Ouvrir la recherche
Actualité

Arnaques liées au coronavirus : restons vigilants !

Mise à jour le 10/04/2020
Depuis le début de l'épidémie et notamment depuis la mise en place du confinement, les arnaques liées au coronavirus se multiplient. Soyons prudents !
La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) fait le point sur les différentes fraudes à éviter pour les consommateurs.

Attestations de déplacement obligatoire

Les attestations de déplacement sont faites soit sur l'honneur, soit par l'employeur. Elles sont gratuites. Ne vous laissez pas séduire par des sites qui proposent de vous délivrer des attestations de déplacement contre rémunération, il s'agit d'arnaques. Un dispositif de création numérique de l'attestation de déplacement dérogatoire est désormais disponible sur le site du ministère de l'intérieur, en complément du dispositif papier toujours valide.

Sociétés, individus et sites internet malveillants

Attention aux vendeurs, démarcheurs et sites internet qui vous proposent :
  • des produits présentés comme efficaces contre le coronavirus ; il n’existe pas à ce jour de vaccin, d’aliments, de purificateurs d’air, de lampes, de compléments alimentaires ni d’huiles essentielles… qui protègent ou permettent de guérir du coronavirus.
  • des services de dépistage ; seules les autorités sanitaires sont habilitées à effectuer un dépistage.
  • des services de décontamination des logements privés, surtout s’ils affirment être envoyés par un service de l’Etat ; ces pratiques visent à ouvrir l’accès à votre domicile à des personnes mal intentionnées (cambrioleurs, etc.).
  • la vente en ligne de paracétamol, qui a été suspendue. Les annonces sur internet proposant ce médicament sont donc frauduleuses.
  • des sites internet (illégaux) qui vendent des médicaments soit disant efficace contre le virus ou des médicaments destinés au traitement d’autres maladies (VIH, paludisme…) qui font l’objet de recherches dans le cadre de la lutte contre le virus. La vente de ces derniers n’est possible que sur prescription médicale et en pharmacie. Acheter ces médicaments en ligne est illégal et peut vous exposer à des risques graves pour votre santé (effets indésirables, voire faux médicaments).
  • la vente de gel hydroalcoolique, désormais réglementée. Le prix est dégressif selon le format et le prix des flacons est plafonné à 2€ pour 50 ml, 3€ pour 100 ml, 5€ pour 300 ml et 15€ le litre (JORF n°0056 du 6 mars 2020)

Collectes en ligne

De nombreuses cagnottes en ligne ont été mises en place pour aider le personnel soignant et les hôpitaux, mais certains individus exercent, de manière illégale, l'activité d'intermédiaire en financement participatif. Assurez-vous de la réalité des cagnottes en ligne auprès des organismes et institutions concernés avant de faire un don.

Cybercriminalité

Des cybercriminel·le·s profitent de la crise liée au coronavirus comme appât pour voler vos identifiants de connexion (phishing) ou pour diffuser des programmes malveillants comme des rançongiciels qui chiffrent vos fichiers et les rendent illisibles.
Ces messages prétendent donner des informations sur le Covid-19 pour vous convaincre d’ouvrir une pièce jointe ou pour vous demander de cliquer sur un lien pour changer votre mot de passe en prétextant l’application de mesures de sécurité spécifiques à la crise.
Des fausses alertes tentent également de vous faire installer des programmes de réparation, des faux antivirus ou des outils d’accès à distance.
Ne répondez pas à ces sollicitations, n’ouvrez aucune pièce jointe, ne suivez aucun lien et ne fournissez pas votre mot de passe à ces faux formulaires.

Les gestes élémentaires de cybersécurité pour rester protégé

  • Ne vous précipitez pas et prenez toujours le temps de la réflexion/confirmation.
  • Faites régulièrement des sauvegardes de vos données (ordinateurs, téléphone…) et gardez en une copie déconnectée (disque dur externe, par exemple).
  • Appliquez les mises à jour de sécurité sur vos équipements connectés (serveurs, ordinateurs, téléphones…) dès qu’elles sont disponibles.
  • Utilisez des mots de passe uniques et solides et activez la double authentification chaque fois que possible.

Plus d’infos

Depuis de nombreuses semaines, élu·e·s et services municipaux travaillent en étroite collaboration avec les autorités publiques nationales pour prévenir et freiner l’épidémie de coronavirus.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.