Lieu

Square Alexandre et René Parodi

Le jardin est partiellement fermé jusqu'à la fin de l’aménagement, dans le cadre de la préfiguration des travaux d'agrandissement du jardin.




Le jardin est partiellement fermé jusqu'à la fin de l’aménagement, dans le cadre de la préfiguration des travaux d'agrandissement du jardin.




Horaires

Du 01/05/2024 au 31/08/2024
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 24/24 h 
Mardi
  • 24/24 h 
Mercredi
  • 24/24 h 
Vendredi
  • 24/24 h 
Samedi
  • 24/24 h 
Dimanche
  • 24/24 h 

Sur place

Équipement
  • Tables de ping-pong
  • Points d'eau potable
  • Tables de pique nique
  • Aire de jeux

Infos pratiques
  • Toilettes : oui
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : oui Chiens admis tenus en laisse dans les allées.
  • Défibrillateur : oui Positionné près des toilettes, à l'intérieur du bâtiment.
Labels

Découvrir

En savoir plus

Ce square est dédié au loisir. C’est un vaste triangle parsemé de nombreuses essences d’arbres, dont les pelouses accueillent les enfants et les promeneurs. Il dispose de nombreux jeux pour tous les âges. Vous flânez parmi des marronniers, des platanes, des bouleaux, des catalpas, des ormes, des érables et des sophoras. Certains ont des floraisons spectaculaires : pommiers à fleurs, mûriers, paulownias, prunus ‘pissardii’, cerisiers à fleurs. Ces derniers sont si communs dans leur pays d’origine, le Japon, qu’ils sont surnommés « cerisiers de village ». Remarquez aussi un conifère, le chamaecyparis, des mûriers et des tilleuls, dont certains ont l’étrange particularité, en juillet, de faire succomber les abeilles qui se sont aventurées sur ses fleurs…Elles ont en effet un pouvoir narcotique, qui protège l’arbre des insectes indésirables, qui ne savent plus où donner de la tête entre les corbeilles multicolores de fleurs annuelles et bisannuelles, et les fleurs des arbres ! Deux monuments se dressent à la mémoire de l’ingénieur Emile Levassor (1844-1897), cofondateur de la société Panhard et Levassor, qui construisit la première automobile à essence (1891), et du maréchal Koenig (1898-1970), qui se rallia au général de Gaulle en Grande-Bretagne (1940), avant de devenir député du RPF et ministre de la Défense Nationale. Le premier, en bronze a été réalisé par Camille Lefebvre en 1907, d’après une esquisse de Jules Dalou, le second, un « Vent des batailles » en acier, a été réalisé par Albert Féraud, en 1984.