Ouvrir la recherche
Actualité

Coupe du Monde Féminine de la FIFA : football et détente à la FIFA Fan Experience

Mise à jour le 11/07/2019
Du 7 juin au 7 juillet, la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 se déroule en France et notamment à Paris. Reportage à la FIFA Fan Experience qui a déjà accueilli 100.000 visiteurs près de la Canopée des Halles (1er)

Un Village FIFA Fan Experience aux Halles

Ouvert depuis le début du mois de juin, le Village FIFA Fan Experience mis en place par la Ville de Paris a déjà accueilli plus de 100.000 visiteurs. Et parmi eux, des Parisiennes, des Parisiens et de nombreux touristes étrangers, venus profiter des nombreuses activités sportives proposées et des matchs de la compétition retransmis sur grand écran.
Fan zone coupe du monde de football féminin
François Grunberg / Ville de Paris
Au milieu du jardin Nelson Mandela, nous rencontrons les footballeuses du "West Lothian College", originaires de la ville de Livingston (Ecosse). "C'est un lieu étonnant, tout le monde est très amical", sourit Katie, l'une des joueuses de cette équipe, qui vient de jongler avec un ballon avec dextérité. "En Ecosse, le football féminin progresse, mais il y encore beaucoup de résistance dans les familles, qui pensent que c'est d'abord un sport de garçons, détaille Collin", leur manager au West Lothian College.

Le football n'est pas qu'un sport, c'est aussi un moyen de gagner en confiance en soi

Collin
Manager de l'équipe féminine du West Lothian College (Ecosse)
Pour ce passionné de foot féminin, la Coupe du Monde représente une occasion unique de mélanger les cultures : "Nos jeunes joueuses ont pu rencontrer pour la première fois de leur vie des filles venues d'Argentine, du Kenya, du Brésil…" Il en est persuadé : "Le football n'est pas qu'un sport, c'est aussi un moyen de gagner en confiance en soi, un rapport à la nutrition différent…"

Aux Pays-Bas, le football est le sport numéro 1 chez les filles

Alice
Supportrice de l'équipe hollandaise
Fan zone coupe du monde de football féminin
François Grunberg / Ville de Paris
Alice est venue avec sa mère Anna, et toute leur famille. Elles sont, bien sûr, à fond derrière leur équipe : les Pays-Bas ! Un pays où la pratique du ballon rond au féminin est une évidence depuis des décennies : "C'est le sport numéro 1 pour les filles, dès leur plus jeune âge elles jouent au football sur des aires de jeux locales", souligne-t-elle.

Je profite de la Coupe du Monde pour sensibiliser les public aux traditions des pays accueillis

Fafa
Volontaire en service civique au LOC (comité d'organisation)
Fan zone coupe du monde de football féminin header
François Grunberg / Ville de Paris
Un babyfoot… mixte ! C'est un petit détail qui fait toute la différence sur le babyfoot mis à disposition gratuitement devant le stand animé par Fafa et plusieurs autres volontaires du LOC, le comité d'organisation local de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA.
Plusieurs actions de sensibilisation à la mixité dans le sport ont été mis en place dans les écoles de la capitale depuis février dernier. "Dans les classes, j'ai entendu encore des préjugés sur le football, explique la jeune femme, que c'est un sport uniquement pour les garçons." Le babyfoot mélange donc des figurines féminines et masculines, un moyen ludique de montrer que la pratique est ouverte à toutes et à tous.
Fan zone coupe du monde de football féminin
François Grunberg / Ville de Paris

Le Village FIFA Fan Experience en images

Depuis plus d’un an, de nombreuses actions sont mises en place par la Ville de Paris afin de valoriser le football féminin de manière pérenne. Les trois éditions de Temps Additionn’ELLES ont permis de réunir les acteurs du football, de la vie sportive, sociale et associative afin de créer des synergies autour de projets novateurs pour développer la pratique du football féminin à Paris. De plus, le dispositif Foot'Elles, lancé en mars 2018, a permis à 200 jeunes files âgées de 8 à 14 ans de découvrir le football grâce à des ateliers gratuits le mercredi après-midi.

La Team Paris en action

Pour accompagner l’accueil des Grands Événements Sportif Internationaux, la Ville s’est dotée d’un programme de volontaires, la « Team Paris». Complémentaire aux programmes des organisateurs, elle compte aujourd’hui 1200 bénévoles à même de remplir des missions d’accueil, d’information et d’orientation du grand public. Pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, ils sont plus de 150 ambassadeurs mobilisés sur la FIFA Fan Experience et ses abords. Au cœur du dispositif, ils apportent leur contribution pour le bon déroulement de l’événement.
Rencontre avec Lydia, parisienne d’adoption et volontaire au sein de la Team Paris depuis plusieurs années. Interrogée sur ses motivations, cette passionnée de sport nous explique « Ce que je suis venue chercher, c’est avant tout la richesse humaine. Dans la vie, je suis gestionnaire en ressources humaines donc le relationnel est très important. Être bénévole permet de simplifier ce rapport aux autres ».
Lydia et son équipe de volontaires sur le playground
Engagée depuis l’Euro 2016 de football, elle garde de très bons souvenirs de ce mois de compétition « C’était vraiment une expérience extraordinaire ». Depuis, elle a participé aux championnats du monde de lutte et de hockey en 2017 : « Chaque expérience est différente et donc très enrichissante. C’est toujours un nouveau challenge, un défi à relever qui oblige à sortir de sa zone de confort ».

