Ouvrir la recherche
Actualité

PAV 75 : une association face à la douleur post-attentats

Mise à jour le 07/11/2019
L'association Paris aide aux victimes 75 a suivi chacune des victimes parisiennes des attentats qui ont frappé Paris. A l’occasion du 4e anniversaire des attaques du 13 novembre 2015, nous avons rencontré sa directrice et psychologue de formation, Carole Damiani. Interview.
Carole Damiani, directrice de PAV 75
Emilie Chaix / Ville de Paris

Depuis novembre 2015, quelle a été l’action de PAV 75?

Depuis les attentats de 2015, Paris aide aux victimes (PAV 75) a mené près de 20 000 entretiens pour près de 3 000 victimes (et nous comptons aussi les victimes parisiennes des attentats de Strasbourg ou Nice par exemple). Encore aujourd’hui, de nouvelles victimes nous contactent. Rien qu’en 2019, elles ont été une cinquantaine liées aux attentats de 2015. De « nouvelles » victimes, car ce sont soit des personnes qui sont toujours hospitalisées et ont reporté à plus tard leur réparation, soit il s’agit de témoin pour qui tout allait apparemment bien et qui désormais ressente des crises d’angoisse à chaque nouvel attentat ou qui ne supporte plus de vivre dans le logement d’où il/elle a entendu ou vu les tueries. En décembre 2015, il a été décidé par la garde des sceaux que PAV 75 serait la porte d’entrée à Paris pour toutes ces personnes. Depuis, nous sommes saisis directement par le Parquet qui nous communique la liste des victimes. Nous les contactons nous-mêmes ensuite (nous n’attendons pas qu’elles le fassent) de façon à ce que chacun puisse disposer d’une aide rapide, gratuite, pluridisciplinaire et adaptée. Si elles le souhaitent, elles pourront se rendre à l’Espace d’information et d’accompagnement des victimes (EIA) d'abord mis à disposition par la Ville de Paris et situé désormais au 18, rue Poliveau dans le 5e arrt. Cet espace, facile d’accès, est conçu comme un guichet unique. C’est la grande avancée de la mise en place de ces EIA. L’équipe de PAV 75 anime cet espace où toute victime de terrorisme ou d’accident collectif rencontrera en un même lieu des juristes, des psychologues, des assistantes sociales mais aussi des référents de chaque institution concernée (le Fonds de Garantie – FGTI, le Barreau de Paris, le CASVP, la CAF, les hôpitaux, des associations de victimes etc). Cela permet aux victimes de ne plus avoir à se déplacer de structure en structure et de constituer leurs dossiers plus rapidement en ayant les bonnes réponses.

Notre action est destinée à tout Parisien victime d’attentats ou de catastrophes collectives, où qu’ils surviennent
dans le monde.

Carole Damiani
Directrice de Paris aide aux victimes (PAV 75)

Comment est constituée PAV?

PAV 75 est adhérente à une fédération d’associations née en 1986 (France victimes) et dont nous sommes l’antenne parisienne. Nous sommes financés par le Ministère de la Justice, la Ville de Paris, la préfecture d’Île de France et le Conseil régional d’Île de France. Nous apportons une information sur les droits, un soutien psychologique et une aide aux démarches des victimes de toutes infractions, mais l’EIA accueille spécifiquement les victimes d’attentats et de toutes catastrophes collectives (tempête, incendies d’immeuble…).
Les psychologues sont formés à la psychotraumatologie et peuvent soutenir les victimes durant toute la durée de la procédure pénale et les orienter si nécessaire. Pour cela, nous avons des liens conventionnels avec l’AP-HP. Les juristes sont formés en droit à la réparation, qui est spécifique pour les victimes de terrorisme. Ils travaillent en lien étroit avec le Barreau de Paris. Mieux vaut avoir des spécialistes à ses côtés. J’ajoute que notre action est destinée à tous les Parisiens victimes d’attentats ou de catastrophes collectives où qu’ils surviennent dans le monde.
PAV 75 comprend deux antennes parisiennes (nord - 17e et sud - 13e) ainsi qu'un espace réservé aux victimes de terrorisme et de catastrophes collectives dans le 5e. Ici, des permanentes de l'antenne sud, également siège de l'association.
Emilie Chaix / Ville de Paris

Qu’est ce qui a changé depuis 2015?

La création des EIA et des Comités de liaison de l’aide aux victimes qui en assurent la coordination. Une mobilisation bien plus grande de tous les partenaires également. Dans les faits, les situations se débloquent bien plus vite qu’auparavant.

Que conseilleriez-vous à des victimes ou à leurs proches?

Aux victimes : de ne pas hésiter à nous contacter le plus tôt possible. Cela ne les engage à rien. A leurs proches : d’être à l’écoute, de respecter leur rythme de délivrance de la parole.

Quelles sont vos relations avec les associations de victimes «Life for Paris» et «13 ONZE 15» nées après les attentats de 2015?

Elles sont nos partenaires réguliers. Du fait qu’elles soient composées ou initiées par des victimes, leur approche est complémentaire de la nôtre, mais elle est tout aussi importante.
DEUX ASSOCIATIONS CREEES PAR LES VICTIMES APRES NOVEMBRE 2015
LIFE FOR PARIS
Life for Paris s'est créée en décembre 2015, suite à l’appel lancé sur Facebook par Maureen Roussel. Elle compte aujourd'hui plus de 650 membres. L'idée était d'abord de permettre aux victimes, familles de victimes, professionnels d'interventions et aidants de pouvoir se retrouver et de créer un espace d'échanges sécurisé et ouvert, sans jugement, afin de pouvoir s'entraider dans « l'après. » La constitution d'une association s'est vite imposée, afin de pouvoir donner forme à ce mouvement et créer une représentation active et reconnue, à même de mener des actions collectives. Life for Paris s’est donc constitué comme association officiellement le 13 janvier 2016.
http://lifeforparis.org/

13 ONZE 15 : FRATERNITE ET VERITE
L’association “ 13 ONZE 15 : Fraternité et Vérité ” a été créée le 9 janvier 2016, par des victimes et proches de victimes des attentats survenus le 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. L’association est à but non lucratif et s’engage à rester indépendante de tout mouvement politique ou religieux. Depuis juillet 2016, " 13 ONZE 15 : Fraternité et Vérité " est reconnue d’intérêt général à caractère social et philanthropique, de sorte que les dons effectués à son profit ouvrent droit au bénéfice des réductions d’impôts prévues par la loi. Depuis janvier 2017, l’association a été agréée par le Ministère de la Justice pour pouvoir se porter partie civile dans l’instruction des attentats du 13/11/15
http://13onze15.org/
Toute personne parisienne peut contacter PAV 75 pour une aide juridique, sociale et psychologique.
Emilie Chaix / Ville de Paris

Contacter PAV 75

Espace d’information et d’accompagnement des victimes
du terrorisme et d
accidents collectifs (EIA)
Sur rendez-vous
18, rue Poliveau - Paris 5e
Tél : 01 83 62 25 05
[espaceinformatif.pav puis pav75.fr après le signe @]rfcnprvasbezngvs.cni@cni75.se[espaceinformatif.pav puis pav75.fr après le signe @]
PAV 75 antenne sud
12, rue Charles Fourier - Paris 13e
Tél : 01 45 88 18 00
Du lundi au vendredi 9h-17h
PAV 75 antenne nord
22, rue Jacques Kellner - Paris 17e
Tél : 01 53 06 83 50
Du lundi au vendredi 9h-17h30

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.