Ouvrir la recherche
Actualité

Sport féminin et transformations olympiques : soutien à 23 associations engagées

Mise à jour le 03/12/2021
L'appel à projets « Paris Sportives » réalisé dans le cadre de la mesure 12 du programme « Transformations olympiques » et de la partie « Héritage » de Paris 2024, a sélectionné 23 associations ou clubs parisiens.
Lancée en 2020, la première édition avait permis de retenir 14 associations ou clubs parisiens proposant des activités sportives régulières pour les femmes en accès libre, dans l'espace public sur les terrains d’éducation physique (TEP) et dans les squares.
L'objectif de ce dispositif : favoriser la mixité des terrains de sport et permettre aux femmes, qui représentent 53 % de la population parisienne, de se réapproprier l’espace public et de continuer ensuite à pratiquer une activité sportive soit dans le cadre d’un club soit de façon libre.
Devant le succès de cette initiative, la Ville de paris avec le soutien du Fonds de dotation Paris 2024 a reconduit le dispositif pour 2022, en soutenant le renouvellement de 12 projets réussis de la première année ainsi que 11 nouveaux projets de la promotion 2 pour un budget total de 185 000 €.

Les 12 projets reconduits de la promotion 1

  • Le Panamboyz et Girlz United : club de football du 20e arrondissement, 100 % inclusif et luttant contre les discriminations qui organise des ateliers de football hebdomadaires pour 50 jeunes filles, de 6 à 14 ans, sur le TEP Alexandre-Luquet (20e).
  • Le Paris Lady Basket : club de basket féminin situé à la porte des Lilas (20e), qui propose du basket pour les filles tout en œuvrant pour l’éducation populaire et citoyenne. Le club souhaite mettre en place des animations sportives hebdomadaires (basket fitness, zumba, hip-hop, cardio-training…) sur le TEP Paul Meurice (20e) et des ateliers éducatifs autour de l’égalité femmes/hommes pour 150 adolescentes et jeunes adultes.
  • La Domrémy Basket 13 : club de basket-ball du 13e arrondissement qui développe la pratique du basket féminin. Le club souhaite mettre en place 3 séances hebdomadaires de basket-ball pour 30 adolescentes sur les TEP Bourneville, Carpentier et Moureu (13e).
  • Maison 13 Solidaire : centre socioculturel situé dans le 13e arrondissement qui souhaite mettre en place 3 séances hebdomadaires de sport (football, basket-ball, arts martiaux, yoga, etc.) pour 50 jeunes filles et femmes du centre social sur les TEP Charles Trenet et Robert-Bajac (13e).
  • Amunanti : association, basée dans le 18e arrondissement, qui a pour vocation de mettre en place et de soutenir des projets culturels, sportifs et artistiques, intergénérationnels et interculturels en Île-de-France. Elle souhaite organiser des cours collectifs de boxe sur les TEP Chapelle Charbon et Chapelle International (18e) pour 140 femmes durant les vacances scolaires, et 1 séance de renforcement physique tous les dimanches d’avril à septembre.
  • Cultures sur Cour : association culturelle œuvrant auprès des jeunes et de leur famille au sein du quartier Amiraux-Simplon (18e) qui propose de mettre en place 1 séance hebdomadaire de football/basket-ball sur le TEP du jardin Henri Sauvage (18e) et des tournois pendant les vacances scolaires pour 30 jeunes filles de 11 à 18 ans.
  • Socios Solidaires : association sportive et culturelle qui propose des créneaux hebdomadaires de découverte du football et du basket-ball à 200 jeunes filles et femmes sur le TEP Marcel Sembat (18e).
  • Ladies & Basketball : association qui utilise le basket-ball, et le sport de manière générale, comme levier socio-éducatif pour des filles et des femmes. L’association propose de mettre en place 12 sessions de basket-ball et autres activités sportives et culturelles, pendant les week-ends de mai à septembre, notamment sur des terrains du nord-est parisien, pour permettre aux femmes d’avoir une pratique hebdomadaire et de clôturer par un grand événement sportif et culturel pour 400 femmes au total.
  • Tu Vis Tu Dis : association qui a pour mission de promouvoir l’égalité, permettre aux femmes de se réapproprier l’espace public, lutter contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes en utilisant le sport comme moyen d’action. L’association propose de mettre en place des séances hebdomadaires de football mixte sur 5 TEP parisiens pour plusieurs centaines de jeunes filles et adolescentes.
  • Basket Paris 14 et le Paris Basket 15 : deux clubs de basket-ball localisés respectivement dans les 14e et 15e arrondissements de Paris. Les deux associations proposent de mettre en place 1 séance hebdomadaire durant l’année (d’avril à juin), puis 2 séances hebdomadaires durant l’été autour de 4 sports (basket 3x3, boxe, danse et double dutch) au Playground Paris 14 (14e) et le TEP du docteur Calmette (15e). Les deux associations proposent également une exposition photo avec des clichés de joueuses prises lors du premier tournoi.
  • Paris 13 Atlético : club de football du 13e arrondissement qui propose de mettre en place 5 séances hebdomadaires de football sur les TEP Charles Moureu, Dunois et Docteur Laurent (13e) pour 60 filles en s’appuyant sur les associations locales pour identifier les filles éloignées de la pratique.
  • Eiffel Basket Club : club de basket localisé dans le 15e arrondissement qui propose de mettre en place 2 séances hebdomadaires de basket-ball, les samedis ou dimanches de mai à juillet sur le TEP Mourlon (15e) ainsi que 2 tournois de basket 3x3 sur la même période, sur les TEP Croix Nivert et Émile Anthoine (15e), pour 500 jeunes filles et femmes.

Les 11 nouveaux projets de la promotion 2

  • Kabubu : association humanitaire qui œuvre à l’intégration des réfugiés par le sport. Elle propose de mettre en place 2 séances hebdomadaires de yoga, 1 séance hebdomadaire de basketball ainsi que des moments de découverte et d’initiation à de nouvelles pratiques auprès de 100 à 200 femmes, le projet étant itinérant dans les parcs et TEP parisiens.
  • Hustle Paris Basket : club de basket destiné aux jeunes localisé dans le 14e arrondissement qui propose de mettre en place des séances composées de multiples activités sportives émergentes et de self-défense pour les jeunes filles et les femmes, ainsi que d’ateliers de sensibilisation pour l’égalité des genres et contre toutes les formes de violences faites aux femmes. Ces dispositifs se tiendraient dans des parcs des 7e, 13e et 14e arrondissements.
« Le projet associatif de Hustle Paris est fondé sur la volonté d’aider les Franciliens les plus démunis socialement, psychologiquement et /ou financièrement en leur donnant accès au sport, à la culture et à l’éducation, explique Adeline Legrand, de l'association Hustle Paris Basket. Il est dans notre rôle de mettre en place des projets et aides afin de leur donner des espaces d’expression ouverts en les guidant. »

Il faut que les femmes puissent se donner l’opportunité de pratiquer en toute liberté et en toute sécurité une activité pour leur santé et favoriser le lien social en extérieur.

Adeline Legrand
Hustle Paris Basket
  • Paris Université Club : association sportive omnisport comptant plus de 6 000 adhérents, historiquement implantée dans le 13e arrondissement, qui propose de mettre en place 2 séances hebdomadaires de basketball sur les TEP Kellermann et Glacière (13e) pour 30 femmes à chaque séance.
  • Quai de Jemmapes X : club de basketball situé dans le 10e arrondissement qui propose d’organiser durant l’été des entraînements et des matchs exclusivement féminins ainsi que des tournois de 3x3 féminins et mixtes sur le TEP Jemmapes pour 50 femmes.
  • Le Comité de Paris de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées : association qui s’occupe de la gestion, de l’organisation et du développement de ces sports sur le territoire parisien. Le comité souhaite organiser sur chaque période de vacances scolaires des séances d’initiation au jujitsu et au self-défense ainsi que des sessions de sensibilisation contre les violences faites aux femmes auprès de 300 femmes.
  • Le Comité départemental de Paris de la Fédération sportive et gymnique du travail : association omnisport comptant plus de 14 000 adhérents sur le territoire parisien. Le comité veut mettre en place 2 séances hebdomadaires de basketball, handball et football sur les TEP Braille (12e), Reverdy ou Barbanègre (19e), ainsi qu’un tournoi multisport à la fin du programme.
  • Racing Multi Athlon : club omnisport du 7e arrondissement qui propose d’organiser 3 séances hebdomadaires de course à pied dans les 7e et 15e arrondissements pour 50 femmes ainsi que leur accompagnement sur une course féminine parisienne (La Parisienne ou Odysséa).
  • Paris Acasa Futsal : club de futsal du 10e arrondissement qui propose d’organiser pour 40 filles des séances d’entraînement, des matchs et des tournois féminins et mixtes, sur les TEP Curial et Barbanègre (19e) ainsi qu’un accompagnement scolaire.
  • Les Enfants de la Goutte d’Or : association sportive de football et de taekwondo du 18e arrondissement qui souhaite mettre en place pour 70 filles 2 séances hebdomadaires de marche sportive et, sur les vacances scolaires, des journées comprenant des ateliers de prévention et des activités sportives. Ce projet prendrait place au TEP de la Goutte d’Or et au Square Léon (18e).
« La marche sportive féminine a été mise en place pour favoriser l’intégration de femmes éloignées de la pratique sportive et leur permettre de prendre conscience des bienfaits du sport sur la santé physique et psychique, en même temps que se réapproprier positivement l’espace public parisien », explique Lydie Quentin, directrice des Enfants de la Goutte d'Or.

Notre ambition est qu’un maximum de jeunes filles et femmes se sentent à l’aise dans leur tête, dans leurs baskets et dans leur ville.

Lydie Quentin
directrice des Enfants de la Goutte d’Or
  • Le Comité Parisien de Basketball : association qui s’occupe de la gestion, de l’organisation et du développement du basketball sur le territoire parisien. Le Comité souhaite organiser des tournois de 3x3 sur les TEP rénovés des 12e, 14e, 15e, 18e et 19e arrondissements, ainsi que des actions de sensibilisation au développement durable et au basket Santé.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations