis souvent brûlant, dans le salon des Arcades de l’Hôtel de Ville, 600 personnes venues chercher leur billet gratuit dans les magasins Fnac peuvent assister durant les trois soirées à des concerts acoustiques dans une véritable bulle. Au fil des éditions, ce public assis a pu applaudir Sting, Shaggy et Dominique A sous les chandeliers et les dorures. Cette année, on y écoutera Beck, Zaho de Sagazan et Warhaus.
Fnac Live dans l'hôtel de Ville
Fnac Live Paris dans le salon des Arcades de l'Hôtel de Ville
Crédit photo : Sarah Bastin
« Faire entrer la musique dans un lieu comme celui-ci, c’est faire cohabiter deux mondes très différents. C'est un choix de la Ville de faire vivre l’Hôtel de Ville d'une autre manière, d'ouvrir ce lieu aux Parisiens », précise Stéphane Chave.

C’est un festival vert

« Le bilan énergétique du Fnac Live Paris est le plus faible de tous les festivals, assure Fabrice Huby, régisseur général du parvis et responsable du festival coté Ville. Il n'y a pas de groupe électrogène puisqu'on est reliés au réseau de l’Hôtel de Ville avec des installations dédiées à l’événementiel. » Dans le même ordre d'idée, la Ville mutualise nombre d'éléments comme les occultants et panneaux de bois qui servent à Paris Plages. Il n'y a pas besoin non plus de construire des loges, car les artistes sont accueillis et se changent dans les salons de l'Hôtel de Ville.
Quant aux buvettes, elles servent les boissons dans des écocups et le tri est assuré sur l'ensemble du festival.

Des chiffres impressionnants

  • 100 000 festivaliers pour assister aux 29 concerts gratuits déployés sur trois soirées (21 en extérieur, 9 en intérieur).
  • Environ 300 artistes se sont produits durant les 12 éditions qui ont eu lieu sur le parvis de l'Hôtel de Ville.
  • 240 mètres carrés : la surface de la grande scène.
  • 2 écrans verticaux de 8 mètres de haut.
  • 400 personnes par jour mobilisées sur l’événement : production, sécurité, équipes Fnac, agent de la Ville de Paris…
  • 16 jours d’exploitation du parvis et de l’Hôtel de Ville du 20 juin au 5 juillet 2023.
  • 1 kilomètre de barrières pour faire respecter la jauge.
  • 88 agents de la police municipale mobilisés sur les trois jours.
  • 22 engins de voiries et 57 agents mobilisés pour le nettoyage du site avant, pendant et après l'événement.
  • 100 containers d'ordures.
Backstage Fnac Live Paris
Backstage Fnac Live Paris
Crédit photo : DR

Paris utilise essentiellement ses propres ressources

« Depuis douze ans, le festival a pris de l’ampleur dans le paysage musical et a une reconnaissance nationale, au même titre que Solidays ou Rock en Seine, tant par ses têtes d’affiche ou sa fréquentation que par les moyens techniques mis en place par la Ville et sa médiatisation », assure Nicolas Preschey, le programmateur, qui souligne le « partenariat public privé très vertueux » et le fait que le Fnac Live Paris « est devenu le coup d’envoi des festivals de l’été ».
La Ville, aujourd’hui coproductrice du Fnac Live Paris, a en effet permis à cet événement de s’épanouir, d’abord en offrant son parvis, ses salons, son énergie, des moyens de sécurisation et en mobilisant un grand nombre d’agents. « On accueille et on accompagne, mais la Ville utilise essentiellement ses propres
ressources. On ne choisit pas la programmation, à chacun son métier »
, explique Fabrice Huby, régisseur général du parvis. Il salue également le travail des fleuristes qui réalisent et maintiennent une scénographie originale avec des murs végétaux mobiles pour habiller les espaces intérieurs.
Laurent Lorcet, directeur de production chez Morgan Events, producteur exécutif du Fnac Live Paris, explique que le dispositif de sécurité développé avec la Fnac, la Ville de Paris et la préfecture de police de Paris est aujourd’hui une référence pour tous les événements parisiens grand public. « C'est aussi le seul festival où l'on autorise les forces de l'ordre à être dans la foule en uniforme, ce qui sécurise les spectateurs. »
Des atouts qui lui ont permis de remporter au fil des ans plusieurs prix, notamment celui du Meilleur Accueil et du Meilleur Festival gratuit aux Awards Festival.
Affiche Fnac Live 2023 avec les noms d'artistes
Crédit photo : DR
Si l’édition 2020 a dû être annulée, confinement oblige, l’édition 2021 a été entièrement enregistrée lors de captations à l'Hôtel de Ville et diffusée en ligne avant de revenir sous sa forme originelle l’an dernier. On fête donc cette année la 12e édition du Fnac Live Paris tel qu’on le connaît.
Pour l'édition parisienne, dans le cadre du Festival Formes Olympiques, composé d’événements créant des ponts entre l’art et le sport, Fnac Live Paris proposera un événement surprise, tourné naturellement vers la musique, qui fédérera tous les festivaliers.
Fnac Live s'exporte en 2023 !
Début juin, inspirée par la réussite du Fnac Live Paris, c’est la commune de Belem, voisine de Lisbonne, qui s’est lancée dans l’aventure, en accueillant 50 000 spectateurs pour assister à des shows d’artistes portugais devant sa fameuse tour, au bord du Tage.
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations