Ville de Paris

Série

L'histoire de Paris en peinture : une expo originale à découvrir en ligne

Mise à jour le 23/06/2022
Découvrez les parcours numériques "Paris vues d'artistes" consacrés aux quartiers de la place de Clichy (17e-18e) et de la place de l'Europe (8e). Proposés par des habitants de ces quartiers dans le cadre du Budget participatif, ils rendent compte de l'effervescence artistique parisienne au XIXème siècle, à travers des œuvres signées par Caillebotte, Monet, Degas, Manet ou encore Pissarro.

Place de Clichy, refuge des artistes impressionnistes

Le boulevard de Clichy sous la neige, 1886 Peinture à l’huile sur toile, 48 x 65 cm Minneapolis, Institute of Arts, legs de Putnam Dana McMillan (inv. 61.36.16)
"Le boulevard de Clichy sous la neige", 1886, Paul Signac (1863-1935), Peinture à l’huile sur toile, 48 x 65 cm Minneapolis, Institute of Arts, legs de Putnam Dana McMillan (inv. 61.36.16)
Crédit photo : © Minneapolis, Institute of Arts
Le 17e arrondissement a été le lieu de résidence de nombreux artistes. Émile Zola, un grand défenseur de l’Impressionnisme, a vécu à proximité des Batignolles, suivi par plusieurs peintres comme Auguste Manet, Alfred Sisley, Frédéric Bazille, Auguste Renoir, mais aussi Paul Cézanne, et bien d’autres artistes encore.
Ce parcours autour de la place Clichy, entre le 17e et le 18e arrondissements, a été proposé par l’association Déclic 17/18 dans le cadre du Budget participatif. Il permet de découvrir l’histoire des peintres ayant vécu, travaillé dans ce quartier qui, au-delà du Groupe des Batignolles, marquèrent, pour certains d’entre eux, l'histoire de l'impressionnisme.

Quartier de l'Europe, une nouvelle vision de la ville

Gustave Caillebotte (1848-1894), Le pont de l’Europe, 1876, peinture à l’huile sur toile, 1,25 x 1,80 cm, Genève, Musée du Petit Palais.
Gustave Caillebotte (1848-1894), Le pont de l’Europe, 1876, peinture à l’huile sur toile, 1,25 x 1,80 cm, Genève, Musée du Petit Palais.
Crédit photo : Bridgeman Images
À partir de 1826, le quartier de l’Europe (8e) est progressivement urbanisé. Mais, avec l'aménagement de la première ligne de chemin de fer en 1837 et surtout, l’annexion de la commune des Batignolles-Monceau en 1860, le quartier devient assez vite l’un des symboles de cette ville de Paris alors en pleine transformation.
Des peintres comme Manet, Monet, Renoir, Pissarro, Caillebotte ou bien encore Goeneutte, et d’autres encore, côtoient ce quartier à partir des années 1870. Alors que le Second Empire cède le pas à la Troisième République, ils développent une nouvelle vision de la ville, transformée par la technologie. Ils s’intéressent aux sujets de la vie moderne, à la peinture en plein air et aux jeux de lumière. Certains comme Monet et Renoir deviendront les chefs de proue du mouvement impressionniste ; d’autres y apporteront leur touche esthétique et leur soutien financier.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations