Lieu

Jardin Émile Gallé

L'entrée de la rue Neuve des Boulets restera fermée au public pour une durée indéterminée. L'entrée de la Cité Beauharnais reste accessible.
L'entrée de la rue Neuve des Boulets restera fermée au public pour une durée indéterminée. L'entrée de la Cité Beauharnais reste accessible.

Horaires

Du 01/05/2024 au 31/08/2024
Sélectionner une autre période
Mardi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Mercredi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Jeudi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Vendredi
  • 08 h 00 – 21 h 30
Samedi
  • 09 h 00 – 21 h 30
Dimanche
  • 09 h 00 – 21 h 30

Sur place

Équipement
  • Points d'eau potable
  • Aire de jeux
Infos pratiques
  • Toilettes : oui
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Labels

Découvrir

En savoir plus

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Faites le plein de chlorophylle dans ce jardin situé au cœur d’une cité moderne.
Il est marqué en son centre par un bassin avec jet d’eau, dont les abords font aussi office de solarium. Quatre allées en croix s’en échappent et vous mènent vers des paysages différents. L’un d’eux est caractérisé par l’attraction principale du lieu : l’un des sept plus grand cadran solaire d’Europe, d’un diamètre de 18m. Il a été réalisé par Daniel Bry en 1986 et présente tout autour des gradins, une série de sculptures modernes en pierre de calcaire de Bourgogne symbolisant les heures. Il sert de piste à patin aux enfants des immeubles avoisinants.
Des plantes grimpantes ont investi une partie du jardin. Vous verrez ainsi des rosiers, des clématites, du chèvrefeuille, du lierre et de la vigne-vierge s’agripper aux tonnelles. Les massifs de plantes de terre de bruyère, de vivaces et les décorations florales saisonnières s’épanouissent dans un autre recoin du jardin.
De nombreux érables planes, des cèdres de l’Atlas, quelques merisiers, mais aussi des copalmes d’Amérique au beau feuillage d’automne orange, rouge ou pourpre, et trois séquoias géants grandissent au détour de ses allées. Parmi eux, un couple de paulownias, des bouleaux pleureurs et des sophoras du Japon tentent de se faire une place. Mais les plus avertis reconnaîtront aussi des éuodias et des amélanchiers, des arbres à soie aux feuilles plumeuses, et des micocouliers de Provence…
En 1993, une extension de 1 000 m² vers la rue Neuve-des-Boulets, a permis d’aménager une aire de jeux pour les petits, sur un sol souple. Une grande pelouse en pente offre ses massifs de plantes vivaces et ses nombreux arbustes. Vous cheminez sur des allées constituées de carrés formant un damier.