Être volontaire, c’est sortir de sa zone de confort, apprendre sur les autres et sur soi-même

Lydia
Volontaire de la Team Paris
Parisienne depuis quatre ans, c’est toujours une fierté pour elle de porter l’uniforme de la Team Paris : « C’est toujours un plaisir pour moi de promouvoir les événements de la Ville, notamment auprès des touristes. Il ne faut pas oublier que nous accueillerons les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, donc nous allons avoir beaucoup de visiteurs. J’aime donner un côté festif à ces événements et renvoyer une belle image de Paris ».
Cette année, Lydia a aussi réussi à convaincre Jérémy de rejoindre l’aventure Team Paris. Apprenti au sein de son entreprise, elle estime qu’être volontaire est un véritable atout pour un jeune « Dans le monde du travail, une expérience comme celle-ci permet de se démarquer. C’est aussi un défi personnel car il faut vaincre sa timidité et ne pas avoir peur de s’exprimer en anglais ».
Pour la première fois depuis la création de la Team Paris, les volontaires ont pu assister à une session de formation animée par la DAE (Direction Attractivité et Emploi) afin de valoriser leurs compétences sur le marché du travail. Grâce à son expérience de volontaire, Lydia a notamment progressé en anglais « Ce n’était pas mon point fort au début mais je me fais un peu violence et je réalise que finalement j’arrive à comprendre et me faire comprendre, donc c’est le principal ».
Pendant la Coupe du Monde Féminine, la mission de Lydia concerne l’animation des baby-foot mis à disposition et du playground, terrain de jeux au sein de la FIFA Fan Experience. Nommée référente pour la première fois, elle manage une équipe de huit volontaires « Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’on me propose de devenir référente, j’étais très agréablement surprise et franchement c’est un honneur. C’est toujours agréable de voir son travail et son investissement reconnus. J’ai gagné en responsabilités et je gère une équipe de plusieurs personnes - ce que ne fais pas dans mon métier de tous les jours par exemple ».

Être volontaire permet aussi de partager des moments avec les autres membres de la Team Paris : « On devient comme une petite famille, c’est toujours triste de se quitter à la fin de l’événement ». Enfin, Lydia nous confie sa recette secrète pour faire un bon volontaire « motivation, engagement et passion » !

Une programmation variée

Des animations sont proposées tous les jours de match de 14h à 23h30. Elles mélangent activités ludiques (babyfoot, tournoi de football à cinq contre cinq) et activités citoyennes (ateliers d'écriture, sensibilisation au handisport avec des initiations de céci-foot).
Un terrain de football à cinq contre cinq est également installé sous la Canopée des Halles, juste à la sortie du RER. Ouvert de 14h à 20h et accessible à tous, il permet de donner plus de visibilité au football féminin.
La FIFA Fan Experience est aussi un moyen de valoriser les acteurs associatifs locaux. À ce titre, la médiathèque du Forum, le conservatoire de la Canopée, la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) et le centre de hip-hop La Place proposent des activités variées. Le Village Animations accueille également le Festival New Images organisé par le Forum des images du 18 au 23 juin.
Fan Zone
Henri Garat / Ville de Paris

Un espace restauration dédié

Chaque jour dès 12h, vous pouvez aussi déjeuner à l'espace restauration qui est situé à côté de la Canopée, au niveau de l'entrée rue Berger. Celui-ci propose une cuisine saine, variée et responsable. Les terrasses sont équipées d’écrans de rappel pour ne rien manquer de la compétition.

Le dispositif de sécurité

Afin de garantir la meilleure expérience pour tous, des mesures de sécurité et de sûreté sont mises en place par la Préfecture de Police autour des lieux de la compétition. Les sacs de voyage et les valises de grandes tailles ne peuvent être acceptés à l’intérieur des sites officiels ; et certains objets sont interdits au sein de la FIFA Fan Experience.

Retrouvez ici le programme des festivités

Métro / RER Les Halles

Etude sur les représentations de la pratique du football par les femmes

A l’occasion de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019, le comité d’organisation et le Laboratoire sur les vulnérabilités et l’innovation en sport à l’Université de Lyon 1 réalisent une étude sur l’impact social de ce grand événement sportif.

Le questionnaire porte sur l’étude des représentations de la pratique du football par les femmes et vise un public large et varié, investi ou non dans le football :

https://enquetes.univ-lyon1.fr/index.php/755239?newtest=Y&lang=fr

Il est anonyme et dure en moyenne 15 minutes. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses !

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.