Lieu

Square Samuel Paty

Horaires
Du 31/03/2024 au 30/04/2024
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 09 h 30 – 19 h 30
Mardi
  • 09 h 30 – 19 h 30
Jeudi
  • 09 h 30 – 19 h 30
Vendredi
  • 09 h 30 – 19 h 30
Samedi
  • 09 h 00 – 19 h 30
Dimanche
  • 09 h 00 – 19 h 30
Sur place
Équipement
  • Points d'eau potable
  • Boite à livres
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : oui Chiens autorisés dans les allées et tenus en laisse
  • Défibrillateur : non
Labels
Découvrir
En savoir plus
Créé en 1900 à la place d’une librairie fréquentée par les étudiants, ce square est l'œuvre de l’architecte Jean-Camille Formigé (1845-1926). Il est redessiné en 2000 selon l’inspiration médiévale des jardins du musée de Cluny, voisin. Au détour des plantations, des œuvres d’art y évoquent l’instruction publique, l’éducation, la culture et la tolérance.

Se promener

Vous y verrez un mûrier à papier, juste en face de l’illustre université, un orme pleureur et un pommier pleureur qui entourent une statue du peintre Pierre Puvis de Chavanne (1824-1898) par le sculpteur Jules Desbois (1851-1935). Plus loin, un cèdre de Chine penche ses rameaux vers la statue du philosophe Montaigne (1533-1592) de Paul Landowski (1875-1961), tandis qu’une réplique de la louve romaine du Capitole (offerte par la Ville de Rome en 1962) voisine avec un monument en hommage à Octave Gréard, recteur de l’Académie de Paris et membre de l’Académie Française, œuvre de  Henri Paul Nénot (1853-1934) et Jules-Clément Chaplain (1839-1909.
Un orme de Sibérie, vers la rue de Cluny, atteint 21 m de haut et 2,15 m de circonférence.  Des plantes vivaces (Pied-de-Bouc, consoude, iris fétide, Anémone du Japon) habillent le parterre central.

Hommage à Samuel Paty

Face à la Sorbonne, ce square est choisi par le Conseil de Paris en 2021 pour rendre hommage à Samuel Paty (1973-2020), professeur d’histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, assassiné le 16 octobre 2020 par un terroriste islamiste. Avec pédagogie et passion, Samuel Paty défendait les valeurs de la République et les principes de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité. Samuel Paty, chevalier de la Légion d'honneur et commandeur des Palmes académiques à titre posthume, était l’honneur de l’école de la République.
Ce square était auparavant dénommé Paul Painlevé, du nom de la rue voisine.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations