Ouvrir la recherche
Focus

Comment se déroule l'élection du maire de Paris ?

Mise à jour le 01/07/2020
Si les électeurs et les électrices sont les protagonistes des deux premiers tours, ce sont les conseillers·ères municipaux·ales qui élisent concrètement le nouveau maire à l'occasion d'un « troisième tour ». Explications sur cette séance du Conseil de Paris qui se tient ce vendredi à l'Hôtel de Ville.
Formellement, le futur maire de Paris n' a pas été élu au soir du second tour des élections municipales, le 28 juin. Il faut en effet attendre ce fameux « troisième tour » pour que le futur maire soit élu par ses pairs. Celui-ci se déroulera le vendredi 3 juillet au matin.

Vote des conseiller·ère·s municipaux·ales

Le maire de Paris est élu par ses pairs, c'est-à-dire par les conseiller·ère·s de Paris élu·e·s par les Parisien·ne·s à l'issue des deux tours des élections municipales des 15 mars et 28 juin 2020.
Le 3 juillet 2020, les 163 nouvelles et nouveaux conseiller·ère·s du conseil de Paris vont donc se réunir à l’Hôtel de Ville pour cette élection.
Techniquement, chacun·e des 163 conseiller·ère•s peut se présenter au poste de maire. En réalité, les candidat·e·s sont déjà connu·e·s.
Le vote à bulletin secret a lieu à la majorité absolue. Ce qui signifie que le futur maire de Paris doit obtenir le soutien d’au moins 82 conseillers·ères de Paris sur les 163. Sans majorité absolue, au premier tour, il est procédé à un deuxième scrutin. Un·e ou des candidat·e·s peut(vent) se désister. Lors de ce deuxième scrutin, la règle de la majorité absolue s'impose également.
Si cela s'avère nécessaire, faute de majorité absolue, il est procédé à un troisième scrutin. Et, cette fois, une majorité simple suffit. C'est donc le/la candidat·e parvenu·e en tête qui est élu·e. A noter qu'en cas d'égalité parfaite, c'est le/la candidat·e le/la plus âgée qui est élu·e.
Le maire de Paris est élu pour 6 ans . C’est à l'occasion de ce scrutin que les adjoint·e·s du/de la maire de Paris sont élu·e·s également par le conseil de Paris. Leur nombre ne peut pas excéder 30 % de l'effectif légal du conseil de Paris.

Qui sont les 163 « Grand·e·s Électeurs·rices »

Chaque arrondissement, en fonction de sa démographie, envoie un certain nombre d’élu·e·s au Conseil de Paris (de 3 à 18 élus). On les appelle « conseillers de Paris ».
Dans chaque arrondissement, les électeurs·rices élisent, via un scrutin de liste, un certain nombre de conseillers·ères dont le nombre varie en fonction de la démographie de l'arrondissement. Parmi ces conseillers·ères, ceux qui sont placé·e·s en tête de liste deviennent conseillers·ères de Paris - selon la règle de la proportionnelle, avec une « prime » pour la liste arrivée en tête - les autres restent conseillers·ères d'arrondissement.
Par exemple, le 15e arrondissement - le plus peuplé de Paris - compte 54 élus. 18 sont conseillers·ères de Paris et siègent à la fois au conseil de Paris et au conseil d’arrondissement. Le double, soit 36, sont conseillers·ères d’arrondissement et ne siègent qu’au conseil d’arrondissement.
Autre exemple : pour l’arrondissement le moins peuplé de Paris, le 6e arrondissement, qui compte 13 élus, 3 deviennent conseillers·ères de Paris et 10 conseillers·ères d’arrondissement.
Ce contenu est hébergé par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

L'élection des maires d'arrondissement

Huit jours (soit le 11 juillet) après l'élection du maire de Paris a lieu l'élection des maires d'arrondissement.
Chaque arrondissement dispose d'un conseil d'arrondissement qui élit en son sein son maire pour 6 ans.
Le conseil d'arrondissement élit également en son sein un ou plusieurs adjoint·e·s . Le nombre des adjoint·e·s ne peut être supérieur à 30 % du nombre total des membres, sans pouvoir être inférieur à quatre.
Certain·e·s conseiller·ère·s de Paris ou d'arrondissements siégeront également au conseil de la Métropole du Grand Paris.
Pour rappel, Paris compte 503 conseiller·ère·s d'arrondissement (y compris les conseillers·ères de Paris) qui ont été élu·e·s pour 6 ans lors des deux tours des élections municipales (15 mars et 28 juin). le nombre de conseiller·ère·s par arrondissement (dont certain·e·s sont également conseiller·ère·s de Paris) varie en fonction de la démographie.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.