Ouvrir la recherche
Série

Sadou Ntanzi, l'étoile montante du handball

Mise à jour le 21/09/2020
Ils et elles font le sport à Paris. Nouvel épisode de notre série qui met en valeur les clubs et les sportifs parisiens avec Sadou Ntanzi, jeune joueur du Paris Saint-Germain Handball. À 20 ans, le prometteur demi-centre de la capitale revient sur son parcours et ses objectifs de carrière, avec notamment les Jeux de 2024 dans le viseur.
« J'ai commencé le handball par hasard. » Le hasard semble bien faire les choses pour Sadou Ntanzi. Originaire de Savigny-sur-Orge (Essonne), le jeune homme de 20 ans fait aujourd'hui partie de l'effectif professionnel du Paris Saint-Germain Handball après avoir joué presque 10 ans pour le club de sa ville et vise très haut.

Le football et le judo avant le handball

Petit, rien ne destinait Sadou Ntanzi au handball : « Lorsque j'avais 8 ans, je voulais faire du football, mais le terrain était un peu loin de la maison et ma mère ne pouvait pas m'emmener ni me ramener. J'ai choisi un sport plus proche de chez moi, et dans le gymnase en face de mon bâtiment [ndlr : le gymnase David Douillet à Savigny-sur-Orge], on pouvait faire du judo ou du handball. »
Après un an de judo, il se laisse tenter par le handball et rejoint l'équipe qu'il croise régulièrement dans les couloirs du gymnase. « Je ne connaissais pas du tout ce sport : au début je défendais dans la zone, je n'y comprenais rien… Mais j'ai tout de suite apprécié et j'ai progressé au fur et à mesure », explique le jeune formé dans le club de sa ville. « Ce qui m'a plu dans le handball, c'est l'aspect physique, il y a de l'action et du spectacle tout le temps. Il y a beaucoup de contact, tout le monde attaque et défend, c'est un sport vraiment complet. »
Il se tourne alors vers le poste de demi-centre, maître à jouer de ce sport : « Je suis un joueur rapide, explosif et organisateur. Pour un demi-centre, il faut la malice, l'intelligence de jeu et savoir mettre dans de bonnes conditions les coéquipiers. Quel que soit le profil du joueur, rapide ou lent, grand ou petit, la lecture du jeu est primordiale. Il faut être le cerveau de l'équipe. »

Ce contenu est hébergé par www.facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Une formation scolaire et sportive

Sadou Ntanzi s'est découvert une passion avec le handball et progresse très vite. Si vite qu'il intègre à ses 15 ans le CDFAS (Centre départemental de formation et d'animation sportives) d'Eaubonne (Val-d'Oise). « C'est un établissement de sport-études. Il y en a 27 en France et celui du Val-d'Oise rassemble tous les meilleurs joueurs de l'Île-de-France. Pendant les 3 ans du lycée, on suit un cursus pour avoir le baccalauréat et pouvoir jouer avec les meilleurs joueurs de la région. J'ai rencontré des joueurs qui avaient le niveau Nationale 1 (3e division) quand moi je jouais encore en -18 ans, donc je me suis développé très vite. Et le fait que je sois surclassé avec le club de Savigny-sur-Orge et mes stages en équipe de France Jeunes ont beaucoup contribué aussi. »
Le natif de Longjumeau (Essonne) poursuit sa formation scolaire et sportive à Eaubonne et joue le week-end avec Savigny-sur-Orge. « C'était vraiment compliqué d'enchaîner entre le pôle espoir la semaine et rentrer à Savigny-sur-Orge le week-end. Je prenais au moins 1h30 de trajet en transports en commun, quand tout allait bien. Quand on entre en pôle espoir, le handball devient aussi sérieux que l'école, il faut réussir à jongler entre les deux », explique-t-il.
Néanmoins, cela n'empêche pas Sadou Ntanzi de briller sur les deux tableaux : il obtient son baccalauréat scientifique et est régulièrement appelé avec les équipes de France Jeunes, en étant le capitaine de sa génération. De bonne augure pour la suite…

Ce contenu est hébergé par www.dailymotion.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

De Savigny-sur-Orge au PSG Handball

Après 9 ans au club de Savigny-sur-Orge, Sadou Ntanzi plonge dans le grand bain. En 2017, il rejoint le Paris Saint-Germain Handball pour jouer avec l'équipe réserve en Nationale 1. « J'ai commencé à un niveau que je ne connaissais pas et je me suis adapté. J'ai fait mes preuves dès ma première saison puis j'ai confirmé sur la suivante avec quelques matchs avec l'équipe professionnelle. Et cette saison, j'ai pu jouer encore des matchs en Lidl Starligue (1re division) et même être titulaire sur certains matchs importants en Ligue des Champions », raconte l'espoir parisien.
En effet, alors que l'équipe réserve du club découvre la 3e divsion en même temps que Sadou Ntanzi, ce dernier permet à son équipe de passer des paliers chaque saison, jusqu'à être premier du championnat avec 13 victoires en 15 rencontres en 2019/2020.

À la découverte du niveau professionnel

En parallèle, il découvre le niveau professionnel le 4 avril 2019 dans une rencontre contre l'US Ivry en Lidl Starligue. Depuis cette date, le demi-centre a participé à 11 rencontres de première division avec 11 victoires à la clé.
Face aux blessures à son poste au club, Sadou Ntanzi se voit offrir des opportunités en étant titulaire en Ligue des Champions en 2019/2020 : contre le RK Celje (Slovénie) le 13 octobre 2019 (avec 2 buts inscrits), contre le FC Barcelone (Espagne) le 19 octobre 2019 (1 but), et en participant à 3 autres rencontres de l'édition.

À long terme, pourquoi pas les Jeux olympiques de Paris en 2024 ?

Sadou Ntanzi
Demi-centre du paris saint-germain handball
Seulement au début de sa carrière, le jeune homme a des objectifs et rêves en tête : « Mon objectif est de tout gagner avec mon équipe. Mais à long terme, pourquoi pas les Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024 ? Même si c'est encore très loin et très hypothétique, j'aimerais y participer sous le maillot de l'Équipe de France. Ça fait rêver, les Jeux, pour le handball. Et même dans le cas où je n'y participe pas, je suis pressé de voir ce que ça va donner, ça sera incroyable », rêve le capitaine de l'Équipe de France U21, la tête sur les épaules et les yeux vers les étoiles.
La fiche de Sadou Ntanzi
Né le 7/01/2000 à Longjumeau (91) - 1m83 - 80 kilos - Demi-centre
Clubs : Savigny-sur-Orge (2008-2017) - Paris Saint-Germain Handball (depuis 2017)

Palmarès :
- Champion de France (2018 - 2019 - 2020) - PSG Handball
- Coupe de la Ligue (2018 - 2019) - PSG Handball
- Coupe de France 2019 - PSG Handball
- Trophée des Champions 2019 - PSG Handball
- 4e du Festival Olympique de la Jeunesse (FOJE) 2017 - EdF Jeunes
- Meilleur demi-centre de l'Euro U18 2018 - EdF Jeunes
- 6e du Mondial U19 2019 - EdF Jeunes

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.