Ville de Paris

Service

Les aides à l'innovation et à la création

Mise à jour le 27/07/2021
Plusieurs structures proposent en liaison avec la Ville de Paris un accompagnement personnalisé aux porteurs de projets et un panel d’aides au financement correspondant à chaque étape de développement de l’entreprise.

Les dispositifs de financement

La Ville de Paris propose un ensemble de dispositifs dédiés aux entrepreneurs ayant des difficultés à accéder au crédit bancaire (ADIE, Paris Initiative Entreprendre), aux entreprises à fort potentiel de développement (Réseau Entreprendre Paris) et à l’innovation (Paris Initiative Amorçage, w).
Intérieur de l'incubateur 104 factory
Intérieur de l'incubateur 104 factory
Crédit photo : Emilie Chaix / Ville de Paris

Les aides dédiées aux entreprises innovantes

Le Fonds Parisien pour l'innovation, fonds d’amorçage pour les jeunes pousses parisiennes

Le Fonds Parisien pour l'Innovation succède au Paris Innovation Amorçage (PIA), créé en 2009 en partenariat avec la banque Publique d’investissement (BPI France), un fonds co-abondé chaque année à parité, à hauteur de 8M€ par an. Comme celui-ci, il prend la forme d’une subvention jusqu’à 30.000 euros à des jeunes entreprises à fort potentiel. Il a été doté depuis sa création de 61,5 millions d’euros, a aidé plus de 1.700 startups dont de grandes réussites, soit environ 250 projets par an et a constitué un levier très notable dans la constitution d’un écosystème robuste et reconnu de start-ups à Paris.
Flyer détaillant le contenu de l'article sur le Fonds Parisien de l'innovation
Crédit photo : BPI FRANCE et DAE
Le fonds, renommé Fonds parisien pour l’innovation, visera en priorité l’accompagnement de projets innovants à impact. Ce repositionnement acte la volonté d’accompagner des projets issus des filières d’innovation prioritaires et à même de les transformer durablement.
La politique de soutien direct aux jeunes acteurs innovants évolue pour qu’ils contribuent, plus fortement, à relever les défis de la transition écologique, économique et sociale de demain.
L’innovation soutenue par la Ville en partenariat avec Bpifrance dans le cadre du Fonds parisien pour l’innovation devra demain contribuer à la création de nouveaux produits et de nouveaux services respectueux de l'environnement et socialement responsable.
Le Fond parisien pour l'innovation se décompose en 3 volets:
- l'aide à l'incubation
- l'aide à l'expérimentation
- l'aide à la fabrication
Pour en savoir plus sur les différents volets du Fonds Parisien pour l'innovation:
Comme le dispositif PIA et dans le cadre de la loi Notre, ce dispositif de soutien financier s’adosse au règlement d’intervention de la Région Ile de France dans le champ des Aides aux entreprises : Innov’up
Les acteurs de l’innovation engagés dans les secteurs de la transition écologique, de l’innovation sociale, de la santé, de l’industrie durable, et des industries culturelles et créatives sont particulièrement ciblés.
Le Paris Innovation Amorçage c'était :
1780 entreprises aidées
1 ère convention entre la Ville de Paris et BPI France en 2009
28 incubateurs partenaires
8 entreprises du NEXT 40 qui ont bénéficié du PIA : Guest to Guest, Voodoo, Back Market, Evaneos, Wynd, Bioserenity, Doctolib, Ynsect.

Les aides dédiées à la création

Les Grands Prix de la Création de la Ville de Paris

Coralie Marabelle
Crédit photo : © Hedwig Jenning
Associé à la création depuis toujours, Il semblait naturel que Paris se dote d'une distinction en la matière.
C'est ainsi que naissait en 1993 le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, récompense annuelle pour un créateur de talent.
À partir de 2003, le Prix s'étoffe et distingue désormais trois catégories: métiers d'art, mode et design.
Associé à la création depuis toujours, Il semblait naturel que Paris se dote d'une distinction en la matière. C'est ainsi que naissait en 1993 le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, récompense annuelle pour un créateur de talent.
À partir de 2003, le Prix s'étoffe et distingue désormais trois catégories : métiers d'art, mode et design.
Aujourd’hui, les Grands Prix de la Création de la Ville de Paris ont pour vocation à mettre en lumière et soutenir six talents du design, de la mode et des métiers d’art. Ces trois secteurs économiques prouvent, année après année, leur dynamisme et confortent l’image d’excellence de la création parisienne.
Les Grands Prix distinguent deux professionnels dans chaque discipline : design, mode et métiers d’art :
  • Le Grand Prix de la Création récompense un professionnel pour la qualité de son projet, sa stratégie de développement, son engagement dans la transmission des savoir-faire ou l’innovation.
  • Le Prix Talent émergent récompense un professionnel dont le projet est particulièrement prometteur. Le prix est un encouragement.
Chaque année en septembre les nombreuses candidatures sont examinées par des personnalités qualifiées qui sélectionnent une dizaine d'entre elles pour chaque catégorie.
Les finalistes sont invités à venir présenter leur parcours et leurs œuvres lors d'une audition devant un jury d'experts qui débattent et choisissent le lauréat en novembre.
Les prix sont remis lors d'une cérémonie à l'Hôtel de Ville en présence de nombreuses personnalités. Le grand public peut admirer ces talents lors d’une exposition organisée par les Ateliers de Paris et visant à les promouvoir.
Chaque année le jury récompense la grande qualité des œuvres proposées, et la personnalité de ces professionnels qui font de la Capitale une place incontournable de la création.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Les prix Savoir-faire en transmission

Prix Savoir-faire en transmission 2021
Crédit photo : Bureau design, mode et métiers d'art
Les Prix Savoir Faire en transmission sont décernés chaque année par la Ville de Paris. Dotés de 10 000€ chacun, ils ont pour vocation de permettre à de jeunes adultes ou à des adultes en reconversion, de parfaire leur formation en étant accueillis en stage dans l’atelier d’un artisan d’art, à temps complet, pendant un an.
Chaque candidat doit au préalable s’entendre avec un professionnel parisien des métiers d’art (selon la liste des métiers d’art) reconnu pour son expérience, et qui acceptera, si le candidat est lauréat du Prix, de l’accueillir en qualité de stagiaire.
Les lauréats sont sélectionnés sur la cohérence de leur parcours, la motivation et la qualité de leur projet professionnel, sans condition de diplômes spécifiques.
Pour cette nouvelle édition, la Fondation Rémy Cointreau, qui s’est donné pour mission de valoriser et accompagner la transmission de savoir-faire d’excellence, s’associe à la Ville de Paris pour la création de cinq nouveaux prix de perfectionnement aux métiers d’art.
Fort de son héritage et de son ancrage en Nouvelle Aquitaine, la Fondation Rémy Cointreau offre avec ces cinq prix, la possibilité à des Parisiens, jeunes adultes ou adultes en reconversion, de se perfectionner au sein de l’atelier d’un artisan d’art de Nouvelle Aquitaine ou à l’inverse à de jeunes adultes ou adultes en reconversion de Nouvelle Aquitaine, de se perfectionner auprès d’un artisan d’art parisien.

Présentation du dispositif

Le stage
Le stage, à vocation professionnelle, a comme objectif de permettre à de jeunes adultes ou à des adultes en reconversion de poursuivre et d’optimiser leur formation dans la spécialité qu’ils ont choisie. Les lauréats pourront ainsi acquérir une meilleure compréhension des spécificités du métier auquel ils se destinent, et des réalités de la vie d’une entreprise.
Le stage fait l’objet d’une convention entre la Ville de Paris, le formateur et le lauréat du Prix, qui doit produire un rapport à la fin de son stage. Le Prix de savoir faire en transmission d’un montant de 10 000 euros, est versé à chaque lauréat, pour moitié (5 000 euros) au terme du premier mois de stage, et pour la seconde moitié au terme du 6e mois de stage (5 000 euros). Les lauréats débutent leur stage, d’une durée de 12 mois, soit en janvier, soit en avril.
Le lauréat-stagiaire est assujetti aux dispositions légales en ce qui concerne la durée hebdomadaire du travail et les congés payés. Si le lauréat-stagiaire ne bénéficie pas déjà d’une couverture sociale (étudiant, ayant droit, maintien des droits…), il devra s’affilier à la sécurité sociale pour la couverture du risque « maladie » et du régime de l’assurance volontaire pour la couverture du risque « accidents du travail- maladies professionnelles ».
Des domaines d’activité très variés
Les métiers d’art parmi lesquels les candidats peuvent postuler pour le Prix de savoir faire en transmission de la Ville de Paris relèvent de la liste des métiers d’art, fixée par l’arrêté ministériel du 24 décembre 2015. Cette liste regroupe 198 métiers et 83 spécialités répartis en 16 domaines.
On y trouve notamment : l’ébénisterie, la maroquinerie, la restauration de tableaux, la reliure, les métiers du verre et du vitrail, la lutherie, la céramique, la tapisserie d’ameublement, l’imprimerie et la gravure, la bijouterie, l’orfèvrerie, la joaillerie, les métiers de la mode et de la haute couture, la décoration, la restauration du mobilier.
Conditions d’attribution
Chaque candidat doit au préalable s’entendre avec un artisan d’art parisien reconnu pour son expérience, et qui acceptera, si le candidat est lauréat du Prix, de l’accueillir en qualité de stagiaire pendant un an, à temps complet.
Les dossiers de candidature sont examinés conjointement par le Bureau du design, de la mode et des métiers d'art, l’Institut National des Métiers d’Art, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Paris et la Fondation Rémy Cointreau à l’automne de l’année précédant le stage.
Les lauréats seront avant tout sélectionnés sur la cohérence de leur parcours, la motivation et la qualité de leur projet professionnel, sans condition de diplômes spécifiques. Une liste des lauréats sera établie à l’issue de cet examen. Une liste complémentaire pourra, si nécessaire, être établie.

Contact

Pour tout renseignement complémentaire, contacter :
  • Les Ateliers de Paris : 30 rue du Faubourg Saint Antoine, 75012 Paris.
  • Margaret Babara Toure[margaret.babara-toure puis paris.fr après le signe @] - Tél. : 01 71 18 75 73.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations