Ouvrir la recherche
13 photos

L’automne au cimetière parisien de Bagneux

Une série de Guillaume Bontemps

Guillaume Bontemps nous donne aujourd’hui rendez-vous sous la canopée flamboyante des feuilles d’automne du cimetière. Drôle d’endroit pour une rencontre pourrait-on penser. « Peu de personnes le savent mais ce cimetière, géré par la Ville de Paris, est l’un des plus arborés, explique Guillaume. En cette saison, la plus belle pour les arbres, c’est un plaisir de s’y promener et d’y admirer les frondaisons automnales.» Le photographe y a passé trois jours pour capturer différentes ambiances et jouer avec la lumière d’un jour de brume ou d’un jour de ciel bleu. D’une superficie de 60 hectares, le cimetière présente de grandes allées que les promeneurs empruntent pour y pratiquer la marche ou le vélo. Ou simplement s’y poser pour profiter du calme ambiant, tandis que le pourpre des érables se mêle au jaune des platanes. Cet espace boisé agit comme un réservoir de biodiversité. Les écureuils passent de branche en branche, les mésanges ou les rouges gorges chantent au-dessus des tombes. Ici, n’en déplaise à Verlaine, la « chanson d’automne » n’est pas triste.  Delphine Arlabosse. 

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.