Ville de Paris

Lieu

Jardin Tino Rossi

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 01/05/2022 au 31/08/2022
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 24/24 h 
Mardi
  • 24/24 h 
Jeudi
  • 24/24 h 
Vendredi
  • 24/24 h 
Samedi
  • 24/24 h 
Dimanche
  • 24/24 h 
Sur place
Équipement
  • Agrés
  • Aire de jeux
  • Espace canin
  • Points d'eau potable
  • Tables de ping-pong
Infos pratiques
  • Toilettes : oui
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : oui Chiens tenus en laisse dans les allées
  • Défibrillateur : non
Découvrir
En savoir plus
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.

Se promener

C'est une promenade les pieds dans l'eau, ou presque, que vous offre ce jardin qui longe les bords de Seine. Vous y accèdez par un escalier situé juste en face de l'Institut du Monde arabe.
C'est l'occasion de vous familiariser avec les plus grands artistes de la sculpture contemporaine qui exposent dans ce musée des sculptures en plein-air (1980) quelques unes de leurs oeuvres. Amusez-vous à reconnaître celles de Brancusi, César, Ipoustéguy, Rougemont, Zadkine, Schoffer, Stahly et bien d'autres encore.
Elles sont entourées par de nombreux arbres, comme ces vieux platanes qui existaient avant la création du jardin, et qui se sont laissés voler la vedette par de magnifiques saules pleureurs, mais aussi des cerisiers à fleurs (Prunus ‘pissardii'), des pins noirs d'Autriche, des ifs, des sorbiers, des arbres aux quarante écus et un grand peuplier d'Italie à l'entrée du jardin prés du pont de Sully. 2 magnolias soulangeana, sur les terrasses offrent une somptueuse floraison printanière.
Depuis 2015, il est possible de longer les bords de Seine sur une promenade ininterrompue jusqu'au parc André-Citröen.

Un peu d'histoire

Le quai Saint-Bernard, qui file entre les ponts d'Austerlitz et de Sully aurait autrefois supporté une porte qui marquait une des entrées de l'enceinte de Philippe Auguste.
Aux XVIe et XVIIe siècles, les Parisiens se retrouvaient sur ses berges pour s'y baigner. La mode des bains froids dans la Seine apparut en effet en 1630. En 1680, les autorités créèrent le premier établissement de bains froids, vers l'Ile Louviers, des bains dont le succès grandit d'année en année. Un établissement de bains chauds vit également le jour sur les bords de Seine, en 1761. En 1861, on comptait 7 bains froids et 4 bains chauds sur la Seine, et 107 établissements de bains dans la capitale.
Plus tard, à la fin du XIXe siècle, une halle aux vins s'installa quai Saint-Bernard. Les Parisiens, comme l'écrivain Léon-Paul Fargue qui le rapporta dans ses écrits en 1932, fréquentaient assidûment les restaurants alentours, où ils étaient sûr d'y trouver les meilleurs vins.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations