Ouvrir la recherche
Service

Big Data, buvettes et formations des bénévoles : des clubs transformés par les Jeux

Mise à jour le 09/07/2019
En 2017, Paris comptait 330 202 licenciés répartis dans 3 168 clubs. À ce titre, le mouvement sportif constitue le socle de l’action sportive, aussi bien dans sa dimension sociale et éducative que dans son approche compétitive en organisant les parcours des pratiques amateurs vers les pratiques de haut niveau.
Les clubs sont ainsi des acteurs incontournables de la vie de notre ville et de nos quartiers, non seulement pour et par le sport, mais également pour l’éducation, l’encadrement et la citoyenneté.
À Paris, plus qu’ailleurs, les clubs sportifs sont confrontés à la rareté des créneaux sportifs et à un effet de dilution peu propice à la structuration de filières d’excellence. Le mouvement sportif doit également répondre à des défis conséquents pour pérenniser leur modèle : valorisation de l’engagement bénévole, recherche de nouveaux financements, prise en compte des nouvelles pratiques sportives.

L'AMBITION DE LA VILLE

Faire du club le lieu de toutes les pratiques sportives, de l’engagement bénévole, de l’éducation populaire et de la transmission des valeurs sportives.

L'EFFET JEUX

En créant un momentum autour du sport, les Jeux donnent l’occasion de remettre les clubs, modernisés, au cœur de la vie des quartiers.

Comment y parvenir ?

EN CRÉANT UN FONDS POUR LA TRANSFORMATION DIGITALE DES CLUBS afin d’accompagner leur modernisation.
EN AUGMENTANT LE RECOURS AUX SERVICES CIVIQUES : chaque club de plus de 100 licenciés se verra proposer un accompagnement.
EN DÉVELOPPANT UN PLAN DE FORMATIONS GRATUITES destiné à tous les bénévoles et salariés des associations.
EN FAVORISANT LA VIE SOCIALE DES CLUBS et permettant à tous les clubs structurants de bénéficier d’une buvette et/ou d'un espace de convivialité.

Le Tremplin, facilitateur des clubs

Le Tremplin, incubateur d'entreprises au sein du stade Jean-Bouin en 2016, incite les startups à investir dans la filière économique du sport : amélioration de la performance, expérience du supporter et réalité virtuelle, billetterie, objets connectés, plateforme digitale spécialisée, etc.
Des jeunes pousses proposent déjà des innovations technologiques répondant aux problématiques sportives des clubs et de leurs licenciés : à titre d'exemple, E-Cotiz propose une plateforme pour gérer les cotisations des adhérents. Sport Easy facilite la gestion administrative et l’organisation du club.
80 startups ont déjà été incubées au Tremplin pour 140 millions d'euros de levée de fonds.

Le plan buvette

D’ici 2020, la Ville créera au moins 17 club-houses au sein des équipements sportifs pour mieux accueillir les familles, offrir des lieux de vie aux clubs et faciliter la vie de leurs bénévoles :
  • Alain-Mimoun (12e)
  • Carpentier et Poterne des peupliers (13e)
  • Lenglen (x2) (15e)
  • Suchet, Wimille et pelouses d’Auteuil (16e)
  • Porte d’Asnières et Max-Rousié (17e)
  • Dauvin et Poissonniers (18e)
  • Lilas et Ladoumègue (19e)
  • Louis-Lumière (x2) et Maryse-Hilsz (20e)

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.