Ville de Paris

Lieu

Square Jacques Bidaut

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 01/05/2022 au 31/08/2022
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 08 h 15 – 20 h 15
Mardi
  • 08 h 15 – 20 h 15
Mercredi
  • 08 h 15 – 20 h 15
Vendredi
  • 08 h 15 – 20 h 15
Samedi
  • 09 h 00 – 20 h 15
Dimanche
  • 09 h 00 – 20 h 15
Sur place
Équipement
  • Aire de jeux
  • Points d'eau potable
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Découvrir
En savoir plus

Un peu d’histoire

Jusqu’à la fin du XVIe siècle, un amas de gravats de toutes sortes encombrait le paysage de ce quartier, perché sur la petite butte de Ville-Neuve-sur-Gravois.
La rue de la Lune (du nom d’une enseigne) suit le tracé de l’enceinte de Louis XIII, qui a succédé à une série d’enceintes, de l’époque gallo-romaine, en passant par le règne de Philippe Auguste et de Charles V.
Ce square est situé à proximité du boulevard de Bonne-Nouvelle. En 1636, Louis XIV fait raser l’enceinte dite des « fossés jaunes » pour créer une promenade où les élégantes viennent assister à des spectacles, le long d’allées sablées. Appelée « Nouveau-cours », cette vaste promenade arborée est l’ancêtre de nos « grands boulevards », d’abord baptisés « boulevards du midi ». On y assistait alors à des spectacles, bien assis sur des bancs de pierre le long d'allées sablées.
Il rend hommage à Jacques Bidaut, ancien combattant de la guerre de 1914-1918, secrétaire général de la mairie du 2e arrondissement et résistant. Il était chargé de distribuer des cartes d’'alimentation et des cartes d'’identité aux prisonniers évadés et aux réfractaires du STO. Arrêté par la Gestapo sur dénonciation, il est déporté en Allemagne, où il meurt le 4 décembre 1944 au camp de Neuengamme.

Se promener

Perché sur une butte à 17m de hauteur, face à l’église Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, ce jardin de poche déploie des trésors d’ingéniosité pour vous attirer derrière ses grilles.
Les enfants peuvent profiter d'une aire de jeux tandis que les adultes peuvent se reposer au coeur de ce joli espace vert.
Malgré la petitesse de ce jardin, vous serez étonné par sa beauté et sa diversité. On y trouve de grands peupliers blancs (Populus alba), des cerisiers à fleurs, un arbre de Judée. Les massifs arbustifs sont composés essentiellement d' hibiscus (althea), de mahonias avec leur floraison en fin d'hiver, mais aussi de fusains, de forsythias, d'orangers du Mexique, de lauriers cerise "Otto Luyken", de buis...

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations