Ouvrir la recherche
Service

Les aides à l'innovation et à la création

Mise à jour le 21/06/2019
Plusieurs structures proposent en liaison avec la Ville de Paris un accompagnement personnalisé aux porteurs de projets et un panel d’aides au financement correspondant à chaque étape de développement de l’entreprise.

Les dispositifs de financement

La Ville de Paris propose un ensemble de dispositifs dédiés aux entrepreneurs ayant des difficultés à accéder au crédit bancaire (ADIE, Paris Initiative Entreprendre), aux entreprises à fort potentiel de développement (Réseau Entreprendre Paris) et à l’innovation (Paris Initiative Amorçage, Scientipôle Initiative).
Les "Grands Prix" organisés par la Ville (création, innovation, prix de perfectionnement aux métiers d'art) permettent quant à eux de récompenser les projets innovants et font de Paris un territoire d'innovation et de culture.
Association pour le droit à l'initiative économique (ADIE)
Mairie de Paris

Les aides dédiées aux entreprises innovantes

Paris Innovation Amorçage (PIA)

Pour accompagner le financement des entreprises accueillies dans les incubateurs labellisés Paris Innovation, la Ville de Paris a créé avec la Banque Publique d’Investissement un dispositif de financement des projets innovants en phase de pré-amorçage et d'amorçage. Ce fonds permet également le financement de projets expérimentations sur le territoire parisien, avec le soutien de Paris&Co, l’agence de développement économique, d’attractivité et d’innovation de la Ville de Paris. Bénéficiaire : toute entreprise incubée dans un des incubateurs labellisés Paris Innovation et toute start-up ou PME portant un projet d’expérimentation d’une solution innovante à Paris. Type d’activité : le projet doit avoir une dimension innovanteFinancement : subvention d’un maximum de 30.000 euros pour les entreprises en phase de création ou de lancement. La demande d’aide doit être adressée à la Banque Publique d’Investissement.Contacts : les contacts sont à prendre directement auprès des incubateurs labellisés Paris Innovation ou de Paris&Co pour les projets d’expérimentation.

Le Paris French Tech Ticket

Le French Tech Ticket est le programme pour inciter les entrepreneurs étrangers à venir créer leur startup en France. Parce que la dynamique d'un écosystème de startups se juge aussi sur sa capacité à attirer les talents internationaux pour partager les cultures entrepreneuriales et créer les conditions dans l’entreprise d'une croissance à l'international, l’Initiative French Tech prévoit un concours de startups internationales avec un package d’accueil attractif pour les lauréats.A savoir que ce concours destiné prioritairement aux entrepreneurs internationaux peut accueillir un français maximum dans un équipe internationale de 2 à 3 co-fondateurs.Plus d'infos: http://www.frenchtechticket.paris/  et http://www.frenchtechticket.paris/5/why-paris

Scientipôle Initiative

Membre du réseau Initiative France, Scientipôle Initiative soutient la création d'entreprises innovantes sur le territoire d’Ile de France.Bénéficiaire : porteur de projet détenant au moins 5 % du capital dans une entreprise parisienne innovante de moins de 3 ans d'activité, avec un potentiel de développement démontré (création d'emploi), à la fin du stade de Recherche & Développement en phase d'amorçage commercial. Scientipôle initiative accompagne aux plans technique, entrepreneurial et à l'international.Type d’activité : entreprise innovanteFinancement : Prêt d'honneur sans intérêt ni garantie, accordé à titre personnel, d'un montant maximum 20.000 euros par porteur de projet et de 60.000 euros par entreprise (90.000 euros pour les projets ayant une dimension industrielle).Bâtiment PRINE - Bureau 40146 Rue René Clair 75018 ParisTél. : 01 60 19 42 67 - Fax : 01 60 19 49 32Courriel: npphrvy@fpvragvcbyr-vavgvngvir.bet[accueil puis scientipole-initiative.org après le signe @]

Le Paris Landing Pack

Ce pack proposé par Paris&Co à des entreprises étrangères leur offre une solution clé en mains pour s’installer dans l'un des incubateurs de la Ville pour une durée limitée, avec un minimum de contraintes, afin de tester le marché, leurs produits, de rencontrer des partenaires et des clients potentiels, d'étudier la réglementation sur place, etc…Objectif final : l’implantation définitive dans la foulée de ce « soft landing » !Ce guichet unique permet aux entreprises étrangères de :- S’installer jusqu’à 12 mois dans un incubateur Paris&Co pour 300€HT/poste- Avoir accès à une offre de logement pour le porteur de projet- Bénéficier d’une offre de services adaptés.

Les grands prix de l'innovation

GPI
Les Grands Prix de l'Innovation de la Ville de Paris ont vocation à soutenir la création d'entreprises innovantes dans des secteurs en forte croissance et à récompenser celles qui vont, par leur innovation, améliorer la vie de la Cité et développer le tissu économique parisien.
Chaque année, un lauréat est élu dans l'une des sept catégories des Grands Prix : numérique, éco-innovations, santé, services aux entreprises, services aux particuliers, technologies numériques et innovation sociale. Chaque lauréat se voit attribuer un chèque de 15 000€, ainsi qu'une place dans un incubateur ou une pépinière de la Ville de Paris. 
Les Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris existent depuis 13 ans et ont récompensé de nombreux porteurs de projets innovants. Les prix sont remis lors d'une cérémonie annuelle prestigieuse organisée en présence de nombreuses personnalités: l'occasion pour les porteurs de projets récompensés de se faire connaitre!

Catégorie Industries Numériques Créatives et Culturelles

Les projets qui concourent pour la catégorie industries numériques créatives et culturelles produisent, agrègent, manipulent, fournissent des solutions numériques destinées aux industries créatives et culturelles. Ces projets s’inscrivent particulièrement dans le champ des contenus numériques (données structurées ou non, images, sons, vidéo, etc.), ou conçoivent et/ou développent des solutions relatives à tout ce qui touche à la production et à la mise à disposition de contenus numériques et plus précisément concernent les champs d’application et d’innovation suivants :• La numérisation de données à contenu artistique ou culturel• La gestion des contenus datas : pré- et post-traitement des données, exploitation, qualification, traitement…• La production de e-contenus• L’édition numérique• Culture Presse Media, la presse innovante• Le communautaire • Les nouveaux média, le crossmédia et le transmédia• Les jeux vidéo et la gamification• Le stockage et archivage, formats de compression, systèmes d’indexation, outils de recherche• La capture et le traitement de l’image et du son• Image Son et Interactivité• L’éducation et la formation numérique

Catégorie Eco-Innovations

Les projets concourant pour la catégorie éco-innovations développent des technologies contribuant directement ou indirectement à une amélioration de l’environnement, et s’inscrivant plus généralement dans une logique de développement durable.• Diminution des émissions de GES• Efficacité énergétique• Energies vertes• Traitement des déchets• Développement durable• Agro-chimie• Végétalisations innovantes dont agriculture urbaine• Matériaux innovants respectueux de l’environnement

Catégorie Santé

Votre innovation réside dans le développement de solutions ou produits mis au service de la santé, du bien-être et/ou du mieux vivre. Les efforts de recherche et/ou transformation de pratiques sont conséquents et/ou l’utilisation de technologies nouvelles est primordiale. Votre service ou votre solution concourt notablement à une amélioration de la santé, des pratiques de soins, de la relation au patient, de l’observance ou de la prévention et de l’éducation à la santé• Equipements médicaux• Instrumentation• Prestations de services dans le secteur santé et/ou du bien être• Nouveaux médicaments• Dispositifs de prévention• Accompagnement de la dépendance, du vieillissement ou du handicap• Relation au patient

Catégorie Services aux Entreprises

Les projets qui concourent pour la catégorie services aux entreprises conçoivent et/ou développent des services ayant un réel intérêt pour les entreprises (BtoB). Ces services se démarquent de toute concurrence grâce à leur côté innovant très prononcé.• Services aux collectivités• Solutions d’amélioration des services publics• Outils de gestion de l’entreprise• Services bancaires, financiers et d’assurances• Innovations commerciales, marketing

Catégorie Services aux Particuliers

Les projets qui concourent pour la catégorie services aux particuliers conçoivent et/ou développent des services ayant un réel intérêt pour les particuliers (BtoC). Ces services se démarquent de toute concurrence grâce à leur côté innovant très prononcé.• Services aux personnes• Innovations dans la Ville• Banque, services financiers, commerce, assurance• Confort, bien être, assistance

Catégorie Technologies Numériques

Les candidats de la catégorie technologies numériques développent des innovations qui concernent tout ce qui touche aux télécommunications, au logiciel, et au hardware en général :• Télécommunications, réseau• Logiciels complexes, embarqués, d’infrastructure• Data-mining, big data, bases de données• Operating systems• Sécurité informatique• Electronique, bureautique, périphériques• Outils de conception et développement de systèmes• Technologies de connectivité• Robotique et objets communicants

Catégorie Innovation Sociale

Les projets de la catégorie innovation sociale témoignent de la qualité de la démarche sociale de l’entreprise et de son intégration comme un élément structurant du projet d’entreprise. L’innovation sociale peut s’entendre comme toute solution, démarche ou pratique visant à améliorer la réponse à des besoins sociaux mal ou peu satisfaits. Ces innovations concernent aussi bien les produits, les services que le mode de production, de distribution, de management, etc. de l’entreprise.• Economie circulaire• Economie du partage• Financement alternatif• Lien intergénérationnel• Réduction des fractures sociales• Mutualisation des compétences

Les Grands Prix de la Création de la Ville de Paris

Coralie Marabelle
© Hedwig Jenning
Associé à la création depuis toujours, Il semblait naturel que Paris se dote d'une distinction en la matière.
C'est ainsi que naissait en 1993 le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, récompense annuelle pour un créateur de talent.
À partir de 2003, le Prix s'étoffe et distingue désormais trois catégories: métiers d'art, mode et design.
Associé à la création depuis toujours, Il semblait naturel que Paris se dote d'une distinction en la matière. C'est ainsi que naissait en 1993 le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, récompense annuelle pour un créateur de talent.
À partir de 2003, le Prix s'étoffe et distingue désormais trois catégories : métiers d'art, mode et design.
Aujourd’hui, les Grands Prix de la Création de la Ville de Paris ont pour vocation à mettre en lumière et soutenir six talents du design, de la mode et des métiers d’art. Ces trois secteurs économiques prouvent, année après année, leur dynamisme et confortent l’image d’excellence de la création parisienne.
Les Grands Prix distinguent deux professionnels dans chaque discipline : design, mode et métiers d’art :
  • Le Grand Prix de la Création récompense un professionnel pour la qualité de son projet, sa stratégie de développement, son engagement dans la transmission des savoir-faire ou l’innovation.
  • Le Prix Talent émergent récompense un professionnel dont le projet est particulièrement prometteur. Le prix est un encouragement.
Chaque année en septembre les nombreuses candidatures sont examinées par des personnalités qualifiées qui sélectionnent une dizaine d'entre elles pour chaque catégorie.
Les finalistes sont invités à venir présenter leur parcours et leurs œuvres lors d'une audition devant un jury d'experts qui débattent et choisissent le lauréat en novembre.
Les prix sont remis lors d'une cérémonie à l'Hôtel de Ville en présence de nombreuses personnalités. Le grand public peut admirer ces talents lors d’une exposition organisée par les Ateliers de Paris et visant à les promouvoir.
Chaque année le jury récompense la grande qualité des œuvres proposées, et la personnalité de ces professionnels qui font de la Capitale une place incontournable de la création.

Les prix de perfectionnement aux métiers d’art, savoir-faire en transmission

Prix Perf
Les Prix de perfectionnement aux métiers d’art sont décernés chaque année par la Ville de Paris. Dotés de 10 000€ chacun, ils ont pour vocation de permettre à de jeunes adultes ou à des adultes en reconversion, de parfaire leur formation en étant accueillis en stage dans l’atelier d’un artisan d’art, à temps complet, pendant un an.
Chaque candidat doit au préalable s’entendre avec un professionnel parisien des métiers d’art (selon la liste des métiers d’art) reconnu pour son expérience, et qui acceptera, si le candidat est lauréat du Prix, de l’accueillir en qualité de stagiaire.
Les lauréats sont sélectionnés sur la cohérence de leur parcours, la motivation et la qualité de leur projet professionnel, sans condition de diplômes spécifiques.
Pour cette nouvelle édition, la Fondation Rémy Cointreau, qui s’est donné pour mission de valoriser et accompagner la transmission de savoir-faire d’excellence, s’associe à la Ville de Paris pour la création de cinq nouveaux prix de perfectionnement aux métiers d’art.
Fort de son héritage et de son ancrage en Nouvelle Aquitaine, la Fondation Rémy Cointreau offre avec ces cinq prix, la possibilité à des Parisiens, jeunes adultes ou adultes en reconversion, de se perfectionner au sein de l’atelier d’un artisan d’art de Nouvelle Aquitaine ou à l’inverse à de jeunes adultes ou adultes en reconversion de Nouvelle Aquitaine, de se perfectionner auprès d’un artisan d’art parisien.

