Ville de Paris

Lieu

Pelouses de l’hippodrome d’Auteuil

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 30/10/2022 au 28/02/2023
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 08 h 00 – 17 h 00
Mardi
  • 08 h 00 – 17 h 00
Mercredi
  • 08 h 00 – 17 h 00
Vendredi
  • 08 h 00 – 17 h 00
Samedi
  • 09 h 00 – 17 h 00
Dimanche
  • 09 h 00 – 17 h 00
Horaires ou fermetures exceptionnelles :
  • Du 25/12/2022 au 25/12/2022 - Les pelouses sont fermées
  • Du 01/01/2023 au 01/01/2023 - Les pelouses sont fermées
Sur place
Équipement
  • Agrés
  • Aire de jeux
  • Points d'eau potable
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Labels
Découvrir
En savoir plus
Les pelouses de l’hippodrome d’Auteuil sont accessibles depuis l’allée des fortifications en dehors des jours de courses hippiques.

Se promener

Une convention entre France Galop et la Ville de Paris a permis la création du parc des pelouses d'Auteuil. Chaque pelouse rend hommage à une personnalité différente. La pelouse B rend hommage à Billie Holiday (1915-1959), chanteuse de jazz américaine. La pelouse C rend hommage à Henri Sérandour (1937-2009), président du Comité olympique et sportif français pendant 16 ans. Dessiné par le paysagiste Michel Pena, il s’inscrit dans l’esprit du site et respecte la charte d’aménagement durable du bois de Boulogne. Il associe un jardin paysager, des aires de jeux et des équipements sportifs : un terrain de football, une piste d’athlétisme, des terrains de basket-ball et de hockey, ainsi qu’un terrain de rugby, dont le nom rend hommage à Robert Paparemborde (1948-2001), rugbyman des Barbarians français.

Un peu d’histoire

L’hippodrome d’Auteuil, créé en 1873 entre les fortifications de Paris et la butte Mortemart, intègre le tracé des cheminements et des allées de Jean-Charles-Adolphe Alphand (1817-1891). Ouvert sur la ville, il est rapidement clos, formant une barrière à l’accès au bois de Boulogne.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations