Ouvrir la recherche
Actualité

La vaccination contre le Covid-19 se poursuit dans les Ehpad publics

Mise à jour le 09/02/2021
Depuis le 7 janvier, dans les 15 Ehpad gérés par le Centre d'action sociale de la Ville de Paris (CASVP), les résidents ainsi que les personnels de plus de 50 ans et/ou avec des facteurs à risque sont concernés prioritairement par le démarrage de la campagne de vaccination contre le Covid-19. C’est le vaccin Pfizer BioNtech qui est proposé.

Comment se déroule la campagne de vaccination ?

La campagne de vaccination se déroule en deux temps pour les 15 Ehpad gérés par le CASVP :
  • du jeudi 7 janvier jusqu'à la mi-janvier, dans 9 établissements,
  • depuis le 15 janvier, dans les 15 Ehpad.
La vaccination contre le Covid-19 n'est pas obligatoire et résulte du libre choix de chacun. Le recueil du consentement des résidents s’effectue dans le cadre du droit et des règles habituelles, au cours d’une consultation pré-vaccinale. Celle-ci est organisée par les médecins traitants des résidents, qui sont des salariés du CASVP. L’objectif de la consultation pré-vaccinale est d’identifier l’absence de contre-indication et de déterminer le bénéfice-risque de la vaccination pour le résident. Cette phase d’explication et de recueil de l’accord des résidents est fondamentale.

Comment se déroulent les séances de vaccination ?

Les séances de vaccination ont lieu dans une salle dédiée dans chaque Ehpad qui a été aménagée à cet effet, contenant notamment :
  • un réfrigérateur,
  • un chariot d’urgence contenant des doses d’adrénaline en cas de réaction allergique,
  • une zone d’attente pour la surveillance des résidents après l’injection.
La vaccination est assurée par une des infirmières de l'Ehpad. Un médecin est présent au moment de l’injection et assure la surveillance des résidents après l’injection. Le vaccin Pfizer BioNtechIl cominarty ® nécessite 2 injections, à quelques semaines d'intervalle.

Une phase d'informations préalable aux résidents et à leurs familles

Les directrices et directeurs des Ehpad ont réuni les conseils de la vie sociale de chaque établissement. Il s’agit d’instances consultatives composées de représentants élus des résidents, des familles et des agents. Des mails et des documents d’information ont également été adressés aux familles, ainsi qu’aux tuteurs des résidents sous mesure de protection. Enfin, des réunions téléphoniques ont été organisées pour les familles.
Pour les résidents, la consultation pré-vaccinale avec le médecin traitant est le moment privilégié pour délivrer l’information la plus complète et la plus adaptée à chacun. Les résidents ont la possibilité de se faire accompagner par la personne de leur choix. Pour les résidents qui ne sont en mesure d’exprimer leur consentement seuls, les tuteurs ou toute autre personne que le résident a pu désigner sont associés.

Quel est le rôle des personnels des Ehpad dans ce processus de vaccination ?

Les personnels sont aussi une priorité dans la campagne de vaccination , notamment ceux qui ont plus de 50 ans et/ou avec des facteurs à risque. Ils sont invités à effectuer la consultation pré-vaccinale auprès de la médecine de prévention ou auprès de leurs médecins traitants personnels. Leur vaccination intervient elle aussi dans les Ehpad, elle est effectuée par du personnel de l'Ehpad.
À ce titre, le fait pour un personnel de se faire vacciner doit permettre l’augmentation de la couverture vaccinale, et, c’est l’objectif, de l’immunité collective. C’est aussi le moyen d’éviter de développer une forme grave de Covid-19.
La préparation et la réalisation de la vaccination des résidents et des agents sont une œuvre collective. Elles mobilisent les personnels médicaux et soignants, les personnels administratifs (qui pourront être mobilisés en renfort pour le suivi et la traçabilité), les psychologues (qui pourront répondre aux questions des résidents, des familles et des agents) et les animateurs (qui pourront gérer « l’ambiance » des salles de vaccination, avec de la musique douce par exemple).

Quels sont les publics concernés par cette première phase de vaccination ?

Les publics concernés par cette première phase sont outre les résidents volontaires en EHPAD :
  • Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suites et de réadaptation;
  • Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et petites unités de vie, y compris foyers de travailleurs migrants;
  • Les personnes handicapées vulnérables hébergées en maison d’accueil spécialisé et en foyer d’accueil médicalisé.;
  • Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de publics vulnérables),
  • Les aides à domicile intervenant auprès de PA et PH vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans et / ou à risque.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.