Ouvrir la recherche
Actualité

Heméa : le site qui donne envie de tout rénover chez soi

Mise à jour le 27/02/2018
Lancée en 2016 à Paris, Heméa (anciennement Travauxlib), la start-up a réussi son pari : devenir le tiers de confiance entre des particuliers qui veulent effectuer des travaux et les professionnels du secteur. Elle s’est étendue à Lyon, Lille ainsi que Bordeaux, et n’entend pas en rester là. Histoire d’une bonne idée et d’un succès fulgurant.
« On fait l’interview en 20 minutes ? » nous lançait Matthieu Burin, co-fondateur de Heméa, en 2018 lorsqu'il nous recevait dans les locaux parisiens de l'entreprise qui compte désormais 40 salariés. Efficace et précis. À l’image de son entreprise qui aide les particuliers à faire des travaux chez eux et qu’il mène tambour battant.

À l’origine

Après des études d'ingénieur de l’École Spéciale des Travaux Publics Paris, Matthieu et son ami Arnaud Kleinpeter (à gauche sur la photo) ingénieur de l’INSA Lyon, font le constat du manque de transparence et d’informations que rencontrent des particuliers quand ils veulent faire des travaux chez eux. Ils s’imaginent alors en tiers de confiance, souhaitant faciliter la préparation, la réalisation et le suivi des travaux de rénovation. Nous sommes en 2015, l’idée de Travauxlib est née.
Fondateurs Travauxlib - Arnaud Kleinpeter (gauche) & Matthieu Burin
Les fondateurs de Heméa : Arnaud Kleinpeter et Matthieu Burin.
Travauxlib

La force de l'accompagnement

Le principe de la plateforme qu’ils élaborent est donc de mettre en relation les particuliers souhaitant faire des travaux de rénovation (de 5 000 à 1 million d’euros) avec un panel de professionnels triés sur le volet. Mais cela ne s’arrête pas là, Heméa propose surtout un accompagnement de A à Z sur toutes les phases du projet depuis la conception –du choix de l’architecte aux conseils déco- à la réalisation avec un suivi de chantier assuré par un salarié de Heméa. Celui-ci apporte son assistance pendant les travaux et s’assure de leur bon déroulé dans le respect des délais. Travauxlib sécurise aussi les paiements. Après les travaux, il fournit l'ensemble des documents pour bénéficier des subventions et aides disponibles pour la rénovation. Différentes offres sont proposées.

Travauxlib

À l'image d'une coopérative

La sélection des professionnels qui entrent sur la plateforme est drastique. La start-up certifie des entreprises en vérifiant leur solvabilité, leurs assurances et interroge leurs précédents clients avant leur intégration. Il accélère aussi toutes les tâches chronophages liées à la relation client (visite avant travaux, devis, facturation, paiements, subventions et aides disponibles, certificats administratifs) et divise par 3 leurs frais généraux grâce aux effets de réseau sur l’ensemble des services gérés directement via la plateforme. Il fonctionne aussi comme une coopérative artisanale, en négociant des prix sur leurs matériaux (jusqu'à - 60% par rapport au prix public), les assurances, l'outillage, grâce là encore au réseau et au volume traité.

Les étapes d’un succès

En février 2016, la start-up est sélectionnée parmi plus de 650 sociétés pour intégrer l’accélérateur international NUMA à Paris. Travauxlib est alors aussi soutenue par Impulse Partners, l’accélérateur parisien spécialisé dans la construction.
Elle reste dans l’incubateur jusqu’à l’été et à la rentrée, alors qu’elle trouve ses premiers bureaux, elle fait une levée de fonds 2,3 millions d'euros. La start-up a su convaincre ses investisseurs historiques, le fonds Breega Capital et Xavier Niel, avec le soutien de Bpifrance. Les fonds récoltés ont servi à étoffer l’équipe pour doper le développement commercial de Heméa. Ils sont en effet passé en un an de quatre à une vingtaine d’employés « et tous salariés » précise Matthieu. En 2020, ils sont désormais 40.

Equipe Travauxlib-campagne affichage metro-avril 2017
L'équipe de Heméa pour la campagne publicitaire dans le métro parisien en 2017.
Travauxlib
En octobre 2019, Travauxlib annonce le changement de son identité à l'occasion d'une levée de fonds de 5 millions d'euros : l'entreprise s'appelle désormais Heméa.
Aujourd’hui, Heméa travaille avec 250 entrepreneurs et architectes labellisés, et compte plus de 6000 entreprises utilisent ses outils numériques. Elle accompagne entre 150 et 200 chantiers par mois, propose des garanties en partenariat avec Axa et intervient à Paris mais aussi à Lyon, Lille et Bordeaux.
Alors, si vous offriez enfin ce lifting à votre vieille salle de bain qui vous le réclame depuis des mois ?

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.