Ouvrir la recherche
Actualité

Tabagisme et confinement : les professionnels de santé parisiens vous accompagnent

Mise à jour le 01/04/2020
Que vous soyez fumeur ou ancien fumeur, les professionnels de santé et de la prévention parisiens restent à vos côtés pour vous aider à surmonter ce moment. Voici des ressources à votre disposition pour vous orienter.
En cette période de confinement, votre relation au tabac peut être difficile à gérer, que vous soyez fumeur ou ancien fumeur. Le confinement peut accroître votre envie de consommer du tabac pour faire face à l’anxiété ou au désœuvrement générés par cet épisode sans précédent. Face à ces difficultés, vous n’êtes pas seul.

Les tabacologues de Tabac Info Service sont à votre écoute au 39 89

« Je suis fumeur et je constate que ma consommation de tabac a fortement augmenté depuis le début du confinement. Je souhaite réduire ma consommation ou arrêter de fumer. »
« J’ai arrêté de fumer il y a quelque temps et mon sevrage est plus difficile depuis le confinement. »
Vous êtes dans l’une de ces situations ? N’hésitez pas à faire le point avec un tabacologue au 39 89, (service gratuit + coût d'un appel) à votre disposition du lundi au samedi de 10h à 18h.
Vous pouvez aussi télécharger l’application Tabac Info Service sur le Play store ou l’App store pour bénéficier d’un coaching gratuit et personnalisé.
Besoin de plus d’informations ? Rendez-vous sur le site tabac-info-service.fr pour y trouver des informations et des conseils sur l’arrêt du tabac. La plateforme met notamment à votre disposition des fiches pratiques, dont une consacrée à un exercice de respiration, une pratique quotidienne qui pourrait vous être utile en cette période de confinement. D’autres onglets sont dédiés à la gestion des émotions, notamment au stress, à l’irritabilité ou à une baisse de moral, des émotions auxquelles vous êtes peut-être confronté actuellement.

Les professionnels de la tabacologie parisiens pendant le confinement

Vous souhaitez consulter un professionnel de la tabacologie exerçant à Paris pendant le confinement ? Vous pouvez parcourir la cartographie ici. Elle recense les structures et professionnels qui proposent des consultations de tabacologie à Paris.
En cette période de confinement, les téléconsultations sont privilégiées afin de vous protéger et de protéger les autres du COVID-19. Dans tous les cas, il est nécessaire de contacter les structures et les professionnels par téléphone avant de vous déplacer, afin d’éviter un déplacement inutile et de limiter vos contacts.

Les aides au sevrage tabagique : quel accès pendant le confinement ?

  • Vous êtes à court de substituts nicotiniques et votre ordonnance est arrivée à expiration ?
    Pas d’inquiétude : les substituts vous seront délivrés en pharmacie même si votre ordonnance n’est plus valide. Cette exception ne s’applique que si votre ordonnance porte sur un traitement d’au moins trois mois (voir l’arrêté du 14 mars 2020, article 6).
  • Vous souhaitez avoir recours aux substituts nicotiniques mais vous n’avez pas d’ordonnance ?
    Grâce à la téléconsultation, votre médecin traitant peut vous transmettre ce document par e-mail. Pour en savoir plus sur les téléconsultations, rendez-vous sur ameli.fr. Restez vigilant sur les tarifs pratiqués en téléconsultation. Le site de l’Assurance Maladie précise bien que « la téléconsultation est facturée par le médecin téléconsultant au même tarif qu’une consultation en face-à-face, soit entre 23 € et 58,50 € selon la spécialité et le secteur d’exercice du médecin (secteur 1, secteur 2) ».
    Enfin, sachez que vous pouvez vous procurer des substituts nicotiniques sans ordonnance en pharmacie. Dans ce cas, le coût des substituts ne sera pas remboursé par l’Assurance Maladie mais sera à votre charge.
  • Les cigarettes électroniques et matériel de vapotage restent accessibles
    Vous souhaitez acheter une cigarette électronique, vous êtes en manque de e-liquides ou vous avez besoin de changer de batterie ? Les magasins spécialisés dans la vente de cigarettes électroniques et de matériels de vapotage restent ouverts pendant la période de confinement, conformément à l’arrêté du 17 mars 2020. Vous pouvez aussi acheter ces produits en ligne sur des sites spécialisés. Dans tous les cas, veillez à ce que ces matériels de vapotage soient conformes aux normes AFNOR.

Le #MoisSansTabac Ile-de-France vous soutient sur les réseaux sociaux

Vous souhaitez échanger avec des Franciliens qui ont arrêté de fumer ou qui souhaitent arrêter ? Rendez-vous sur le groupe Facebook Les Franciliens #MoisSansTabac. Au programme : soutien, entraide et conseils pour concilier arrêt du tabac et confinement. Vous pouvez également vous abonner aux pages Facebook et Twitter du #MoisSansTabac Île-de-France.

Prenez soin de vos proches

Pendant le confinement, consommer du tabac peut accroître l’exposition de votre entourage au tabagisme passif. Afin de préserver la santé de vos proches, évitez de fumer à l’intérieur et privilégiez dans la mesure du possible des lieux extérieurs. À défaut, vous pouvez fumer à la fenêtre de votre logement en choisissant, de préférence, une pièce close permettant de limiter la diffusion de la fumée dans votre logement. Une fois votre cigarette éteinte, laissez la fenêtre ouverte et fermez la porte derrière vous pour aérer la pièce efficacement. Et n’oubliez pas de prendre soin de vous.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.