Présentation du dispositif

Le stage

Le stage, à vocation professionnelle, a comme objectif de permettre à de jeunes adultes ou à des adultes en reconversion de poursuivre et d’optimiser leur formation dans la spécialité qu’ils ont choisie. Les lauréats pourront ainsi acquérir une meilleure compréhension des spécificités du métier auquel ils se destinent, et des réalités de la vie d’une entreprise.
Le stage fait l’objet d’une convention entre la Ville de Paris, le formateur et le lauréat du Prix, qui doit produire un rapport à la fin de son stage. Le Prix de perfectionnement aux métiers d’art, d’un montant de 10 000 euros, est versé à chaque lauréat, pour moitié (5 000 euros) au terme du premier mois de stage, et pour la seconde moitié au terme du 6e mois de stage (5 000 euros). Les lauréats débutent leur stage, d’une durée de 12 mois, soit en janvier, soit en avril.
Le lauréat-stagiaire est assujetti aux dispositions légales en ce qui concerne la durée hebdomadaire du travail et les congés payés. Si le lauréat-stagiaire ne bénéficie pas déjà d’une couverture sociale (étudiant, ayant droit, maintien des droits…), il devra s’affilier à la sécurité sociale pour la couverture du risque « maladie » et du régime de l’assurance volontaire pour la couverture du risque « accidents du travail- maladies professionnelles ».

Des domaines d’activité très variés

Les métiers d’art parmi lesquels les candidats peuvent postuler pour le Prix de perfectionnement aux métiers d’art de la Ville de Paris relèvent de la liste des métiers d’art, fixée par l’arrêté ministériel du 24 décembre 2015. Cette liste regroupe 198 métiers et 83 spécialités répartis en 16 domaines.
On y trouve notamment : l’ébénisterie, la maroquinerie, la restauration de tableaux, la reliure, les métiers du verre et du vitrail, la lutherie, la céramique, la tapisserie d’ameublement, l’imprimerie et la gravure, la bijouterie, l’orfèvrerie, la joaillerie, les métiers de la mode et de la haute couture, la décoration, la restauration du mobilier.

Conditions d’attribution

Chaque candidat doit au préalable s’entendre avec un artisan d’art parisien reconnu pour son expérience, et qui acceptera, si le candidat est lauréat du Prix, de l’accueillir en qualité de stagiaire pendant un an, à temps complet.
Les dossiers de candidature sont examinés conjointement par Les Ateliers de Paris, l’Institut National des Métiers d’Art, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Paris et la Fondation Rémy Cointreau à l’automne de l’année précédant le stage.
Les lauréats seront avant tout sélectionnés sur la cohérence de leur parcours, la motivation et la qualité de leur projet professionnel, sans condition de diplômes spécifiques. Une liste des lauréats sera établie à l’issue de cet examen. Une liste complémentaire pourra, si nécessaire, être établie.

Dépôt des candidatures

Les candidatures sont à déposer via la plateforme dédiée ici : Formulaire de candidature
Fin de l’appel à candidature le mercredi 30 octobre 2019 à minuit.

Les résultats seront annoncés fin novembre ou début décembre pour un début de stage au 1er janvier ou au 1er avril de l’année suivante. Chaque candidat sera prévenu, uniquement par courrier fin novembre, de la suite donnée à sa candidature.

Contact

Pour tout renseignement complémentaire, contacter : 
  • Les Ateliers de Paris : 30 rue du Faubourg Saint Antoine, 75012 Paris.
  • Margaret Babara Toure[margaret.babara-toure puis paris.fr après le signe @] - Tél. : 01 71 18 75 73.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.