13 péniches culturelles animeront les canaux de la Ville

La Ville de Paris est propriétaire d'un réseau fluvial qui s’étend sur le territoire de 43 communes riveraines, soit 130 kilomètres de voies d’eau. Pour mettre en valeur la place de l’eau dans la capitale, la Ville a lancé un appel à candidatures pour attribuer les 13 emplacements de stationnement réservés à des péniches d’animation.

Cet appel à candidatures répond à l’objectif de la Ville de porter une activité respectueuse de l’environnement urbain immédiat qui puisse s’intégrer aux dynamiques locales. C’est aussi l’occasion de mettre en valeur la place de l’eau dans la Ville en proposant avec ces différents projets une programmation très diversifiée pour attirer un public plus large. Ces canaux ainsi renouvelés seront un élément touristique majeur de la capitale.

Où stationneront les péniches?

Les péniches amarreront dans le 19e arrondissement, sur le Bassin de la Villette, ainsi que sur le canal de l’Ourcq dans la traversée du parc de la Villette et au Bassin de Pantin.

Découvrez les 13 projets lauréats 

Bassin de la Villette 

  • Projet dit « La Bougeotte » : une péniche itinérante faisant la promotion de produits du terroir 
  • Projet dit « La POP » : création d’un incubateur artistique consacré à l’émergence de spectacles musicaux et de scènes contemporaines en tout genre 
  • Projet dit « Adelaïde » : une péniche itinérante faisant la promotion du spectacle vivant et de la voie d’eau à travers un « centre de ressources et d'information » sur les péniches culturelles et la voie d'eau
  • Projet dit « Antipode » : une péniche proposant des activités artistiques, culturelles, ainsi qu’une petite restauration accessoire issue du commerce équitable 
  • Projet dit « Anako » : lieu de création où s’expriment sous de multiples formes les cultures de peuples venus du monde entier
  • Projet dit « Articanal » : une péniche accueillant un lieu de création artisanale à partir de matériaux de récupération
  • Projet dit « Nez rouge » : une péniche ayant pour activité principale des représentations théâtrales
  • Projet dit « L'Eau et les Rêves » : une péniche librairie, spécialisée dans les ouvrages dédiés à la mer, l'eau, l'univers des marins et, plus généralement, les voyages
  • Projet dit « La Grande Fantaisie » : une péniche proposant des activités de création et de diffusion d'art contemporain et de spectacle vivant complétées par une petite restauration

Canal de l’Ourcq dans la traversée du parc de la Villette 

  • Projet dit « Lilibouh » : une péniche proposant des activités dédiées à la danse, cours et spectacles, et une offre de petite restauration
  • Projet dit « Péniche Cinéma » : une péniche offrant un espace de programmation et d’éducation dédié au court métrage pour tous les publics

Bassin de Pantin 

  • Projet dit « Fab Lab » : une péniche dont la vocation est d’être un lieu dédié à la fabrication collaborative, au numérique et au réemploi
  • Projet dit « Ile Flottante » : une péniche proposant des activités principalement évènementielles, artistiques et culturelles, avec notamment la production de spectacles de théâtre et l’accueil de compagnies

Les futurs occupants acquitteront à la Ville de Paris une redevance d’occupation du domaine public fluvial et des droits de navigation.

«Depuis 15 ans, le bassin de la Villette a joué un rôle déterminant dans la dynamique urbaine, sociale et culturelle qui anime ce quartier. Dynamique à laquelle les péniches culturelles ont, dès le début, participé. 

Cet appel à projets montre que nous sommes à l’écoute des territoires, de leurs acteurs et de leurs évolutions

François Dagnaud,
Maire du 19e arrondissement

Cet appel à projets permet de respecter et de faire vivre cette exception culturelle, qui fait partie de l’identité du Bassin de la Villette, tout en renouvelant et en développant cette offre au service du territoire et de ses habitants » explique François Dagnaud, Maire du 19e.

« Les projets proposés devaient être en accord avec les objectifs de la Ville, tels que de développer et valoriser la voie d’eau, favoriser une mixité d’activité destinées au plus large public ou encore porter une activité qui soit respectueuse de l’environnement urbain immédiat et qui puisse s’intégrer aux dynamiques locales », ajoute Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris chargée de l'environnement, du développement durable, de l'eau, de la politique des canaux et du Plan Climat.


Dernière mise à jour le jeudi 11 janvier 2018
Crédit photo : © Grande fantaisie

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.